Ouvrir le menu principal

Westminster

quartier de la Cité de Westminster
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Westminster (homonymie).

Westminster
Westminster
Vue du palais de Westminster.
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation constitutive

Région

Comté

Comté cérémonial
Angleterre

Grand Londres

Grand Londres

Grand Londres
Comté traditionnel Middlesex
Borough Cité de Westminster
Parlement du Royaume-Uni Cities of London and Westminster
Assemblée de Londres West Central
Parlement européen Londres
Code postal SW1
Bureau receveur LONDON
Préfixe d'appel 020
Géographie
Coordonnées 51° 29′ 58″ nord, 0° 08′ 00″ ouest
Divers
Services :
Médias :
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Londres

Voir sur la carte administrative de Londres
City locator 14.svg
Westminster

Géolocalisation sur la carte : Grand Londres

Voir sur la carte administrative du Grand Londres
City locator 14.svg
Westminster

Westminster est un district du centre de Londres, capitale du Royaume-Uni, situé dans la partie historique de la cité de Westminster.

Situation et accèsModifier

Trois stations de métro desservent le quartier :

Origine du nomModifier

Le nom de Westminster (« monastère de l'ouest ») s'explique par le fait que l'église collégiale Saint-Pierre, qui fut fondée au Xe siècle par saint Dunstan et qui y installa une communauté de moines bénédictins avec l'appui du roi Edgar le Pacifique, était située à l'ouest de la City.

HistoriqueModifier

 
L'église Sainte-Marguerite de Westminster, derrière le Parlement britannique.

Le site est connu depuis la période anglo-saxonne sous le nom d'île de Thorn (Thorn Ey devenue Thorney Island).

Au milieu du XIe siècle, le roi Édouard le Confesseur fait construire son palais sur les rives de la Tamise à proximité du monastère, qu'il décide également de construire avec des dimensions plus grandes et qu'il dédie à saint Pierre. L'abbaye de Westminster devient à partir de ce moment, l'endroit traditionnel de couronnement et d'enterrement pour les monarques britanniques.

Dès lors, et jusqu'à nos jours, Westminster accueille l'essentiel du pouvoir au Royaume-Uni, allant en devenir le synonyme.

Ainsi, le Parlement britannique siège au palais de Westminster dont le système parlementaire spécifique (nommé système de Westminster), tel qu'il a évolué au Royaume-Uni, est utilisé dans d'autres nations, en particulier celles constituant l'empire britannique, devenu de nos jours le Commonwealth.

Après l'incendie de 1529 qui détruit le palais de Westminster, Henri VIII s'installe à proximité, au palais de Whitehall. Les souverains britanniques y résident jusqu'en 1698, date à laquelle un incendie le détruit également, avant de s'installer au palais de Buckingham, toujours à la limite de Westminster.

Le titre de duc de Westminster est créé en 1874 par la reine Victoria.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Westminster compte douze mille immeubles classés[1].

La plupart des ministères se trouvent à Westminster ou dans son environnement immédiat : à Whitehall notamment et dans les rues adjacentes (la résidence du Premier ministre est à Downing Street).

La Cour royale de justice s'y trouve également à sa limite.

La Westminster School, une école ayant une longue histoire, ainsi que l'université de Westminster font également la réputation du quartier, qui abrite aussi la cathédrale de Westminster, église mère de la communauté catholique romaine d'Angleterre et du Pays de Galles.

Personnalités liées à WestminsterModifier

Les personnalités suivantes sont nées à Westminster :

Panorama depuis le toit du Methodist Central Hall.

Notes et référencesModifier