Ouvrir le menu principal

John Rawlins

cinéaste américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rawlins.
John Rawlins
Description de cette image, également commentée ci-après
Dick Tracy contre le gang (1947, réalisateur)
- de gauche à droite : Boris Karloff, Ralph Byrd et
Skelton Knaggs (photo promotionnelle) -
Nom de naissance John Robert Rawlins
Naissance
Long Beach
Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 94 ans)
Arcadia
Californie, États-Unis
Profession Monteur (45 films)
Réalisateur (44 films)
Producteur (un film et une série)
Acteur (2 films)
Films notables (comme réalisateur)
La Voix de la terreur (1942)
Les Mille et Une Nuits (1942)
Dick Tracy contre le gang (1947)
Séries notables Mayor of the Town (1954-1955)
(réalisateur et producteur)

John (Robert) Rawlins est un monteur et réalisateur américain, occasionnellement producteur (de cinéma et de télévision) et acteur, né le à Long Beach (Californie), mort le à Arcadia (Californie).

BiographieModifier

Au cinéma, où il fait carrière principalement au sein d'Universal Pictures, John Rawlins débute comme monteur en 1924, bon nombre de ses premiers films à ce titre étant réalisés par William A. Seiter. Il exerce cette activité jusqu'en 1940, sur quarante-cinq films américains en tout, dont The Isle of Lost Ships (en) d'Irvin Willat (1929, avec Jason Robards Sr. et Virginia Valli) et La Chanson à deux sous de Norman Z. McLeod (1936, avec Bing Crosby, Madge Evans et Louis Armstrong).

Ses cinq premiers films comme réalisateur sont britanniques et sortent en 1932 et 1933 (ex. : Lucky Ladies (en) en 1932, avec Emily Fitzroy). Puis il dirige trente-neuf films américains sortis de 1938 à 1958 — année où il se retire —, dont quatre serials coréalisés par Ford Beebe (ex. : Overland Mail (en) en 1942, avec Lon Chaney Jr., Noah Beery et Noah Beery Jr.).

Cette même année 1942 sortent deux de ses réalisations les plus connues, La Voix de la terreur (avec Basil Rathbone et Nigel Bruce, interprétant respectivement Sherlock Holmes et le docteur Watson) et Les Mille et Une Nuits (avec Jon Hall, María Montez et Sabu). On lui doit aussi deux films de la série cinématographique consacrée à Dick Tracy, sortis en 1947 et avec Ralph Byrd dans le rôle-titre, Dick Tracy contre La Griffe (avec Jack Lambert et Ian Keith) et Dick Tracy contre le gang (avec Boris Karloff).

Toujours comme réalisateur, signalons encore sept westerns (dont La Rivière des massacres en 1949, avec Guy Madison et Rory Calhoun), ainsi que le film d'aventure Shark River en 1953, avec Steve Cochran et Warren Stevens, dont il est également producteur.

À ce dernier titre, on lui doit surtout la série télévisée Mayor of the Town qu'il réalise intégralement (39 épisodes, diffusés en 1954 et 1955), avec Kathleen Freeman et Thomas Mitchell dans les rôles principaux.

Enfin, John Rawlins apparaît comme acteur dans deux films, la comédie L'Auberge des loufoques d'Albert S. Rogell (1940, avec George Reeves) et le western Secrets of the Wasterlands (1941, avec William Boyd personnifiant Hopalong Cassidy).

FilmographieModifier

Au cinémaModifier

(films américains, sauf mention contraire)

Comme monteur (sélection)Modifier

Comme réalisateur (intégrale)Modifier

 
De g. à d. : Nigel Bruce, Evelyn Ankers et Basil Rathbone, dans La Voix de la terreur (1942, photo promotionnelle)
 
María Montez et Jon Hall, dans Les Mille et Une Nuits (1942, photo promotionnelle)
 
De g. à d. : Billie Burke, Lon McCallister et Lois Butler, dans The Boy from Indiana (1950, photo promotionnelle)

Comme acteur (intégrale)Modifier

À la télévision (intégrale)Modifier

(comme réalisateur et producteur)

Liens externesModifier