Ghaiyyath

Ghaiyyath est un cheval de course anglais né en 2015, entrainé par Charlie Appleby pour l'écurie Godolphin, élu cheval de l'année en Europe en 2020.

Ghaiyyath
Image illustrative de l’article Ghaiyyath
Casaque de l'écurie Godolphin

Père Dubawi
Mère Nightime
Père de mère Galileo
Pays de naissance Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Pays d'entraînement Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Éleveur Springbank Way Stud
Propriétaire Écurie Godolphin
Entraîneur Charlie Appleby
Jockey James Doyle
William Buick
Rating FIAH 130
Timeform 133
Nombre de courses 13
Nombre de victoires 9 (3 places)
Gains en courses £ 879 923
Récompense Cheval de l'année en Europe (2020)
Cheval d'âge de l'année en Europe (2020)
Principales victoires Grosser Preis von Baden
International Stakes
Eclipse Stakes
Coronation Cup

CarrièreModifier

En septembre de ses 2 ans, Ghaiyyath débute par une troisième place dans un maiden avant de s'imposer dès sa sortie suivante. Son succès dans les Autumn Stakes, fait de lui l'un des favoris pour le Derby d'Epsom au printemps suivant. Mais une blessure ruine ses espoirs classiques, et l'on ne retrouve Ghaiyyath qu'un an plus tard à Longchamp, où il s'impose brillamment dans un groupe 3, le Prix du Prince d'Orange, pour ce qui sera son unique sortie à 3 ans.

Tout neuf, et promis à une belle carrière de cheval d'âge, Ghaiyyath revient à Paris pour une rentrée très convaincante dans le Prix d'Harcourt[1],[2]. Il peut enfin faire ses débuts au niveau groupe 1 dans une édition relevée du Prix Ganay, où il s'incline avec les honneurs face à Waldgeist, le futur lauréat du Prix de l'Arc de Triomphe, et le Niárchos Study of Man, lauréat du Prix du Jockey Club. En revanche, il ne fait pas dans le détail en démolissant la fine fleur des pur-sangs allemand de 14 longueurs en Allemagne dans le Grosser Preis von Baden[3], sur la distance classique de 2400 m. Ghaiyyath fait alors figure de sérieux candidat au titre dans le Prix de l'Arc de Triomphe. Mais le terrain lourd du premier dimanche d'octobre à Paris ne lui sied guère et il finit loin de Waldgeist et autres Enable.

Ghaiyyath passe l'hiver à Dubaï, où il en profite pour remporter un groupe 3, les Dubai Millenium Stakes, mais ne fait sa rentrée européenne qu'en juin, dans la Coronation Cup à Newmarket où il s'offre le scalp du Derby-winner Anthony Van Dyck et celui de la star des stayers, Stradivarius. Ghaiyyath semble alors plus fort que jamais et il le confirme en dominant dans les Eclipse Stakes la grande Enable, double lauréate du Prix de l'Arc de Triomphe, qui avait contre elle de faire sa rentrée. Grand favori des International Stakes, il y effectue une promenade de santé sanctionnée d'un excellent rating FIAH de 130, qui s'avérera le plus élevé au monde en cette année 2020[4]. Il faut dire qu'il affrontait un lot restreint mais de grande qualité, avec trois vainqueurs de groupe 1, dont l'inusable championne Magical, six fois titrée dans cette catégorie. C'est d'ailleurs elle, Magical, qui le fera plier un mois plus tard à Leopardstown dans les Irish Champion Stakes, où est venu se préparer le futur lauréat de l'Arc, Sottsass. Redoutant les terrains pénibles de l'automne, Ghaiyyath tire sa révérence sur cette honorable défaite. Qui ne le prive pas du titre de cheval de l'année en Europe ainsi que celui de meilleur cheval d'âge[5],[6].

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième Temps Gains
2017, 2 ans
Doncaster   Royaume-Uni Maiden 1 600 m J. Doyle 3e / 10 Blue Laureate 1'41"16 1 685 €
Newmarket   Royaume-Uni Maiden 1 600 m J. Doyle 1er / 16 5 Proschema 1'39"41 6 044 €
Newmarket   Royaume-Uni Autumn Stakes Gr. 3 1 600 m W. Buick 1er / 8 1 ¾ Dream Today 1'35"92 39 741 €
2018, 3 ans
Longchamp   France Prix du Prince d'Orange Gr. 3 2 000 m W. Buick 1er / 7 3 Sacred Life 2'08"71 40 000 €
2019, 4 ans
Longchamp   France Prix d'Harcourt Gr. 2 2 000 m W. Buick 1er / 6 1 ½ Soleil Marin 2'02"87 74 100 €
Longchamp   France Prix Ganay Gr. 1 2 100 m W. Buick 3e / 5 Waldgeist 2'09"07 34 290 €
Baden Baden   Allemagne Grosser Preis von Baden Gr. 1 2 400 m W. Buick 1er / 9 14 Donjah 2'30"08 150 000 €
Longchamp   France Prix de l'Arc de Triomphe Gr. 1 2 400 m W. Buick 10e / 12 Waldgeist 2'31"97
2020, 5 ans
Meydan   Dubaï Dubai Millenium Stakes Gr. 3 2 000 m W. Buick 1er / 6 8 ½ Spotify 2'00"33 107 000 €
Newmarket   Royaume-Uni Coronation Cup Gr. 1 2 400 m W. Buick 1er / 7 2 ½ Anthony Van Dyck 2'25"89 73 320 €
Sandown Park   Royaume-Uni Eclipse Stakes Gr. 1 2 000 m W. Buick 1er / 7 2 ¼ Enable 2'04"48 166 637 €
York   Royaume-Uni International Stakes Gr. 1 2 080 m W. Buick 1er / 5 3 Magical 2'07"38 183 301 €
Leopardstown   Irlande Irish Champion Stakes Gr. 1 2 000 m W. Buick 2e / 6 3/4 Magical 2'05"08 150 000 €

Au HarasModifier

Ghaiyyath prend ses quarties à Kildangan Stud, l'un des haras de Darley, où il effectue sa première année de monte en 2021, au prix de 30 000  la saillie[7].

OriginesModifier

Présenté aux ventes à l'âge de 6 mois par Springbank Way Stud, Ghaiyyath a affolé les compteurs, Godolphin se l'offrant pour quelque 1 100 000 Guinées. Il faut dire qu'il est né dans la pourpre, fils du crack étalon Dubawi et de la classique Nightime (Galileo), lauréate des 1000 Guinées irlandaises en 2006. Nightime est une véritable planche à billets : elle-même vendue 3 700 000 Guinées en 2017 (un prix record pour une poulinière déjà âgée de 14 ans), neuf de ses dix produits passés sur les rings des ventes aux enchères ont été adjugés pour un total de 10,5 millions d'euros. Parmi eux, Zhukova (par Fastnet Rock), lauréate des Man O'War Stakes et de deux groupe 3 en Irlande.

PedigreeModifier

Origines de Ghaiyyath
Père
Dubawi
Dubai Millennium Seeking The Gold Mr. Prospector
Con Game
Colorado Dancer Shareef Dancer
Fall Aspen
Zomaradah Deploy Shirley Heights
Slightly Dangerous
Jawaher Dancing Brave
High Tern
Mère
Nightime
Galileo Sadler's Wells Northern Dancer
Fairy Bridge
Urban Sea Miswaki
Allegretta
Caumshinaun Indian Ridge Ahonoora
Hillbrow
Ridge Pool Bluebird
Casting Couch (Famille 20-c)

RéférencesModifier

  1. « un-deja-ghaiyyath-demolit-le-harcourt », sur www.france-galop.com (consulté le )
  2. « Prix d'Harcourt 2019 sur YouTube » (consulté le )
  3. « Ghaiyyath fait forte impression dans le Longines Grand Prix de Baden Baden », sur Eurosport, (consulté le )
  4. « Longines World’s Best Racehorse : un jumelé Ghaiyyath… Ghaiyyath ! - Jour de Galop », sur www.jourdegalop.com (consulté le )
  5. Paris Turf, « ghaiyyath-sacre-cartier-cheval-de-lannee », sur https://www.paris-turf.com
  6. Equidia, « Cartier Racing Awards : Ghaiyyath sacré cheval de l’année », sur www.equidia.fr (consulté le )
  7. « Le champion Ghaiyyath rentre étalon à Kildangan Stud », sur France sire (consulté le )