Ouvrir le menu principal

Hammeville

commune française du département de Meurthe-et-Moselle
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Ammeville.

Hammeville
Hammeville
L'église Sainte-Libaire.
Blason de Hammeville
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Nancy
Canton Meine au Saintois
Intercommunalité Communauté de communes du Pays du Saintois
Maire
Mandat
Nicolas Pargon
2014-2020
Code postal 54330
Code commune 54247
Démographie
Population
municipale
176 hab. (2016 en augmentation de 4,14 % par rapport à 2011)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 30′ 00″ nord, 6° 04′ 01″ est
Altitude Min. 247 m
Max. 317 m
Superficie 5,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte administrative de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Hammeville

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Hammeville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hammeville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hammeville

Hammeville est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

GéographieModifier

ToponymieModifier

HistoireModifier

  • Présence gallo-romaine.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Nicolas Robert    
28 mai 1801   Claude Maillard    
15 avril 1806   Pierre Gabriel Pascal Mallarmé   homme de loi, inspecteur des contributions publiques du département de Sambre-et-Meuse
18 juillet 1843   François Laurent   cultivateur
23 juillet 1864   Pierre Parisot   cultivateur
    Jules Joseph Peignier   cultivateur
08 juillet 1883   Emile Joseph Saucourt   cultivateur
18 mai 1884 12 juillet 1886 Jules Joseph Peignier   cultivateur
05 décembre 1886   Victor Jean Baptiste Huin   vigneron, cultivateur
16 octobre 1887   Pierre Constant Saucourt républicain  
20 mai 1888   Pierre Ernest Parisot    
15 mai 1892 28 janvier 1894 Pierre Constant Saucourt   capitaine de gendarmerie, chevalier de la Légion d'honneur
11 mars 1894 25 mai 1898 Jules Joseph Peignier   cultivateur
03 juillet 1898 1900 Jean Baptiste Victor Huin    
29 juillet 1900   Emile Saucourt   cultivateur
10 décembre 1919 1959 Georges Pargon   cultivateur
26 décembre 1959   Pierre Rolin    
    Jean Peultier    
mars 2001 mars 2008 Daniel Wagner    
mars 2008 En cours
(au 16 avril 2014)
Nicolas Pargon    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2016, la commune comptait 176 habitants[Note 1], en augmentation de 4,14 % par rapport à 2011 (Meurthe-et-Moselle : +0,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
125125133186200208210209217
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
192191190203184187157143141
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
145129110118122130134109110
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2016
104110120135149170173170176
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Édifices civilsModifier

  • Ancienne voie romaine à proximité.
  • Vestiges du château fort d'Hammeville attesté dès 1594, acte de dénombrement donné le 17 août 1785 par Melchior François baron de Malvoisin, chanoine de la primatiale de Nancy, qui mentionne un château à double bâtiment flanqué aux quatre coins d'une tourelle.

Édifices religieuxModifier

  • Église paroissiale Sainte-Libaire reconstruite et agrandie en 1852, sur l'emplacement de l'ancien édifice qui datait de 1720, lui-même remplaçant une très ancienne chapelle dont il reste des vestiges dans le chœur actuel ; elle fut entièrement restaurée en 1967.
  • Chapelle Sainte-Libaire élevée en 1785, aux frais de Madeleine Toussaint, veuve de Léopold Huin, qui avait élevé à proximité, en 1770, date portée, la croix Huin ; cédée à la fabrique en 1857, alors qu'elle était en mauvais état, elle fut restaurée cette même année, date portée ; bénie le 9 juin 1858, restaurée en 1975.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Jean-Joseph Petitpoisson, ordonné prêtre le 21 septembre 1816 , nommé curé à Hammeville le 14 janvier 1851, est l'auteur d'un ouvrage intitulé "Le Trésor des Ménages", publié par Vagner, imprimeur-libraire-éditeur, 3 rue du Manège à Nancy, en l'année 1859, avant de partir pour Bonsecours où il devint chanoine le 1er mai 1860. La Bibliothèque Stanislas de Nancy possède une lithographie qui le représente.

Trois natifs d'Hammeville furent nommés chevaliers de la Légion d'honneur :

  • Sébastien Chaumont (né le 10 février 1789), soldat du train d'artillerie, nommé le 15 octobre 1809.
  • Pierre Constant Saucourt (né le 14 août 1832), gendarme à cheval (1859), capitaine de gendarmerie, est nommé par décret du 07 juillet 1885. Il est à la retraite lors de sa nomination de maire d'Hammeville en 1888.
  • Marie Eugène Alphonse André (né le 1er octobre 1857), inspecteur de l'Enseignement primaire à Paris, nommé chevalier par décret du 30 juillet 1914. Il a été inhumé au cimetière du lieu qui l'a vu naître, où sa tombe se trouve encore.

HéraldiqueModifier

  Blason Écartelé : aux 1er et 4e d'azur à un lion d'argent tenant entre ses pattes une croix ancrée d'or, aux 2e et 3e d'argent au lion de sable armé et couronné de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier