Ouvrir le menu principal
Gouvernement Paul Ramadier I

Quatrième République

Description de l'image defaut.svg.
Président du Conseil Paul Ramadier
Formation
Fin
Durée 8 mois et 29 jours
Composition initiale

Le premier gouvernement Paul Ramadier est le gouvernement de la France du au , et le premier de la présidence de Vincent Auriol (1947-1954).

ChronologieModifier

1947Modifier

CompositionModifier

Président du GouvernementModifier

Image Fonction Nom Parti
  Président du gouvernement provisoire Paul Ramadier SFIO

Vice-présidents du ConseilModifier

Image Fonction Nom Parti
  Vice-président du Conseil Pierre-Henri Teitgen MRP
  Vice-président du Conseil Maurice Thorez PCF

Ministres d'ÉtatModifier

Image Fonction Nom Parti
  Ministre d'État Pierre-Henri Teitgen MRP
  Ministre d'État Maurice Thorez PCF
  Ministre d'État, président du Conseil du Plan Félix Gouin SFIO
  Ministre d'État Yvon Delbos PRS
  Ministre d'État Marcel Roclore RI

MinistresModifier

Image Fonction Nom Parti
  Garde des sceaux André Marie PRS
  Ministre de l'Intérieur Édouard Depreux SFIO
  Ministre de la Défense nationale François Billoux PCF
  Ministre de la Guerre Paul Coste-Floret MRP
  Ministre de la Marine Louis Jacquinot RI
  Ministre de l'Air André Maroselli PRS
  Ministre des Affaires étrangères Georges Bidault MRP
  Ministre de l'Agriculture François Tanguy-Prigent SFIO
  Ministre des Transports et des Travaux publics Jules Moch SFIO
  Ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme Charles Tillon PCF
  Ministre du Commerce Jean Letourneau MRP
  Ministre de l'Éducation nationale Marcel-Edmond Naegelen SFIO
  Ministre de la France d’Outre-Mer Marius Moutet SFIO
  Ministre des Finances Robert Schuman MRP
  Ministre de l'Économie nationale André Philip SFIO
  Ministre du Travail et de la Sécurité sociale Ambroise Croizat PCF
  Ministre de la Production industrielle Robert Lacoste SFIO
  Ministre de la Santé publique et de la Population Georges Marrane PCF
  Ministre de la Jeunesse, des Arts et des Lettres Pierre Bourdan UDSR
  Ministre des Anciens combattants et des Victimes de guerre François Mitterand UDSR

RemaniementsModifier

Nomination du 14 mars 1947Modifier

Remaniement du 4 mai 1947Modifier

Tout les ministres du PCF sont écartés du gouvernement.

  • Cessation des fonctions de Maurice Thorez (« vice-président du Conseil, Ministre d'État »), de François Billoux (« Ministre de la Défense nationale »), de Charles Tillon (« Ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme ») et d'Ambroise Croizat (« Ministre du Travail et de la Sécurité sociale »).
  • Vice-président du Conseil, Ministre d'État chargé de la Fonction publique et de la Réforme administrative : Pierre-Henri Teitgen (précédemment « vice-président du Conseil, Ministre d'État »)
  • Ministre d'État, ministre de la Défense nationale (par intérim) : Yvon Delbos
  • Ministre des Transports, des Travaux publics et de la Reconstruction (par intérim) : Jules Moch
  • Ministre du Travail, de la Sécurité sociale (par intérim) et de la Production industrielle : Robert Lacoste

Remaniement du 5 mai 1947Modifier

À la suite de la démission de ses collègues, les ministres du PCF, Georges Marrane quitte le gouvernement.

  • Ministre d'État, ministre de la Santé publique et de la Population (par intérim) : Marcel Roclore

Remaniement du 9 mai 1947Modifier

  • Ministre du Commerce, de la Reconstruction et de l'Urbanisme : Jean Letourneau (précédemment « ministre du Commerce »)

Remaniement du 14 juin 1947Modifier

Georges Rastel est nommé conseiller d'État en service extraordinaire. Il démissionne donc du gouvernement.

  • Cessation des fonctions de Georges Rastel, haut-commissaire à la Distribution

Remaniement du 11 août 1947Modifier

  • Ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme : Jean Letourneau (précédemment « ministre du Commerce, de la Reconstruction et de l'Urbanisme »)
  • Ministre de l'Industrie et du Commerce : Robert Lacoste (précédemment « ministre de la Production industrielle »)

AnnexesModifier

SourceModifier

Notes et référencesModifier

  1. Georgette Elgey, Histoire de la IVe République Edition Robert Laffont 2018 p. 195