Ouvrir le menu principal

Jean-Pierre Giran

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giran (homonymie).

Jean-Pierre Giran
Illustration.
Fonctions
Maire d'Hyères
En fonction depuis le
(4 ans, 9 mois et 18 jours)
Élection 30 mars 2014
Prédécesseur Jacques Politi
Député de la 3e circonscription du Var

(20 ans et 8 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Philippe de La Lombardière de Canson (RPR)
Successeur Jean-Louis Masson
Maire de Saint-Cyr-sur-Mer

(11 ans, 11 mois et 26 jours)
Élection 19 mars 1989
Prédécesseur Josette Pons
Successeur Philippe Barthélémy
Conseiller régional de Provence
Alpes-Côte-d'Azur

(10 ans, 4 mois et 28 jours)
Élection 22 mars 1992
Réélection 15 mars 1998
Biographie
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Marseille (Bouches-du-Rhône)
Parti politique RPR, UMP, LR
Profession Professeur des universités en sciences économiques

Jean-Pierre Giran est un homme politique français, né le à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Sommaire

BiographieModifier

Jean-Pierre Giran est professeur des universités, agrégé de sciences économiques. Ancien doyen de la faculté d'économie appliquée d'Aix-en-Provence, il est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages dans les domaines économiques et politiques (dont le La Fin des Certitudes sorti en septembre 2005, plaidoyer pour un volontarisme républicain, préfacé par Nicolas Sarkozy, ou encore La République impudique et Des élus contre nature publié en 2011). Il est actuellement professeur à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence.

Il a été réélu député pour un troisième mandat le dès le premier tour pour la XIIIe législature (2007-2012), dans la 3e circonscription du Var, à l'est et au nord de Toulon, qui comprend les villes suivantes : Carqueiranne, Hyères, La Crau, La Garde, La Londe-les-Maures, Le Pradet.

Il fait partie du groupe UMP à l'Assemblée nationale. Il est également secrétaire national chargé de l'éducation du mouvement majoritaire.

Il est l'auteur de la loi du 14 avril 2006 modernisant les Parcs nationaux, votée à l'unanimité de la représentation nationale.

Ancien président du conseil d'administration du Parc national de Port-Cros, il présidait l'établissement public Parcs nationaux de France (PNF) chargé de la coordination de l'action des parcs nationaux français. Il a remis le 12 février 2012 un rapport au président de la République sur la modernisation de la démocratie locale qui comporte 42 propositions phares.

Le 27 novembre 2012, il adhère au groupe Rassemblement UMP, présidé par François Fillon et dissous en janvier 2013[1] . C'est aujourd'hui l'un des soutiens d'Alain Juppé[2], en vue des primaires de l'alternance de 2016.

Détail des fonctions et des mandatsModifier

Mandat parlementaireModifier

Suppléant : Jean-Louis Masson, maire de La Garde (Var)
Membre de la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale
Orateur principal de l'UMP pour le budget de l'écologie
Membre titulaire du conseil d'administration du Conservatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres

Mandats et fonctions localesModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Article du Monde (27.11.2012)
  2. Jean-Pierre GIRAN, « Primaires: Jean-Pierre Giran soutient Alain Juppé », sur Jean-Pierre Giran, (consulté le 2 juin 2016)

Liens externesModifier