Ouvrir le menu principal

Jean-Frédéric Chapuis

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chapuis.

Jean-Frédéric Chapuis
Image illustrative de l’article Jean-Frédéric Chapuis
Contexte général
Sport Ski acrobatique
Période active de 2005 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : France Française
Nationalité Drapeau : France Française
Drapeau : Suisse Suisse
Naissance (30 ans)
Lieu de naissance Bourg-Saint-Maurice (Savoie) (France)
Taille 1,72 m (5 8)
Poids de forme 82 kg (180 lb)
Club Val Thorens / Douanes
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 0 0
Championnats du monde 1 1 0
Coupe du monde (globes) 3 2 2
Coupe du monde (épreuves) 18 3 11

Jean-Frédéric Chapuis, né le à Bourg-Saint-Maurice, est un skieur acrobatique français spécialiste du skicross. Il est devenu, à 24 ans, le premier champion du monde français de skicross à Voss (Norvège). Il devient également champion olympique de la discipline aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi. Avec Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol, il réalise à cette occasion le premier triplé français dans des Jeux olympiques d'hiver. En 2015, 2016 et 2017, il gagne la Coupe du monde de skicross trois années consécutives et a désormais gagné tous les titres dans cette discipline.

BiographieModifier

Jean-Frédéric Chapuis naît le d'un père français et d'une mère suisse ; il a donc les deux nationalités. Il pratique d'abord le ski alpin. Après avoir échoué en France, il essaie en vain d'intégrer l'équipe de Suisse. Il commence ensuite le skicross et représente la France dans cette discipline[1].

Il fait ses débuts en Coupe du monde en décembre 2010 à Innichen et obtient la 8e place. La saison suivante, il se révèle par son premier podium avec une troisième place à Bischofswiesen et finit 7e du classement de skicross 2011-2012.

Les premières courses de la saison 2013 donnent des signes encourageants dans l'optique des Championnats du monde, il réalise plusieurs top 10 dont une 4e place à Telluride. Néanmoins, Jean-Frédéric Chapuis se montre moins à l'aise dans les manches suivantes et ne se présente qu'en tant q'outsider aux mondiaux de Voss. Dès les qualifications, il devient un prétendant au podium avec le deuxième temps des engagés, ensuite, il conserve sa place jusqu'en finale durant laquelle il profite de la sortie de piste du finlandais Jouni Pellinen pour s'envoler vers le titre de champion du monde devant son compatriote Bastien Midol[2]. Une semaine plus tard, lors de la dernière manche de la saison disputée à Åre, il s'impose pour la première fois en Coupe du monde après avoir terminé 3e la veille.

 
Chapuis en mars 2019 au Super Slalom de La Plagne.

Lors des Jeux olympiques de Sochi, le 20 février 2014, il obtient la médaille d'or au ski cross devant deux autres français, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol. Il avait terminé quatrième de sa manche de qualifications, et a par la suite été vainqueur de chacune de ses courses éliminatoires.

Aux mondiaux de Kreischberg en 2015, il gagne la médaille d'argent derrière Filip Flisar. En fin de saison, il connait une série de victoires, quatre au total qui lui permettent de remporter le classement de la Coupe du monde de skicross.

En 2016, il remporte son 2e globe de cristal consécutif lors de la coupe du Monde à Bokwang, Corée du Sud, sur le site qui accueillera les skieurs pour les Jeux Olympiques de 2018.

En 2017, il remporte son troisième globe de cristal consécutif. Une première dans l'histoire du skicross.

Il participe ensuite aux Jeux olympiques de Pyeongchang avec moins de succès qu'en 2014 puisqu'il est éliminé en quarts de finale de l'épreuve olympique[3].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Résultats aux Jeux olympiques
Épreuve / Édition Ski cross
JO 2014
  Sotchi
  Or
JO 2018
  Pyeongchang
13e

Championnats du mondeModifier

Résultats aux Championnats du monde
Épreuve / Édition Ski cross
Mondiaux 2013
  Voss
  Or
Mondiaux 2015
  Kreischberg
  Argent
Mondiaux 2017
  Sierra Nevada
25e
Mondiaux 2019
  Solitude
5e

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 3e en 2015 et 2016.
  • Meilleur classement en skicross : Vainqueur en 2015 , 2016 et 2017.
  • 32 podiums dont 18 victoires en carrière.

Détails des victoiresModifier

Édition / Épreuve Ski cross
2013   Åre
2014   La Plagne
2015   Åre,   Tegernsee (2 fois),   Megève
2016   Val-Thorens,   Innichen,   Watles,   Nakiska
2017   Val-Thorens,   Montafon,   Feldberg (2 fois)
2018   Idre Fjäll
2019   Idre Fjäll,   Feldberg,   Veysonnaz

Différents classements en Coupe du mondeModifier

Année/Classement Général Skicross
Class. Points Class. Points
2011 76e 10 23e 115
2012 23e 28 7e 277
2013 22e 34 4e 343
2014 21e 35 4e 381
2015 3e 68 1er 747
2016 3e 58 1er 694
2017 4e 55 1er 763
2018 14e 40 2e 403
2019 7e 52 2e 572

DécorationsModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :