Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile de Turquie 2008

course de Formule 1

Grand Prix de Turquie 2008
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 58
Longueur du circuit 5,34 km
Distance de course 309,72 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Brésil Felipe Massa,
Ferrari,
h 26 min 49 s 541
(vitesse moyenne : 213,809 km/h)
Pole position Drapeau du Brésil Felipe Massa,
Ferrari,
min 27 s 617
(vitesse moyenne : 219,327 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen,
Ferrari,
min 26 s 506
(vitesse moyenne : 222,144 km/h)

Le Grand Prix de Turquie 2008, disputé sur le circuit d'Istanbul Park le 11 mai 2008, est la 790e course du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la cinquième manche du championnat 2008.

Sommaire

Déroulement de la courseModifier

Essais libresModifier

Vendredi matinModifier

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Felipe Massa Ferrari 1 min 27 s 323
2   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 27 s 456 0 s 133
3   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 27 s 752 0 s 429
4   Fernando Alonso Renault 1 min 28 s 284 0 s 961
5   Jenson Button Honda 1 min 28 s 919 1 s 596
6   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 29 s 002 1 s 679

Vendredi après-midiModifier

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 27 s 543
2   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 27 s 579 0 s 036
3   Felipe Massa Ferrari 1 min 27 s 682 0 s 139
4   David Coulthard Red Bull-Renault 1 min 27 s 763 0 s 220
5   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 27 s 954 0 s 411
6   Robert Kubica BMW Sauber 1 min 28 s 431 0 s 888

Samedi matinModifier

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 27 s 030
2   Fernando Alonso Renault 1 min 27 s 172 0 s 142
3   David Coulthard Red Bull-Renault 1 min 27 s 193 0 s 163
4   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 27 s 365 0 s 335
5   Felipe Massa Ferrari 1 min 27 s 530 0 s 500
6   Jarno Trulli Toyota 1 min 27 s 614 0 s 584

Grille de départModifier

Pos Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1   Felipe Massa Ferrari 1 min 25 s 994 1 min 26 s 192 1 min 27 s 617
2   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 26 s 736 1 min 26 s 290 1 min 27 s 808
3   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 26 s 192 1 min 26 s 477 1 min 27 s 923
4   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 26 s 457 1 min 26 s 050 1 min 27 s 936
5   Robert Kubica BMW Sauber 1 min 26 s 761 1 min 26 s 129 1 min 28 s 390
6   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 26 s 773 1 min 26 s 466 1 min 28 s 417
7   Fernando Alonso Renault 1 min 26 s 836 1 min 26 s 522 1 min 28 s 422
8   Jarno Trulli Toyota 1 min 26 s 695 1 min 26 s 822 1 min 28 s 836
9   Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 27 s 107 1 min 27 s 607 1 min 28 s 882
10   David Coulthard Red Bull-Renault 1 min 26 s 939 1 min 26 s 520 1 min 29 s 959
11   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 27 s 367 1 min 27 s 012
12   Rubens Barrichello Honda 1 min 27 s 355 1 min 27 s 219
13   Jenson Button Honda 1 min 27 s 428 1 min 27 s 298
14   Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 1 min 27 s 442 1 min 27 s 412
15   Timo Glock Toyota 1 min 26 s 614 1 min 27 s 806
16   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 27 s 547
17   Nelsinho Piquet Renault 1 min 27 s 568
18   Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 1 min 27 s 621
19   Adrian Sutil Force India-Ferrari 1 min 28 s 325
20   Giancarlo Fisichella Force India-Ferrari 1 min 27 s 807

Note:

  • Giancarlo Fisichella a écopé d'une pénalité de trois places sur la grille pour être sorti des stands alors que le feu était au rouge lors de la première séance d'essais libres[1]. Auteur du 19e temps des qualifications, il est donc rétrogadé à la 20e et dernière place sur la grille de départ.
 
La grille de départ du Grand Prix

Classement de la courseModifier

Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 2   Felipe Massa Ferrari 58 1 h 26 min 49 s 451 (213,809 km/h) 1 10
2 22   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 58 + 3 s 779 3 8
3 1   Kimi Räikkönen Ferrari 58 + 4 s 271 4 6
4 4   Robert Kubica BMW Sauber 58 + 21 s 945 5 5
5 3   Nick Heidfeld BMW Sauber 58 + 38 s 741 9 4
6 5   Fernando Alonso Renault 58 + 53 s 724 7 3
7 10   Mark Webber Red Bull-Renault 58 + 1 min 04 s 229 6 2
8 7   Nico Rosberg Williams-Toyota 58 + 1 min 11 s 406 11 1
9 9   David Coulthard Red Bull-Renault 58 + 1 min 15 s 270 10
10 11   Jarno Trulli Toyota 58 + 1 min 16 s 344 8
11 16   Jenson Button Honda 57 + 1 tour 13
12 23   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 57 + 1 tour 2
13 12   Timo Glock Toyota 57 + 1 tour 15
14 17   Rubens Barrichello Honda 57 + 1 tour 12
15 6   Nelsinho Piquet Renault 57 + 1 tour 17
16 20   Adrian Sutil Force India-Ferrari 57 + 1 tour 19
17 15   Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 57 + 1 tour 14
Abd. 14   Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 24 Problème mécanique 18
Abd. 8   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 Accrochage avec Fisichella 16
Abd. 21   Giancarlo Fisichella Force India-Ferrari 0 Accrochage avec Nakajima 20
  • Légende: Abd.=Abandon

Au départ, Lewis Hamilton prend le meilleur sur son coéquipier et passe en seconde position derrière Felipe Massa. Au premier virage, Kimi Räikkönen abime légèrement son aileron avant en percutant son compatriote Heikki Kovalainen, contraint de rentrer au stand à la suite d'une crevaison alors que le pilote Ferrari ne changera pas son aileron de toute l’épreuve. La même mésaventure se produit entre Sebastian Vettel et Adrian Sutil et les deux Allemands doivent passer par les stands (crevaison et changement d’aileron). Giancarlo Fisichella, gêné par Sébastien Bourdais qui change à deux reprises de ligne, freine trop tard au premier virage et percute Kazuki Nakajima. L’Italien doit abandonner tandis que le Japonais doit changer ses ailerons avant et arrière. Tous ces incidents ont causé la sortie de la voiture de sécurité.

Entre le quatrième et le onzième tour, les deux leaders, Massa et Hamilton, réalisent à tour de rôle le meilleur tour en course, Hamilton réussissant même à combler son retard sur Massa. Après son passage au stand, l’Anglais chute à la sixième place tandis que le Brésilien reste en piste pour trois tours supplémentaires. Pendant l’arrêt de Massa, Räikkönen mène temporairement la course. Les ravitaillements terminés, Massa retrouve la tête de l’épreuve mais Hamilton, plus léger en essence, le rattrape et le double au vingt-quatrième tour.

Hamilton fait rapidement le trou tandis que Sébastien Bourdais sort de la piste à la suite d'un problème mécanique. Hamilton possède près de quatre secondes d‘avance sur Massa lorsqu'il rentre au stand pour chausser des pneus durs, dévoilant ainsi qu'il est sur une stratégie à trois arrêts. Il reprend la piste au troisième rang, derrière Räikkönen et Massa.

Huit tours plus tard, Massa effectue à son tour son passage par les stands et laisse le commandement à son coéquipier qui rentre au quarante-troisième tour. Deux tours plus tard, comme prévu, Hamilton passe une troisième fois par les stands et laisse donc la victoire à Massa (qui remporte donc pour la troisième fois consécutive ce Grand Prix). Derrière Hamilton, suivi par Raïkkonen troisième, les deux pilotes BMW, Robert Kubica et Nick Heidfeld se classent quatrième et cinquième, Fernando Alonso, Mark Webber et Nico Rosberg complétant le top-huit.

Pole position et record du tourModifier

Tours en têteModifier

Classements généraux à l'issue de la courseModifier

StatistiquesModifier

  • 11e pole position de sa carrière pour Felipe Massa.
  • 7e victoire de sa carrière pour Felipe Massa.
  • 205e victoire pour Ferrari en tant que constructeur et motoriste.
  • 3e pole position et victoire consécutive pour Felipe Massa au Grand Prix de Turquie.
  • 1er départ en première ligne pour Heikki Kovalainen.
  • 1er course terminée pour Sebastian Vettel cette saison.
  • Forfait de l'écurie japonaise Super Aguri F1, qui a annoncé le mardi précédant la course son retrait du championnat du monde en raison de ses graves difficultés financières[2].
  • En raison de la réduction du nombre de participants, la FIA décide de légèrement modifier le déroulement des qualifications, en n'éliminant que cinq concurrents (et non plus six) à l'issue de chacune des deux premières parties des qualifications[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Fisichella in trouble grandprix.com, 9 mai 2008
  2. (en) Super Aguri withdraw from Formula One autosport.com, 6 mai 2008
  3. (en) FIA confirms qualifying changes autosport.com, 8 mai 2008

LiensModifier