Jean Germain (évêque de Nevers et Chalon-sur-Saône)

évêque de Nevers

Jean Germain, né à Cluny et mort le au château de la Salle, est un prélat français du XVe siècle, évêque de Nevers de 1430 à 1436 puis évêque de Chalon-sur-Saône de 1436 à 1461.

Jean Germain
Biographie
Naissance v. 1400
Cluny
Décès
château de la Salle
Évêque de l'Église catholique
Dernier titre ou fonction évêque de Chalon-sur-Saône
évêque de Chalon-sur-Saône
évêque de Nevers
Autres fonctions
Fonction religieuse
prêtre séculier
doyen de la Sainte-Chapelle de Dijon
Fonction laïque
docteur en théologie
chancelier de l'ordre de la Toison d'Or

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

BiographieModifier

À la mort de Robert de Dangeau, les chanoines de Nevers fixent leur suffrage sur Pierre de Pougues. Cette élection reste sans effet, et le pape Martin V nomme Jean Germain, prêtre séculier, doyen de la Sainte-Chapelle de Dijon et docteur en théologie. Philippe le Bon le fait chancelier de son ordre de la Toison d'or qu'il vient de créer à Bruges. En 1433, le duc Philippe le Bon le délègue pour parler en son nom au concile de Bâle.

Jean Germain, en sa qualité de député du concile, souscrit au célèbre traité d'Arras (1435) qui réconcilie le roi Charles VII et le duc Philippe le Bon.

En 1436 Jean Germain est transféré à l'évêché de Chalon-sur-Saône - il est le deuxième du nom à cet évêché, le premier Jean Germain ayant occupé ce siège de 1357 à 1361.
Il y fait terminer les voûtes en pierre de la cathédrale de Saint-Vincent. En 1448 il dédie l'église de Sainte-Madeleine à Tournus et celle de Sainte-Marie, au faubourg de Chalon[note 1]. En 1452, il bénit la première pierre du couvent de franciscains que le duc Philippe le Bon fait élever à Chalon,

Jean Germain est l'auteur de:

Il décède le au château de la Salle, à La Salle dans l'actuelle Saône-et-Loire. Il est enterré dans la cathédrale Saint-Vincent de Chalon-sur-Saône. Son épitaphe, très bien conservée, y est encore visible, agrémentée de son blason sculpté et peint, sur le mur près de la porte menant vers le cloître de la cathédrale, dans le transept Sud.

BibliographieModifier

  • Honoré Jean P. Fisquet, La France pontificale, Métropole de Sens, Paris, 1864.
  • Jacques Madignier, « Jean Germain, évêque de Chalon-sur-Saône (1436-1461) », revue trimestrielle Images de Saône-et-Loire no 205 de mars 2021, p. 2-5.
  • Delphine Lannaud et Jean Paviot (dir.), Jean Germain, évêque de Chalon, chancelier de l'ordre de la Toison d'or, Société d'histoire et d'archéologie de Chalon-sur-Saône, Chalon-sur-Saône, 2019, 172 p.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L'église de Sainte-Marie à Chalon est située rue de Germigny, au bord de la Saône.

RéférencesModifier