John Stuart (3e comte de Bute)

homme d’État britannique, Premier ministre de Grande-Bretagne de 1762 à 1763
(Redirigé depuis John Stuart Bute)

John Stuart
Illustration.
John Stuart en 1773
Fonctions
Premier ministre de Grande-Bretagne

(10 mois et 13 jours)
Monarque George III
Prédécesseur Thomas Pelham-Holles
Successeur George Grenville
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Édimbourg (Grande-Bretagne)
Date de décès (à 78 ans)
Lieu de décès Westminster (Londres, Grande-Bretagne)
Sépulture Rothesay
Nationalité Britannique
Parti politique Parti tory
Conjoint Mary Stuart
Diplômé de Université de Leyde
Religion Église épiscopalienne écossaise

John Stuart (3e comte de Bute)
Premiers ministres de Grande-Bretagne

John Stuart dit Lord Mount Stuart, né à Édimbourg le et mort le à Westminster, est un noble écossais issu de la Maison de Stuart, 3e comte de Bute et homme d'État. Il est ministre d'État et Premier ministre de Grande-Bretagne de 1762 à 1763.

BiographieModifier

Il est membre du Parlement à 24 ans. Ayant plu au prince et à la princesse de Galles par l'élégance de ses manières, il est placé auprès de leur fils (depuis George III), héritier de la couronne, sur lequel il acquiert le plus grand ascendant. À l'avènement de ce prince (1760), il devient premier ministre et se déclare chef du parti tory. Il se rend odieux par plusieurs mesures impopulaires ; cependant il termine la Guerre de Sept Ans que la Grande-Bretagne faisait depuis plusieurs années à la France, et conclut en 1763 une paix avantageuse pour son pays.

Las des attaques incessantes de l'opposition, il abandonne brusquement les affaires, lorsqu'il est encore au faîte du pouvoir, et se retire dans sa terre de Lutton (Berkshire), où il se consacre à la botanique. Une science qu'il affectionne pour en avoir favorisé l'étude et ses progrès lorsqu'il était premier ministre en Angleterre. Le naturaliste Carl von Linné lui a d'ailleurs dédié le genre "stuartia" de la famille des Tiliacées[1]. Dans sa retraite, il compose pour la reine de Grande-Bretagne des Tables de botanique contenant les familles de plantes de la Grande-Bretagne, ouvrage remarquable par le luxe de l'exécution, et qui n'a été tiré qu'à 12 exemplaires.

Buffon (1707-1788), qui en reçoit un, le dépose à la Bibliothèque du roi. Sa famille tirait son nom de l'île de Bute, dont elle était propriétaire.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

SourceModifier

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et référencesModifier

  1. Henri-Louis Duhamel Du Monceau, Traité des arbres et arbustes, que l'on cultive en pleine terre en France, par Duhamel, Paris, Didot ainé, [1800-]1819 (lire en ligne), p. 13

Stuart est l’abréviation botanique standard de John Stuart (3e comte de Bute).

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI