Ouvrir le menu principal

Officier général francais 3 etoiles.svg Léopold de Pritzbuer
Nom de naissance Léopold, Eberhard, Ludwig de Pritzbuer
Naissance
Schwerin (Confédération germanique)
Décès (à 64 ans)
Rochefort (France)
Origine Germain
Allégeance Drapeau de la France France
Arme Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Grade Vice-amiral
Années de service 1840-1889 ?
Commandement Alma
Division navale du Levant
Conflits Expédition du Maroc
Guerre de Crimée
Campagne d'Italie
Campagne du Mexique
Distinctions Grand officier de la Légion d’honneur
Commandeur de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand
Officier de l'Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare
Chevalier de l’Ordre du Médjidié
Autres fonctions Gouverneur de Nouvelle-Calédonie
préfet maritime de Rochefort

Léopold, Eberhard, Ludwig de Pritzbuer, né le à Schwerin Grand-duché de Mecklembourg-Schwerin - mort le à Rochefort est un Vice-amiral français du XIXe siècle .

FamilleModifier

Il est le fils de Léopold Louis Frédéric von Pritzbuer, directeur de la chambre des finances de Schwerin et de Regina Sabina Ida Sophie von Lehsten, dame d'honneur d'Hélène de Mecklembourg-Schwerin, belle-fille du roi Louis-Philippe. Il est donc de religion protestante.

Il épouse à Hyères le , la belle-fille d’Alphonse Denis Sarah Lee, née à Londres le 14 mai 1827, fille de Georges Lee industriel décédé et de Sarah Dawes.

CarrièreModifier

Il entre à l’École navale en 1840 et embarque sur la Belle Poule avec le Prince de Joinville.

Aspirant en 1842, il prend part à l'expédition du Maroc en 1844.

Naturalisé français[1], il est nommé enseigne de vaisseau le . Il est fait chevalier de la Légion d'honneur le .

Il participe à toutes les campagnes du Second Empire : expéditions de Crimée, de la Baltique avec la prise de Bomarsund, d’Italie et du Mexique.

Capitaine de vaisseau le , il reçoit, le commandement de la corvette cuirassée Alma de la Division des mers de Chine et du Japon dont il assure le commandement par intérim à deux reprises,

Le , il est nommé par Mac Mahon gouverneur de Nouvelle-Calédonie et commandant de l'escadre. Contre-amiral le , il quitte son poste de gouverneur en avril 1878, date à laquelle il est remplacé par le capitaine de vaisseau Jean Olry. Pendant son séjour il organise l’administration, mène une politique de travaux publics : réseau routier, l'alimentation en eau de Nouméa, etc.

Il prend le commandement, le , de la division navale du Levant. Ernest Picard-Destelan devient son premier aide de camp le .

Il est promu vice-amiral le et nommé en septembre préfet maritime de Rochefort.

HonneursModifier

Notes et référencesModifier

  1. Bulletin des lois de la République Française, vol. 29, 1270 p. (lire en ligne), p. 1015

BibliographieModifier

Liens externesModifier