Josette Borel-Lincertin

personnalité politique française

Josette Borel-Lincertin
Illustration.
Fonctions
Présidente du Conseil départemental de la Guadeloupe

(6 ans, 2 mois et 29 jours)
Prédécesseur Jacques Gillot
Successeur Guy Losbar
Conseillère départementale de la Guadeloupe

(6 ans, 2 mois et 29 jours)
Avec Louis Galantine
Élection 29 mars 2015
Circonscription Canton des Abymes-3
Prédécesseur Fabert Michély
Présidente du Conseil régional de la Guadeloupe

(1 an, 8 mois et 9 jours)
Prédécesseur Victorin Lurel
Successeur Victorin Lurel
Biographie
Nom de naissance Josette Claire Lincertin
Date de naissance (80 ans)
Lieu de naissance Capesterre-de-Marie-Galante (Guadeloupe, France)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Profession Professeure
Proviseure

Josette Borel-Lincertin, née le à Capesterre-de-Marie-Galante (Guadeloupe), est une femme politique française. Elle est présidente du conseil régional de la Guadeloupe de 2012 à 2014 et présidente du conseil départemental de la Guadeloupe de 2015 à 2021.

BiographieModifier

Débuts et parcours professionnelModifier

Josette Claire Lincertin[1] naît le sur l'île de Marie-Galante, dans la commune de Capesterre-de-Marie-Galante (au sud de l'île). Sa mère est boulangère-pâtissière et elle élève d'une autorité bienveillante une fratrie de quatre enfants. D'abord scolarisée à Marie-Galante, elle quitte son île pour la Guadeloupe afin de poursuivre sa scolarité.

Après son baccalauréat, elle part étudier à Paris et revient en 1964, âgée de 22 ans, pour entamer une carrière d’enseignante qui durera 40 ans.

Elle enseigne les mathématiques pendant 18 ans avant de devenir cheffe d'établissement dans plusieurs académies[2]. Elle est d'abord affectée comme principale du collège de Pointe-Noire, dans le nord de la Basse-Terre, en Guadeloupe. En 1986, elle est nommée professeure dans l’académie d’Amiens. Devenue ensuite proviseure, elle termine sa carrière au lycée Gerville-Réache de Basse-Terre en 2004[3].

Parcours politiqueModifier

Lors des élections régionales de 2004, nouvelle adhérente à la Fédération guadeloupéenne du Parti socialiste, elle participe à la campagne de Victorin Lurel, qui lui propose d'être deuxième sur sa liste "La Guadeloupe pour tous". Élue, elle devient première vice-présidente du Conseil régional de la Guadeloupe[4]. Elle garde cette fonction après sa réélection lors des élections régionales de 2010.

Lors des élections municipales de 2008, elle est élue au conseil municipal des Abymes et devient première adjointe au député-maire Éric Jalton.

Le président de Région, Victorin Lurel, démissionne le , consécutivement à sa nomination comme ministre des Outre-mer. Josette Borel-Lincertin lui succède le , élue avec 33 voix sur 38 votants[5]. Elle est, après Lucette Michaux-Chevry, la deuxième femme présidente du Conseil régional de la Guadeloupe.

Victorin Lurel n'étant plus membre du nouveau gouvernement Valls I formé le , Josette Borel-Lincertin annonce sa démission de la présidence du conseil régional le , de sorte que son prédécesseur puisse reprendre la fonction[6].

Après les élections départementales de 2015, elle est élue présidente du nouveau conseil départemental. Elle est personnellement victorieuse dans le canton des Abymes-3[7],[8].

Lors des élections sénatoriales de 2017, Josette Borel-Lincertin figure en quatrième position sur la liste "La Guadeloupe au cœur" conduite par Victorin Lurel qui remporte deux sièges (Victorin Lurel et Victoire Jasmin).

Le 24 novembre 2020, elle intègre la nouvelle direction nationale du Parti socialiste, sur proposition du Premier secrétaire Olivier Faure, au poste de secrétaire nationale aux Outre-mer. Elle succède à la Réunionnaise Ericka Bareigts.

Lors des élections régionales de 2021, elle est à la tête d'une liste d’union de la gauche (Fédération guadeloupéenne du Parti socialiste, soutenue par Caraïbe Écologie Les Verts Guadeloupe et Guadeloupe Insoumise). La liste Péyi Gwadloup, sur laquelle figure en sixième position le sénateur et ancien président de région Victorin Lurel, est devancée par celle du président de région sortant Ary Chalus à l'issue du second tour, recueillant 29 485 voix, soit 27,57 % des suffrages exprimés.

Josette Borel-Lincertin est également candidate tête de liste avec William Surdin aux élections départementales de 2021 dans le canton 3 des Abymes. La liste de la conseillère départementale et présidente de département sortante est devancée au second tour par celle du binôme constitué par Louis Galantine (également conseiller départemental sortant) et Marylène Adhel, recueillant 1350 voix, soit 46,04 % des suffrages exprimés.

Affaire judiciaireModifier

En mai 2021, Josette Borel-Lincertin est auditionnée et placée en garde à vue dans le cadre d'une affaire de prise illégale d'intérêt. Cette audition puis cette garde à vue sont liées au recrutement annulé de la vice-présidente du Conseil Départemental au sein de l'Office de l'Eau car celle-ci étant membre de la commission permanente du Département ayant autorité sur l'Office de l'Eau [9].

DécorationModifier

Josette Borel-Lincertin est nommée chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur en au titre du ministère de l'Outre-mer[1]. Ses insignes lui sont remis en , au Gosier, par la ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts.

RéférencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :