Ouvrir le menu principal

Harjit Sajjan

Ministre de la Défense du Canada

Harjit Sajjan
Illustration.
Harjit Singh Sajjan en mai 2016
Fonctions
Ministre canadien de la Défense nationale
En fonction depuis le
(3 ans, 8 mois et 13 jours)
Premier ministre Justin Trudeau
Gouvernement Trudeau
Prédécesseur Jason Kenney
Député à la Chambre des communes
pour Vancouver-Sud
En fonction depuis le
(3 ans, 8 mois et 28 jours)
Élection 19 octobre 2015
Législature 42e
Groupe politique Libéral
Prédécesseur Wai Young
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Hoshiarpur (Pendjab, Inde)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti libéral du Canada
Conjoint Kuljit Kaur
Enfants 2
Profession Officier de police
Lieutenant-colonel des
Forces armées canadiennes
Religion Sikhisme

Harjit Singh Sajjan, né le à Hoshiarpur (Pendjab), est un homme politique et un militaire canadien et l'actuel ministre de la Défense nationale.

BiographieModifier

Il a été commandant du British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) et est ainsi devenu le premier sikh à commander un régiment de l'Armée canadienne. Lors des élections fédérales d'octobre 2015 il est élu pour la circonscription de Vancouver-Sud à la Chambre des communes avec le Parti libéral du Canada. Le 4 novembre 2015, il prête serment comme 42e ministre de la Défense nationale dans le gouvernement de Justin Trudeau. Il est récipiendaire de l'Ordre du Mérite militaire, de la médaille du service méritoire et de la décoration des Forces canadiennes.

Sajjan est né en Inde et sa famille immigre au Canada quand il a 5 ans. Il grandit à Vancouver, en Colombie-Britannique. Il travaille comme officier pour le service de police de Vancouver puis, en 1989, il s'enrôle dans la Première réserve de l'Armée canadienne. Il rejoint ensuite l'armée à temps plein. Il est déployé quatre fois au cours de sa carrière militaire : une fois en Bosnie et trois fois en Afghanistan.

En Afghanistan, il remet des prisonniers de guerre aux autorités afghanes, qui les ont ensuite torturés. II participe également à des opérations illégales d’enlèvements ciblés et de transferts de prisonniers[1].

En 2011, il devient le premier Sikh à commander un régiment de l'Armée canadienne lorsqu'il est nommé commandant du British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own)[2],[3].

Il est élu en tant que député à la Chambre des communes du Canada pour représenter la circonscription de Vancouver-Sud lors des élections fédérales d'octobre 2015, l'emportant sur l'ancien député conservateur Wai Young[4],[5],[6].

Il a été nommé ministre de la Défense nationale sous le premier cabinet de Justin Trudeau le [7],[8].

Notes et référencesModifier

  1. Jordy Cummings, « Justin Trudeau, l’envers d’une icône », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne, consulté le 18 avril 2018)
  2. « Meet Harjit Sajjan », sur Liberal.ca (consulté le 8 novembre 2015).
  3. (en) Garima Goswami, « Taking Command - Lieutenant-Colonel Harjit Singh Sajjan », Darpan Magazine,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Jon Azpiri, « Liberal Harjit Sajjan defeats Tory incumbent Wai Young in Vancouver South », Global News,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Canada election 2015: List of elected B.C. candidates », CBC.ca,‎ (lire en ligne)
  6. (en) IANS, « 19 Indian-Canadians elected to Canadian parliament », India Times,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Full list of Justin Trudeau’s cabinet », CBC.ca,‎ (lire en ligne)
  8. Guillaume Gendron, « Un «guerrier sikh» nouveau ministre de la Défense canadien », Libération,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier