Lupe Vélez

actrice de cinéma
Lupe Vélez
Description de cette image, également commentée ci-après
Lupe Vélez en 1940
Nom de naissance María Guadalupe Vélez de Villalobos
Naissance
San Luis Potosí, Mexique
Nationalité Drapeau du Mexique Mexicaine
Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 36 ans)
Beverly Hills (Californie), États-Unis
Profession Actrice

Lupe Vélez, de son vrai nom María Guadalupe Vélez de Villalobos, est une actrice américaine d'origine mexicaine, née le à San Luis Potosí et morte à Beverly Hills le .

BiographieModifier

Fille d'une chanteuse lyrique et d'un colonel de l'armée mexicaine qui est tué alors qu'elle n'est encore qu'une adolescente, elle commence dès 16 ans une carrière d'actrice et de danseuse au Théâtre Principal de Mexico, qu'elle poursuit rapidement aux États-Unis (dans les années trente, elle travaillera également en Europe), d'abord sur scène, puis au cinéma[1].

 
Dans Laughing Boy, film de 1934

Elle enchaîne les conquêtes mais sa vie amoureuse n'est finalement qu'un désastre. Elle ne se remet jamais de l'échec de sa liaison avec l'acteur Gary Cooper. Mariée ensuite à l'acteur Johnny Weissmuller, elle divorce après cinq ans. La drogue et l'alcool détruisent sa vie.

Elle se retrouve enceinte du jeune acteur Harald Maresch mais, celui-ci ne voulant pas d'un enfant illégitime, il refuse d'épouser l'actrice. Elle finit par se suicider le . La carrière d'Harald Maresch en est brisée, le public ne pardonnant pas à l'acteur sa conduite.

En 2009, le cinéaste mexicain Martin Caballero réalise le court métrage Forever Lupe, avec l'actrice Marieli Romo incarnant Lupe Vélez.

La tragique et grotesque histoire de Lupe Vélez est illustrée dans la chanson Lupe Vèlez (M. Tucci / S. Scotto / M.Tucci, groupe Il Palco della Musica, album Tantipiccolipezzi, 2012).

Circonstances de son décèsModifier

Dans son livre de 1959 Hollywood Babylone, le cinéaste Kenneth Anger décrit les circonstances particulièrement pittoresques de son décès : elle aurait voulu que son corps soit découvert comme celui de Blanche-Neige par le Prince Charmant, allongée dans sa plus belle robe, serrant une rose sur son cœur sur un lit constellé de pétales de fleurs. Ayant tout préparé, elle prend les somnifères destinés à la tuer, mais la mort tardant, aurait finalement renoncé à son suicide, se serait péniblement traînée vers les toilettes où elle aurait été retrouvée morte, noyée dans la cuvette après y avoir vomi.

FilmographieModifier

DistinctionModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :