Prix Eugène-Piccard

Le prix Eugène Piccard est un ancien prix d’histoire, créé en 1977, décerné chaque année par l'Académie française et destiné à récompenser le meilleur ouvrage sur l’Europe ou, à défaut, un ouvrage consacré à l'Histoire moderne ou contemporaine (du XVIIe au XXe siècles).

LauréatsModifier

  • 1978 : Henri Castex pour L’Affaire du chemin des Dames
  • 1979 : Jean Meyer pour La vie quotidienne en France au temps de la Régence
  • 1979 : François Visine pour Comment fonctionne l’Europe
  • 1980 : Liliane Chauleau pour La vie quotidienne aux Antilles françaises au temps de Victor Schoelcher (XIXe siècle)
  • 1980 : Michel Cointat pour Tresques en Languedoc (ou l’histoire vivante dans le Midi)
  • 1980 : Ghislain de Diesbach et Robert Grouvel pour Échec à Bonaparte : Louis-Edmond de Phélippeaux, 1767-1799
  • 1981 : Roland Mousnier et Georges Livet pour Histoire générale de l’Europe
  • 1982 : Michel Carmona pour Marie de Médicis
  • 1983 : Bernhard Blumenkranz pour Histoire de l’État d’Israël
  • 1983 : Georges Livet et Francis Rapp pour Histoire de Strasbourg des origines à nos jours
  • 1983 : Françoise Parent-Lardeur pour Les cabinets de lecture
  • 1983 : Charles Tillon pour Le Laboureur et la République. Michel Gérard, député paysan sous la Révolution française
  • 1984 : Marc Crépin et Nicolas Martin pour L’armée parle
  • 1984 : André Le Révérend pour Lyautey
  • 1984 : Raymond Ruffin pour Résistance P.T.T.
  • 1984 : Gilette Saurat pour Bolivar le Libertador
  • 1984 : Jeannine Verdès-Leroux pour Au service du parti
  • 1985 : Éric Le Nabour pour Le Régent : libéral et libertin
  • 1985 : Léonce Peillard pour Relation du premier voyage autour du monde effectué par Magellan, de Pigafetta
  • 1985 : Pierre Pluchon pour Nègres et juifs au XVIIIe siècle. Le racisme au Siècle des Lumières
  • 1986 : Pierre Aubé pour Godefroy de Bouillon
  • 1986 : Marc Desaubliaux pour La fin du parti royaliste 1889-1890
  • 1986 : Père Marcel-Marie Desmarais pour La magie du passé
  • 1987 : Alain Besançon pour Une génération
  • 1988 : Émilienne Eychenne pour Les fougères de la liberté
  • 1988 : Bernard Oudin pour Aristide Briand
  • 1988 : Jean-Michel Palmier pour Weimar en exil
  • 1989 : Évelyne Lever pour Louis XVIII

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier