Ouvrir le menu principal

George V (métro de Paris)

station du métro de Paris
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir George V (homonymie).

George V
Les quais de la station en 2008.
Les quais de la station en 2008.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 8e
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 19″ nord, 2° 18′ 02″ est

Géolocalisation sur la carte : 8e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 8e arrondissement de Paris)
George V

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
George V
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 6 302 761 (2013)
Historique
Mise en service 13 août 1900
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1808
Ligne(s) (1)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 73
Noctilien (N) N11 NOCTILIEN.png N24 NOCTILIEN.png
(1)

George V est une station de la ligne 1, située à la limite du quartier des Champs-Élysées et du quartier du Faubourg-du-Roule, dans le 8e arrondissement de Paris.

Sommaire

SituationModifier

La station est implantée sous l'avenue des Champs-Élysées, au débouché de l'avenue George-V.

HistoireModifier

La station est ouverte le , soit près de quatre semaines après la mise en service du premier tronçon de la ligne 1 entre Porte de Vincennes et Porte Maillot. Jusqu'alors, les trains la traversaient sans y marquer l'arrêt.

Initialement dénommée Alma du fait de sa proximité avec l'avenue de l'Alma, elle est rebaptisée George V le , à la suite du changement de nom le 14 juillet 1918 de ladite avenue en hommage au roi d'Angleterre George V (1865-1936).

Depuis les années 1950 jusqu'aux années 2000, les piédroits sont partiellement revêtus d'un carrossage métallique avec montants horizontaux blancs et cadres publicitaires dorés éclairés, par la suite complété de sièges jaunes du style « Motte ».

Le 21 novembre 2003, afin de célébrer la visite de George W. Bush au palais de Buckingham, des « admirateurs » de ce dernier ont rebaptisé la station George W - Souverain de Grande-Bretagne au moyen d'autocollants apposés aux plaques nominatives[1].

Dans le cadre de l'automatisation de la ligne 1, le point d'arrêt a été rénové avec dépose du carrossage, et les quais sont rehaussés du 29 octobre au 2 novembre 2008[2] avant de recevoir des portes palières en février 2011.

En 2012, 6 174 372 voyageurs sont entrés à cette station[3]. Elle a vu entrer 6 302 761 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 54e position des stations de métro pour sa fréquentation[4].

Services aux voyageursModifier

AccèsModifier

La station dispose de deux accès :

  • 101, avenue des Champs-Élysées
  • 118, avenue des Champs-Élysées

QuaisModifier

George V est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. Une crypte de 15 mètres de long, dont le plafond repose sur des piliers très rapprochés, la prolonge toutefois à son extrémité occidentale depuis le passage de la ligne aux rames à six voitures dans les années 1960. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations du métro : les bandeaux d'éclairage sont blancs et arrondis dans le style « Gaudin » du « Renouveau du métro » des années 2000, et les carreaux de céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, la voûte, les tympans et les débouchés des couloirs. La voûte de la crypte est peinte en blanc, tandis que ses colonnes sont recouvertes de petits carreaux de teinte sombre. Les cadres publicitaires sont en céramiques blanches et le nom de la station est inscrit en police de caractères Parisine sur panneaux rétro-éclairés incorporés pour la plupart à des caissons parés de bois. Les quais sont équipés de sièges « Akiko » de couleur verte et comportent des portes palières.

IntermodalitéModifier

La station est desservie par la ligne 73 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N11 et N24 du réseau de bus Noctilien.

À proximitéModifier

Notes et référencesModifier

  1. Images des panneaux de la station portant l'inscription George W - Souverain de Grande-Bretagne, sur urban-resources.net (consulté le 1er juin 2013).
  2. « Ligne 1, un projet d'avenir », sur www.ratp.fr (consulté le 1er juin 2013).
  3. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 19 décembre 2013).
  4. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier