Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile de Bahreïn 2008

course de Formule 1

Grand Prix de Bahreïn 2008
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 57
Longueur du circuit 5,417 km
Distance de course 308,769 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Brésil Felipe Massa,
Ferrari,
h 31 min 6 s 970
(vitesse moyenne : 202,975 km/h)
Pole position Drapeau de la Pologne Robert Kubica,
BMW Sauber,
min 33 s 096
(vitesse moyenne : 209,281 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen,
McLaren-Mercedes,
min 33 s 193
(vitesse moyenne : 209,244 km/h)
Le premier tour du Grand Prix 2008 : Lewis Hamilton mène le peloton tandis que Jenson Button est sorti de la piste et que Sebastian Vettel, est en tête-à-queue à l'arrière-plan.

Le Grand Prix de Bahreïn 2008, disputé sur le circuit international de Sakhir le 6 avril 2008, est la 788e course du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la troisième manche du championnat 2008.

Sommaire

Déroulement de la courseModifier

Essais libresModifier

Vendredi matinModifier

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Felipe Massa Ferrari 1 min 32 s 233
2   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 32 s 350 0 s 117
3   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 32 s 415 0 s 182
4   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 32 s 705 0 s 472
5   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 32 s 868 0 s 635
6   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 33 s 121 0 s 888

Vendredi après-midiModifier

 
Kimi Räikkönen à Bahreïn en 2008
Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Felipe Massa Ferrari 1 min 31 s 420
2   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 32 s 327 0 s 907
3   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 32 s 752 1 s 332
4   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 32 s 847 1 s 427
5   Robert Kubica BMW Sauber 1 min 32 s 915 1 s 495
6   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 33 s 022 1 s 602

Samedi matinModifier

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 32 s 521
2   Felipe Massa Ferrari 1 min 32 s 726 0 s 205
3   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 32 s 742 0 s 221
4   Jarno Trulli McLaren-Mercedes 1 min 32 s 901 0 s 400
5   David Coulthard Red Bull-Renault 1 min 32 s 918 0 s 417
6   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 33 s 020 0 s 519

Grille de départModifier

 
Heikki Kovalainen à Bahreïn en 2008
Pos Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1   Robert Kubica BMW Sauber 1 min 32 s 893 1 min 31 s 745 1 min 33 s 096
2   Felipe Massa Ferrari 1 min 31 s 937 1 min 31 s 188 1 min 33 s 123
3   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 32 s 750 1 min 31 s 922 1 min 33 s 292
4   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 32 s 652 1 min 31 s 933 1 min 33 s 418
5   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 33 s 057 1 min 31 s 718 1 min 33 s 488
6   Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 33 s 137 1 min 31 s 909 1 min 33 s 737
7   Jarno Trulli Toyota 1 min 32 s 493 1 min 32 s 159 1 min 33 s 994
8   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 32 s 903 1 min 32 s 185 1 min 34 s 015
9   Jenson Button Honda 1 min 32 s 793 1 min 32 s 362 1 min 35 s 057
10   Fernando Alonso Renault 1 min 32 s 947 1 min 32 s 345 1 min 35 s 115
11   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 33 s 194 1 min 32 s 371
12   Rubens Barrichello Honda 1 min 32 s 944 1 min 32 s 508
13   Timo Glock Toyota 1 min 32 s 800 1 min 32 s 528
14   Nelsinho Piquet Renault 1 min 32 s 975 1 min 32 s 790
15   Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 1 min 33 s 415 1 min 32 s 915
16   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 33 s 386 1 min 32 s 943
17   David Coulthard Red Bull-Renault 1 min 33 s 433
18   Giancarlo Fisichella Force India-Ferrari 1 min 33 s 501
19   Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 1 min 34 s 127
20   Adrian Sutil Force India-Ferrari 1 min 33 s 562
21   Anthony Davidson Super Aguri-Honda 1 min 34 s 140
22   Takuma Satō Super Aguri-Honda 1 min 35 s 725


 
La grille de départ du Grand Prix

Classement de la courseModifier

Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 2   Felipe Massa Ferrari 57 1 h 31 min 06 s 970 (202,975 km/h) 2 10
2 1   Kimi Räikkönen Ferrari 57 + 3 s 339 4 8
3 4   Robert Kubica BMW Sauber 57 + 4 s 998 1 6
4 3   Nick Heidfeld BMW Sauber 57 + 8 s 409 6 5
5 23   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 57 + 26 s 789 5 4
6 11   Jarno Trulli Toyota 57 + 41 s 314 7 3
7 10   Mark Webber Red Bull-Renault 57 + 45 s 473 11 2
8 7   Nico Rosberg Williams-Toyota 57 + 55 s 889 8 1
9 12   Timo Glock Toyota 57 + 1 min 09 s 500 13
10 5   Fernando Alonso Renault 57 + 1 min 17 s 181 10
11 17   Rubens Barrichello Honda 57 + 1 min 17 s 862 12
12 21   Giancarlo Fisichella Force India-Ferrari 56 + 1 tour 18
13 22   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 56 + 1 tour 3
14 8   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 56 + 1 tour 16
15 14   Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 56 + 1 tour 15
16 19   Anthony Davidson Super Aguri-Honda 56 + 1 tour 21
17 18   Takuma Satō Super Aguri-Honda 56 + 1 tour 22
18 9   David Coulthard Red Bull-Renault 56 + 1 tour 17
19 20   Adrian Sutil Force India-Ferrari 56 + 1 tour 20
Abd. 6   Nelsinho Piquet Renault 40 Boîte de vitesses 14
Abd. 16   Jenson Button Honda 19 Accrochage avec Coulthard 9
Abd. 15   Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 0 Moteur 19
  • Légende: Abd.=Abandon

Felipe Massa prend le meilleur au départ sur le poleman Robert Kubica, alors que Lewis Hamilton se loupe et se retrouve enfermé en milieu de peloton. Heikki Kovalainen bondit à la quatrième place à l'amorce du premier virage, Sebastian Vettel part en tête-à-queue à la suite d'une casse moteur. Jenson Button est aussi mal loti puisqu'il doit regagner son stand après une crevaison à l'arrière et doit repasser par les stands avant de boucler son tour, tour qu'Hamilton termine en neuvième position, derrière Fernando Alonso.

Au tour suivant, Hamilton percute Alonso par l'arrière et détruit son aileron. Nelson Angelo Piquet est à son tour victime d'une crevaison et commence à se plaindre de soucis de boîte de vitesses. David Coulthard rentre à son stand, lui aussi sur crevaison. Le troisième passage voit Jarno Trulli, Nico Rosberg et Mark Webber (6e, 7e et 8e) se livrer une lutte sévère sans pour autant réussir à se dépasser. Ce n'est pas le cas de Räikkönen qui prend le meilleur sur Kubica pour le gain de la seconde place. Il est imité par Nick Heidfeld qui double Kovalainen et se retrouve quatrième.

Le ballet des ravitaillements débute au 18e tour avec Kubica, suivi par Rosberg. Pendant ce temps, Button s'accroche avec Coulthard en essayant de le dépasser. Button brise son aileron, repasse par les stands mais abandonnera au vingtième tours des conséquences de l'accrochage. Au quarantième tour, la boîte de vitesses de Piquet rend définitivement l'âme alors que Webber ravit la septième place à Rosberg et met la pression sur Trulli, sans toutefois trouver l'ouverture.

Felipe Massa remporte finalement sa première course de la saison (la première de sa carrière sans s'élancer de la pole) après deux résultats vierges. Il devance son coéquipier Räikkönen (à 3 secondes) et signent le 77e doublé de Ferrari. Kubica, troisième, monte sur son second podium consécutif tandis qu'Heidfeld se classe quatrième, ce qui permet à BMW Sauber de marquer à nouveau 11 points, égalant ainsi son meilleur résultat établi au Grand Prix précédent. Kovalainen, cinquième, sauve l'honneur de McLaren, Trulli, Webber et Rosberg complétant le top huit.

Pole position et record du tourModifier

Tours en têteModifier

Classements généraux à l'issue de la courseModifier

StatistiquesModifier

  • 6e victoire de sa carrière pour Felipe Massa.
  • 203e victoire pour Ferrari en tant que constructeur et motoriste.
  • 77e doublé pour Ferrari en tant que constructeur et motoriste.
  • 1re pole position de sa carrière pour Robert Kubica pour son 25e départ en Grand Prix.
  • 1re pole position pour l'écurie BMW Sauber pour son 37e départ en Grand Prix.
  • Pour la première fois depuis son engagement dans la discipline, l'écurie BMW Sauber prend la tête du classement des constructeurs avec 30 points contre 29 à Ferrari et 28 pour McLaren.
  • À l'issue de l'épreuve, BMW Sauber passe le cap des 100 kilomètres en tête d'un Grand Prix (126 km) grâce à ses deux pilotes Heidfeld (22 km en tête) et Kubica (11 km en tête).
  • C'est la première fois que Felipe Massa remporte une course sans s'être élancé depuis la pole position.
  • Cette course marque la fin de la série de 19 podiums consécutifs raflés par McLaren, cette série avait débuté au Grand Prix d'Australie 2007.
  • À la suite du scandale sexuel dans lequel il est impliqué, le président de la FIA, Max Mosley, a été prié par les organisateurs du Grand Prix de ne pas se présenter sur le circuit[1].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Bahrain Prince asked Mosley not to attend autosport.com, 3 avril 2008

Lien externeModifier