Ouvrir le menu principal

Jean Blaton, dit Jean Beurlys, né le [1], est un pilote automobile belge de compétitions essentiellement sur circuits pour voitures de sport de Grand Tourisme, spécialiste d'épreuves d'endurance.

Sommaire

BiographieModifier

Sa carrière en course s'étale entre 1957 et 1979, presque exclusivement sur Ferrari (à quelques exceptions près sur Ford GT 40 en 1968, puis Porsche 911 Carrera RSR, Lola T380, De Tomaso Pantera et Porsche 934 vers le milieu des années 1970). Il conduit régulièrement pour les Écurie Francorchamps et Équipe Nationale Belge jusqu'en 1974.

Il participe aux 24 Heures du Mans à 14 reprises entre 1958 et 1979, se classant 9 fois dans les douze premiers, avec 5 podiums à son actif. En 1979 il décroche encore une douzième place dans l'épreuve mancelle, pour ses 50 ans (sur Ferrari 512 BB).

À partir de 1975, il revient au Mans comme directeur d'écurie, à quatre reprises.

Son autre grande passion dans la vie est le jazz. Il apparait jusqu'en 1980 lors de plusieurs sessions d'enregistrements, et en 1972 il intègre le Belgian BIG Band du batteur et vibraphoniste Johnny Peret.

Son importante collection de voitures de course (Ferrari 250 de ses succès manceaux, Formule 1, ChampCar, NASCAR...) a commencé à être dispersée à compter de 2005.

Sa nièce Catherine fut la première épouse de Jacky Ickx en 1970, Vanina Ickx étant sa grand-nièce.

Palmarès (principal)Modifier

 
La Ferrari 250 GTO no 22 des 24 Heures du Mans 1962 (3e).

(Blaton est, avec Henri Stoffel et après Bob Wollek, le pilote ayant obtenu le plus de podiums au Mans sans décrocher de victoire)

Notes et référencesModifier

  1. Jean Blaton (DriverDB).

Lien interneModifier

Liens externesModifier