Lucien Baroux

acteur français
Lucien Baroux
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Marcel Lucien Édouard Ducros
Naissance
Toulouse, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 79 ans)
Hossegor
Profession Acteur

Lucien Baroux (né Marcel Lucien Édouard Ducros[1] le à Toulouse[2] et mort le à Hossegor) est un acteur français.

BiographieModifier

À sa naissance, il porte le nom de sa mère Camille Julie Ducros, car il est né de père inconnu. Sa mère se marie le avec Jules Étienne Barou. Celui-ci l'a reconnu et légitimé et le petit Marcel s'appelle dès lors Barou.

Lucien Baroux s'est marié le à 11h50, à la mairie du 18e arrondissement de Paris, avec Hélène Hubertine Brincqbier, née à Paris 18e arrondissement le , artiste lyrique, fille d'Aimée Rose Hubertine Brincqbier, couturière, domiciliée 6 rue du Baigneur à Paris 18e arrondissement (Acte de mariage n° 1141 à la mairie du 18e arrondissement de Paris).

Il débute comme régisseur de théâtre et fait de la figuration dans beaucoup de films muets des années 1910. Il prend part à la Première Guerre mondiale et, après la fin de celle-ci, il reprend ses activités de régisseur mais lance une formidable carrière d'acteur tant au théâtre qu'au cinéma en remplaçant au pied levé un comédien défaillant dans la pièce Souris d'hôtel. Puis il se produit entre autres au Théâtre Michel, aux Bouffes-Parisiens (durant sept ans). Il participe aux tournées Karsenty pour L'École des femmes aux côtés de Pierre Dux et Huguette Hue. Ayant beaucoup d'humour et de fantaisie, il se produit dans de nombreux films et opérettes : Tout pour l'amour, La Mascotte, Les Sœurs Hortensia, Derrière la façade. Au cinéma plus de 80 rôles jusqu'en 1962 pour Le Diable et les Dix Commandements de Julien Duvivier où il fait un tandem pittoresque avec Michel Simon.

Il est inhumé à Soorts-Hossegor (Landes), ville dans laquelle il a été conseiller municipal[3].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier