Ouvrir le menu principal

Domaine de la Romanée-Conti

domaine viticole prestigieux français
Ne doit pas être confondu avec Romanée-conti.

Domaine de la Romanée-Conti
Image illustrative de l’article Domaine de la Romanée-Conti

Pays Drapeau de la France France
Siège social Vosne-Romanée
Fondation Société civile crée le 31 juillet 1942 par Edmond Gaudin de Villaine
Appellations Romanée-conti
La tâche
Richebourg
Romanée saint-vivant
Grands-échezeaux
Échezeaux
Vosne-romanée Ier cru
Montrachet
Corton
Cépage Pinot noir,
Chardonnay,
Pinot blanc,
Pinot gris
Volume produit Environ 80 000 bouteilles par an
Personnes clés Jacques-Marie Duvault-Blochet (1789-1874) (fondateur du domaine),
H.-F. Roch (ancien cogérant),
Aubert de Villaine(cogérant actuel),
Perrine Fenal (cogérante actuelle)
Personnel Environ 30
Caveau de dégustation Ancien vendangeoir de Vosne-Romanée, des moines bénédictins de l'Abbaye Saint-Vivant de Vergy
Site web romanee-conti.fr

Le Domaine de la Romanée-Conti ou DRC est un des plus prestigieux domaines viticoles du monde avec 25,5 hectares en majeure partie à Vosne-Romanée sur la route des Grands Crus dans le vignoble de la côte de Nuits du vignoble de Bourgogne (baptisé du nom du clos de la Romanée-conti de 1,8 hectares, un des grands crus mythiques les plus prestigieux du monde). La société civile du même nom est fondée en 1942 par Edmond Gaudin de Villaine. Elle est cogérée à ce jour, pour leur famille héritière, par les viticulteurs co-héritiers Aubert de Villaine et Perrine Fenal.

Sommaire

HistoriqueModifier

 
Dédicaces de l'ouvrage Climats du vignoble de Bourgogne, un patrimoine millénaire exceptionnel, par Aubert de Villaine et Bernard Pivot, à la vente des hospices de Beaune 2013

Quelques dates notoires de l'histoire des nombreux propriétaires successifs historiques du domaine :

En 1232 la duchesse de Bourgogne Alix de Vergy (1182-1251, Adélaïde de Bourgogne, veuve du duc Eudes III de Bourgogne, famille de Vergy) fait don de son meilleur vignoble alors baptisé Le Cloux des cinq journaux (actuelle Romanée-conti et Romanée saint-vivant, cloux pour clos, journal : superficie d'environ 3,4 ares) aux moines bénédictins du Prieuré de Saint-Vivant de Vergy, dépendant de l'abbaye de Cluny.

En 1621 le domaine est acheté par Jacques Venot, entre autres seigneur de Vougeot, maître de la chambre des comptes de Bourgogne à Dijon et maire de Dijon de 1619 à 1621.

En 1760 les descendants du précédent vendent le domaine. Une guerre d'enchère légendaire est remportée pour la montant extravagant de l'époque de 8000 livres par le prince Louis-François de Bourbon-Conti (entre autres seigneur de Nuits-Saint-Georges, issu de la Maison de Condé, cousin du roi Louis XV de France) contre son ennemi juré Madame de Pompadour, maîtresse favorite de Louis XV). Le prestigieux vignoble est alors rebaptisé Romanée-conti.

A la Révolution française, le domaine est confisqué au prince Louis-François-Joseph de Bourbon-Conti (fils du précédent), déclaré bien national et vendu aux enchères en 1794 à divers propriétaires successifs, dont le richissime financier Gabriel-Julien Ouvrard en 1819, déjà propriétaire des prestigieux Clos-vougeot, Château du Clos de Vougeot, Château de Gilly-lès-Cîteaux, Château de Villandry, Château d'Azay-le-Rideau, Château de Marly, Château de Saint-Brice...

En 1869 la Romanée-conti est achetée aux héritiers du précédent par le viticulteur renommé et richissime propriétaire foncier de Santenay Jacques-Marie Duvault-Blochet (1789-1874, ancêtre des familles héritières de Villaine et Leroy actuelles). Il transmet à ses descendants héritiers un très vaste domaine de prestige de 133 hectares de vignoble de Bourgogne qu'il a constitué durant sa vie avec entre autres les Échezeaux, Grands-échezeaux et Richebourg, ainsi que la prestigieuse Romanée-conti acquise vers la fin de sa vie.

En 1911 le cohéritier Edmond Gaudin de Villaine devient administrateur de la succession et achète l'ancien vendangeoir de Vosne-Romanée, des moines bénédictins de l'Abbaye Saint-Vivant de Vergy, rue du Temps perdu, pour gérer le domaine sur place plutôt qu'à Santenay. Il dépose le nom de Domaine de la Romanée-Conti et fonde la société familiale associée avec 50 % de part aux deux branches familiales cogérantes de Villaine et Leroy, avec environ une trentaine d'employés dont les actuels chef de culture Nicolas Jacob et chef de cave Bernard Noblet.

Depuis le , le domaine de la Romanée-Conti a pris en fermage les vignes d'AOC Corton grand cru du domaine Prince Florent de Merode, soit 2,28 hectares dans les climats du Clos du Roi, des Bressandes et des Renardes. Le domaine a effectué une première récolte en 2009[1]. Le domaine vend également sous certaines conditions strictes son montrachet, un grand cru blanc fait à 100 % de chardonnay, et son marc de Bourgogne.

Après avoir été cogérant depuis le début des années 1990 du domaine avec Aubert de Villaine, Henry-Frédéric Roch décède à la fin de l'année 2018 à l'âge de 56 ans. Sa cousine, Perrine Fenal, fille de Lalou Bize-Leroy, reprend ses fonctions le 23 janvier 2019. Elle était depuis 2004 membre du Conseil de surveillance du domaine[2].

Constitution du domaineModifier

Le domaine produit 8 grands crus [3].

Région Cru Cépage Superficie
appartenant
au DRC
Superficie
totale
du cru
Age moyen
des vignes
Production
annuelle
en caisses
Production
annuelle
en bouteilles
Commentaires
Côte de Nuits Romanée-conti Pinot noir 1,805 hectares Monopole 52 ans 450 6 000
La tâche Pinot noir 6,062 hectares Monopole 46 ans 1 870 20 000
Richebourg Pinot noir 3,511 hectares 8,034 hectares 39 ans 1 000 11 000
Romanée saint-vivant Pinot noir 5,285 hectares 9,437 hectares 33 ans 1 500 17 000
Grands-échezeaux Pinot noir 3,526 hectares 9,144 hectares 51 ans 1 150 11 500
Échezeaux Pinot noir 4,670 hectares 37,692 hectares 31 ans 1 340 15 000
Côte de Beaune Montrachet Chardonnay 0,676 hectare 7,80 hectares 61 ans 300 3 500
Corton rouge Pinot noir 2,28 hectares 98 hectares 680 7 500 Repartis sur 3 climats: Le Clos du Roi, Les Bressandes, Les Renardes.

Le domaine produit également du Vosne-romanée Ier cru.

ProductionModifier

Le Domaine de la Romanée-Conti produit environ 80 000 bouteilles par an, en agriculture biologique (avec des expérimentations en agriculture biodynamique), dont environ 6 000 bouteilles de Romanée-conti. Elles sont commercialisées en grande partie par caisse de 12 à 15 bouteilles selon la récolte, constituées des crus de prestiges du domaine et vendues environ 3 000 à 6 000  l'unité, avant effet de spéculation de certains millésimes, toutes réservées et vendues à l'avance à des acheteurs réguliers très privilégiés (des restaurateurs de prestige du monde entier en particulier) avec généralement :

Records de venteModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Cote Corton Grand Cru Domaine de la Romanée-Conti 2009 Rouge en Bouteille Corton, vin de Bourgogne- iDealwine », sur www.idealwine.com (consulté le 2 août 2016)
  2. Laurent Gotti, « Perrine Fenal, nouvelle co-gérante de la Romanée-Conti », sur Terre de Vins,
  3. « Romanée-Conti », sur www.romanee-conti.fr (consulté le 2 août 2016)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier