International Plant Names Index

L’International Plant Names Index (IPNI), en français l’Index international des noms de plantes, est une base de données en ligne sur les noms scientifiques des végétaux, qui fournit également des indications bibliographiques sur les Spermaphytes. Son but est d'éliminer le besoin de répéter, dans les publications scientifiques, des informations sur les différentes dénominations des espèces. Les données rassemblées sont librement accessibles et progressivement standardisées et vérifiées.

International Plant Names Index
upright=Article à illustrer Organisation
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Pays
Organisation
Fondateurs
Jardins botaniques royaux de Kew, Harvard University Herbaria (en), Australian National Herbarium (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Cet index n’est pas encore[Quand ?] complet et il comprend des noms mal orthographiés[réf. souhaitée]. Il inclut des noms d'espèces, des genres et des familles. Pour les noms récents, il inclut aussi des noms des taxa infraspécifiques.

Les abréviations des auteurs sont également standardisées et suivent le livre de Brummitt et de Powell, Authors of Plant Names (1992).

L’IPNI est issu de la collaboration entre trois institutions : les Jardins botaniques royaux de Kew (www.kew.org), l’herbier de l’université Harvard (www.huh.harvard.edu) et l'Herbier national australien (www.anbg.gov.au/cpbr/herbarium).

L’IPNI attribue à Théophraste une abréviation en botanique, chose très rare pour un auteur d’avant le XVIe siècle.

Lien externeModifier