Jérémie Elkaïm

acteur français
Jérémie Elkaïm
Description de cette image, également commentée ci-après
Jérémie Elkaïm au festival du film de Cabourg en 2015.
Naissance (42 ans)
Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Réalisateur
Scénariste
Films notables Presque rien
Sexy Boys
Polisse
La guerre est déclarée
Belleville Tokyo

Jérémie Elkaïm, né le à Châtenay-Malabry, est un acteur, scénariste et réalisateur français.

BiographieModifier

Né dans une famille juive marocaine, Jérémie Elkaïm coécrit, à 17 ans, Un léger différend d'Olivier Séror, court-métrage pour lequel il recevra le prix d’interprétation à Clermont-Ferrand. François Ozon le repère alors et le fait tourner dans Scènes de lit. Sébastien Lifshitz, avec Presque rien, lui offrira son premier rôle dans un long-métrage. Par la suite, les rôles se succèdent dans les films de Bertrand Bonello, Gilles Marchand, Catherine Corsini, Benoît Jacquot et Emmanuel Salinger. Jérémie Elkaïm tourne également pour la télévision et notamment pour l’adaptation française de la série The Office (Le Bureau), réalisée par Nicolas et Bruno.

En 2010, il cosigne le scénario et interprète plusieurs rôles dans le premier long-métrage de sa compagne Valérie Donzelli, La Reine des pommes, qui rencontrera un grand succès public et critique. Parallèlement à sa carrière d’acteur, il réalise son premier court-métrage Manu qui sera sélectionné à Clermont-Ferrand. Pour la 64e édition du festival de Cannes, il est à l’affiche de deux films, Polisse de Maïwenn, qui remporte le prix du jury, et La guerre est déclarée de Valérie Donzelli, dont il est co-scénariste et qui s'inspire très directement de leur propre histoire. Ce dernier film est projeté en ouverture de La Semaine de la critique.

En 2016, il prête sa voix à Séb, le personnage principal masculin des 28 épisodes de la série d'animation Salaire net et monde de brutes[1], diffusée sur Arte, aux côtés de Valérie Donzelli, à nouveau, et de Marianne James.

Il est membre du collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel[2],[3].

Vie privéeModifier

Il a été le compagnon de l'actrice et réalisatrice française Valérie Donzelli, avec qui il a eu deux enfants, Gabriel et Rebecca[4]. Il a ensuite partagé la vie de l'actrice française Anaïs Demoustier, avec qui il a une fille.

FilmographieModifier

En tant qu'acteurModifier

CinémaModifier

 
Jérémie Elkaïm et les acteurs du film Polisse au festival de Cannes 2011.
 
Jérémie Elkaïm à la cérémonie des César 2012.

TélévisionModifier

En tant que scénaristeModifier

En tant que réalisateurModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Page de la série, sur le site d'Arte.
  2. « Femmes dans le cinéma : "La parité n'est pas qu'un problème de nana !" », sur LExpress.fr, (consulté le 3 avril 2020)
  3. « Le collectif 5050 », sur collectif5050.com (consulté le 5 avril 2020)
  4. « Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm : Parents stylés auprès de leur fils, Gabriel », sur www.purepeople.com (consulté le 26 mai 2016)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier