Ouvrir le menu principal
Jacques Dewatre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Ambassadeur de France en Éthiopie
-
Directeur général de la Sécurité extérieure
-
Préfet de La Réunion
-
Hubert Fournier (d)
Préfet de Saône-et-Loire
-
Yves Mourès (d)
Jean-Claude Roure (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (83 ans)
LimogesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinction

Jacques Dewatre, né le 5 juin 1936 à Limoges, est un ancien officier, haut fonctionnaire et diplomate français.

Jacques Dewatre a été directeur général de la Sécurité extérieure du 7 juin 1993 au 1er mars 2000.

Sommaire

BiographieModifier

Élève de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr, il est d'abord officier parachutiste. Après quinze ans de carrière militaire, il quitte l'armée avec le grade de commandant pour intégrer le corps préfectoral en 1974.

Sous-préfet dans l'Aude, en Haute-Savoie, puis en Polynésie française, il est chef de cabinet du ministre de la Coopération et du Développement de 1981 à 1984. Sous-préfet des Yvelines de 1984 à 1985, il est nommé ensuite préfet, directeur des C.R.S. (Compagnies Républicaines de Sécurité) en 1985, directeur de la Défense et de la Sécurité civile, puis préfet de Guyane (1986-1988), de Saône-et-Loire (1988-1991), de La Réunion (1991-1992), et des Yvelines (1992-1993).

Il est directeur général de la Sécurité extérieure du 7 juin 1993 au 1er mars 2000, ce qui en fait le responsable le plus longtemps resté à ce poste. Il est nommé le 15 mars 2000 ambassadeur de France en Éthiopie, poste qu'il quitte le 9 juillet 2001, ayant atteint la limite d'âge.

Il est le beau-frère de l'amiral Jacques Lanxade, chef d'état-major particulier du président de la République de 1989 à 1991, puis chef d'état major des armées de 1991 à 1995.

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Décret du 19 avril 2000.

Liens externesModifier