Ouvrir le menu principal

Institut européen d'histoire et des cultures de l'alimentation

institut de recherche en sciences de l'alimentation
Institut européen d'histoire et des cultures de l'alimentation
IEHCA logo.png
Logo de l'IEHCA
Histoire et statut
Fondation
Type
Agence de développement scientifique
Régime linguistique
Fondateur
Président
Directeur
Francis Chevrier
Localisation
Localisation
Pays
Divers
Site web

L'Institut européen d'histoire et des cultures de l'alimentation (IEHCA), créé en 2001[1], est une agence de développement scientifique, chargée de promouvoir, dans le champ des sciences humaines et sociales, une approche pluridisciplinaire de l'alimentation (Food Studies). L'IEHCA a été fondé par Jack Lang, ministre de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur du gouvernement Lionel Jospin, sur une proposition originale de Francis Chevrier.

Présentation généraleModifier

L'institut cherche aussi à rendre accessible à une large audience cette culture alimentaire.

Les objectifs de l'Institut européen d'histoire et des cultures de l'alimentation (IEHCA) sont :

  • aider au progrès de la recherche scientifique : via une politique éditoriale ambitieuse et des colloques et séminaires internationaux.
  • aider au développement de formations originales : depuis 2003 a lieu chaque année une Université d’été consacrée aux Food Studies, création d'un Master Cultures et Patrimoines de l’Alimentation[2].
  • mettre le savoir à la portée de tous : le Forum Alimentation et Culture : cycle de débats et conférences, salon du livre, résidences de chefs, ateliers du goût.
  • valoriser les patrimoines alimentaires : l'IEHCA cherche à mettre en valeur les patrimoines culinaires français par diverses actions. Notamment par la reprise du projet d'Inventaire du Patrimoine culinaire du Centre ou en initiant l'inscription du le Repas gastronomique des Français à l'UNESCO. Il s'agit pour l'IEHCA de promouvoir le patrimoine immatériel que sont les différents modes alimentaires. La reconnaissance de ce patrimoine alimentaire ne peut qu'être un atout pour l'attractivité des régions et l'activité économique.

HistoriqueModifier

Cet institut est une fondation créée en 2001 à l'initiative de la direction de l'enseignement supérieur du ministère de l'éducation nationale, du conseil régional du Centre-Val de Loire et de l'université de Tours, avec lesquels il est lié par conventions[3]. L'ingénierie du projet est due à Francis Chevrier créateur et directeur de l'IEHCA.

L'IEHCA est à la fois une association et une fondation. Son siège est situé à Tours, au 116 boulevard Béranger à la Villa Rabelais.

L'institut est animé par un conseil scientifique composé d'universitaires français et étrangers qui garantissent la qualité des manifestations qu'il organise et des publications qu'il produit. Cet institut appuie la reconnaissance culturelle de la gastronomie et est doté de l'unique bibliothèque thématique sur l'alimentation. L'IEHCA fut à l'initiative du projet d'inscription, par l'UNESCO, du "Repas gastronomique des Français" sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel (2010)[4].

L'IEHCA apporte son soutien au développement du projet de Cité internationale de la gastronomie[5], projet coordonné par la Mission Française du Patrimoine et Cultures Alimentaires[6].

DirectionModifier

L'AssociationModifier

L'association IEHCA est pilotée par un conseil scientifique, un conseil d’administration et une équipe de permanents.

L'équipe opérationnelle est dirigée par Francis Chevrier.

Direction du Conseil d'administrationModifier

L’association est dirigée par un conseil d’administration composé en majorité d’enseignants chercheurs de l’Université de Tours. Il décide également des orientations stratégiques et assure le lien avec la Fondation européenne pour le patrimoine alimentaire.

Direction du Conseil scientifiqueModifier

Ce conseil est composé des spécialistes européens en matière de Food & Drink Studies. Il pilote la politique scientifique de l’IEHCA et contribue à l’enrichissement du réseau.

La FondationModifier

Abritée par l’Institut de France, la Fondation européenne pour le patrimoine alimentaire a pour mission d’aider l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (IEHCA) dans l’accomplissement de ses travaux d’études et de recherche dans tous les domaines intéressant l’alimentation, dans une perspective de connaissance historique et culturelle[7].

La Fondation IEHCA est dirigé par le Conseil d'administration (12 membres), composé de :

Six représentants de l'Institut de France :

Six représentants de l'IEHCA :

  • Francis Chevrier, directeur de l'IEHCA
  • Bruno Laurioux, président de l'IEHCA, Professeur à l'université de Tours
  • Christophe Degruelle, président de la communauté d'agglomération de Blois-Agglopolys
  • Hervé Novelli, ancien ministre, maire de Richelieu (37)
  • Jean-Marie Panazol, Inspecteur général de l’Éducation nationale, Directeur de l'ESENESR
  • Philippe Vendrix, Président de l'Université de Tours

Depuis 2012, la Fondation décerne le Prix François-Rabelais pour récompenser "une personne pour son œuvre au service de la mise en valeur du patrimoine culturel alimentaire en France ou dans le monde"[8]

Les lauréats :

Les événementsModifier

Les événements scientifiquesModifier

Les évènements culturelsModifier

Les colloquesModifier

L'IEHCA a organisé depuis sa création de nombreux colloques internationaux. Le dernier en date (décembre 2018) avait pour thème "L'alimentation comme patrimoine culturel".

Les publicationsModifier

Publications scientifiquesModifier

Publications "grand public"Modifier

  • Le magazine Gusto (éditions ASA)
  • Les Cahiers de la Gastronomie (éditions Menu fretin)
  • L'IEHCA a coordonné d'autres publications (Région Centre - produits du terroir et recettes traditionnelles, Le Repas gastronomique des Français, Les frontières alimentaires[10].)

La bibliothèque européenne spécialisée sur les cultures alimentairesModifier

Elle représente une collection importante de livres de culture alimentaire de France (environ 7000 ouvrages, 54 titres de revues spécialisées...). Ces ouvrages traitent des cultures de l'alimentation, des arts de la table et de l'art culinaire, sous différents angles de sciences humaines. La bibliothèque possède aussi des fonds spécialisés, notamment une collection de cartes de restaurants étoilés, mais aussi le Fonds Annie Hubert (anthropologie de l'alimentation et de la médecine), le Fonds Thierry Nadau (agriculture, commerce et entreprises agro-alimentaires en France et en Allemagne aux XIXe et XXe siècles), le Fonds Jean-Pierre Corbeau (sociologie de l'alimentation), le Fonds Patrice-Michel Pottier (critique gastronomique)[11],[12].

L'IEHCA, en partenariat avec la Villa i Tatti de Florence (The Harvard university center for Italian Renaissance studies) et avec le soutien de la Fondation Mellon et de la Bibliothèque nationale de France, constitue une base bibliographique sur le thème de l'alimentation, consultable ici : http://www.foodbibliography.eu/index_fr.asp. [13]

RéférencesModifier

Lien externeModifier