Claude Silberzahn

haut fonctionnaire; préfet
Claude Silberzahn
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Directeur général de la Sécurité extérieure
-
Préfet du Doubs
-
Maurice Theys (d)
Georges Peyronne (d)
Préfet de la Seine-Maritime
-
Préfet de la Guyane
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
MulhouseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Claude Silberzahn, ou Claude Silberzahn-Mendousse, né le 18 mars 1935 à Mulhouse[1], est un haut fonctionnaire français, qui a été préfet et personnalité du renseignement, et maire de la commune de Simorre (Gers) de 2001 à 2014.

BiographieModifier

Claude Silberzahn a occupé les fonctions de préfet de Guyane (1982-1984), de Haute-Normandie (1985-1986) et de Franche-Comté (1986-1989).

Il a été directeur général de la Sécurité extérieure du 22 mars 1989 à 1993[2]. Alors que la tradition voulait, depuis Pierre Marion, que le directeur de la DGSE soit un militaire, le président François Mitterrand décide de nommer un civil dans le but de punir l'armée pour son insubordination suite à la publication de quarante cinq généraux, quelques jours avant l'élection présidentielle de 1988, d'un article à charge contre le président[3].

Le Premier ministre Michel Rocard appuie Claude Silberzahn durant son mandat dans le but de réinvestir le champ des affaires étrangères, dont le président Mitterrand et le ministre des Affaires étrangères Roland Dumas le privent. Les informations de la DGSE, transmises directement à Matignon, lui permettent de plus s'impliquer dans le "pré carré" présidentiel[3].

Claude Silberzahn modernise drastiquement la DGSE. Sa réforme est notamment passée par la création d'une direction de la stratégie au sein du service.

En , Claude Silberzahn publie un entretien très critique envers la DCRI à laquelle il reproche une restructuration catastrophique et des résultats décevants[4].

FonctionsModifier

MandatsModifier

RéférencesModifier

  1. Who's Who in France, 2000-2001, Paris, Jacques Lafitte, , 32e éd., 1999 p. (ISBN 2-85784-037-3), p. 1630.
  2. Philippe Leymarie, « La mue des agents français de l'ombre... », Le Monde diplomatique,‎ , p. 8 (lire en ligne).
  3. a et b Guisnel, Jean (1951-....)., Histoire secrète de la DGSE (ISBN 978-2-221-24028-1 et 2-221-24028-6, OCLC 1127907429, lire en ligne)
  4. Jean Guisnel, « Ancien directeur de la DGSE, Claude Silberzahn tire à boulets rouges sur le gouvernement français », Le Point,‎ (lire en ligne).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier