Isabelle de Navarre

comtesse d'Armagnac

Isabelle de Navarre (1395 - ) est la plus jeune fille de Charles III de Navarre et de son épouse Éléonore de Castille. Elle appartient à la maison d'Évreux.

Jeunesse et familleModifier

Peu de temps avant la naissance d'Isabelle, sa mère a des problèmes en Castille, impliquant son frère Jean Ier d'Aragon. Éléonore est contrainte de retourner en Navarre pour la naissance de sa fille.

Isabelle est la sixième de huit enfants. Ses deux jeunes frères sont morts dans leur enfance, laissant Isabelle et ses cinq sœurs aînées. Parmi elles : Joanna (décédée avant d'avoir hérité du trône), Blanche (successeur de leur père) et Béatrice.

MariageModifier

Isabelle est d'abord fiancée à l'infant Jean d'Aragon vers 1414 [1]. Sa mère, la reine Éléonore de Castille lui lègue de l'argent pour le mariage[2]. Jean devient plus tard roi d'Aragon mais rompt son contrat de mariage avec Isabelle, dans l'espoir d'épouser Jeanne II de Naples.

Isabelle se marie finalement avec Jean IV d'Armagnac le 10 mai 1419[3]. Ce mariage est le deuxième pour Jean après le décès de sa première épouse, Blanche de Bretagne et ne laissant pas d’héritier mâle.

Isabelle et Jean ont cinq enfants :

  • Marie d'Armagnac (1420–1473), mariée en 1437 à Jean II d'Alençon (née en 1409–1476), duc d'Alençon ; arrière-grands-parents maternels du roi Henri IV de France ;
  • Jean V d'Armagnac (né en 1420–1473), vicomte de Lomagne, puis comte d'Armagnac, de Fézensac et Rodez. Il se marie avec sa sœur cadette Isabelle ;
  • Éléonore (née en 1423–1456), mariée en 1446 avec Louis de Chalon (né en 1389; † 1463), le prince d'Orange, seigneur d'Arlay et d'Arguel ;
  • Charles Ier (né en 1425–1497), vicomte de Fézensaguet, puis comte d'Armagnac, de Fézensac et Rodez ;
  • Isabelle (née en 1430–1476), Dame des Quatre Vallées, elle se maria avec son frère Jean V.

Isabelle meurt en août 1450 à l'âge de 54 ans et son mari décède trois mois plus tard en novembre.

GénéalogieModifier

RéférencesModifier

  1. Elena Woodacre, The Queens Regnant of Navarre: Succession, Politics, and Partnership, 1274-1512, (Palgrave Macmillan, 2013), 91.
  2. Yanguas, Tomo II, p. 191, quoting "caj. 104, n. 8".
  3. Régine Pernoud and Marie-Véronique Clin, Joan of Arc: Her Story, transl. Jeremy duQuesnay Adams, (St. Martin's Press, 1999), 174.