Ouvrir le menu principal

Geipi Polytech

concours d'entrée à 33 écoles d'ingénieurs françaises post-bac
Ne doit pas être confondu avec Concours communs polytechniques ou Réseau Polytech.
Concours GEIPI-Polytech
Geipi-polytech-rvb.jpg
Histoire et statut
Fondation
2009
Type
Concours commun d'entrée en école d'ingénieurs publiques post-bac
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
20 000 candidats
3 400 places dans 34 établissements
Divers
Site web

Le concours Geipi Polytech est un concours commun d'entrée dans 34 écoles d'ingénieurs publiques post-bac en France. Il est ouvert aux élèves en terminale S, STI2D et STL ainsi qu'aux titulaires d'un baccalauréat obtenu l'année précédente dans l'une de ces trois filières [1],[2].

HistoriqueModifier

Le concours Geipi Polytech est issu de l'association du groupe des écoles publiques d'ingénieurs à préparation intégrée (GEIPI) — composé d'AgroSup Dijon, l'ESIREM, l'EEIGM, l'ENSGSI, l'ESSTIN, l'ISAT, l'ISEL, l'ISTIA, l'ISTY, Sup Galilée, Télécom Lille et Télécom Saint-Étienne — et du réseau Polytech [3] — quant à lui constitué des écoles Polytech Marseille, Polytech Clermont-Ferrand, Polytech Annecy-Chambéry, Polytech Grenoble-Alpes, Polytech Lille, Polytech Montpellier, Polytech Nantes, Polytech Nice-Sophia, Polytech Orléans, Polytech Tours et Polytech Paris-UPMC [4]. Cette fusion a lieu en 2009, et cette année-là 7082 candidats de filière scientifique s'inscrivent pour 1700 places offertes dans 23 écoles d'ingénieurs [5]. Le nombre d'écoles présentes dans le groupe augmente peu à peu. En 2010, deux écoles intègrent le réseau : Polytech Lyon et Polytech Paris Sud [6], suivies en 2011 par l'ENSIM [7]. Pour la rentrée 2014, l'ESISAR rejoint le concours [8]. L'INP-ENIT et l'ESGT font de même l'année suivante [9]. L'ESIROI et l'ENSIBS intègrent respectivement le groupe en 2016 et 2017 [10],[11]. En 2018, l'ENIM et l'ENIB entrent dans le réseau [12]. Enfin en 2019, l'ENISE intègre le groupement [13]. Le réseau Geipi-Polytech est alors composé de 34 écoles d'ingénieurs publiques françaises post-bac [14].

Depuis 2013, et afin de répondre à la demande croissante d'ingénieurs en France, le concours Geipi Polytech crée des épreuves spécifiques aux bacheliers technologiques sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D) et sciences et technologies de laboratoire (STL) avec 400 places la première année [15].

Évolution du nombre de candidats et du nombre de placesModifier

Évolution du nombre total de candidats
2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
7 082 [16]8 773 [16]9 724 [16]10 354 [16]12 242 [16]'[17]14 200 [18]'[19]15 258 [18]'[19]16 151 [20]16 951 [21]20 125 [22]21 115 [23]
Évolution du nombre total de places
2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
1 700 [24]2 000 [24]2 056 [25]2 214 [16]2 700 [26]3 000 [27]3 100 [28]3 113 [29]3 175 [30]3 417 [31]'[32]3 581 [33]

Identité visuelleModifier

Jusqu'en 2011, le logo du concours Geipi Polytech est l'association des logos du groupe Geipi et du réseau Polytech. A partir de cette année-là, le concours bénéficie de son propre logo, qui est mis au goût du jour en 2017.

Le concoursModifier

Geipi Polytech organise un concours commun aux 34 écoles d'ingénieurs publiques françaises post-bac qui délivrent toutes un diplôme reconnu par la commission des titres d'ingénieur (CTI) [34] : il est aux normes européennes et confère le grade de master (attribution de 300 crédits ECTS). Les inscriptions au concours Geipi Polytech se font sur le site d'admission Parcoursup et s'élèvent à 60€ (gratuit pour les boursiers). Deux types de concours sont organisés : un premier pour les bacheliers S et un second pour les bacheliers STI2D et STL (spécialités sciences physique et chimiques en laboratoire).

De plus en plus d'organismes privés proposent des entraînements au concours Geipi Polytech aux candidats. Néanmoins aucun d'entre-eux n'est reconnu par Geipi Polytech. En effet, les épreuves mises en place pour le concours se basent uniquement sur le programme de terminale de S : une maîtrise du programme suffit pour réussir le concours[35]. Par ailleurs, les annales du concours sont disponibles gratuitement sur le site officiel de Geipi Polytech [36].

Concours SModifier

Le concours S est ouvert aux élèves de terminale scientifique et aux titulaires du baccalauréat scientifique obtenu dans un lycée français ou dans un lycée homologué par l'AEFE l'année précédente. Il y a plus de 3 300 places offertes, dans les 34 écoles. Tous les candidats reçus intègrent alors une formation d’ingénieur en cinq ans. Les deux premières années font office de cycle préparatoire intégré [37].

Une étude de dossier est effectuée pour chaque candidat. Les meilleurs candidats (dont les notes sont jugées satisfaisantes) sont convoqués à un entretien de motivation uniquement. Tous les autres candidats doivent passer une épreuve écrite [38].

Concours STI2D-STLModifier

Le concours STI2D-STL est ouvert aux élèves de terminale STI2D et STL et aux titulaires du baccalauréat STI2D ou STL obtenu dans un lycée français ou dans un lycée homologué par l'AEFE l'année précédente. 260 places sont offertes dans 16 écoles. À l'ENIB, l'ENIM et l'ESIROI, les candidats reçus sont directement intégrés dans l'école comme les candidats issus de S. Dans les 13 autres écoles, ils étudient dans un IUT ou une Licence partenaire pendant les deux premières années puis intègrent la formation d'ingénieur pour les trois dernières années.

Une étude de dossier est effectuée pour chaque candidat. Puis seuls les dossiers retenus sont convoqués à un entretien de motivation. L'entretien de motivation, d’une durée de 25 minutes, est une discussion entre le candidat et les membres du Jury (composé de 2 personnes) pour évaluer son aptitude à suivre une formation d’ingénieur [39].

ÉcolesModifier

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Bulletin officiel n°45 du 6 décembre 2018 — Calendrier des concours d'entrée : session 2019 — NOR : ESRS1800271X — Autre texte MESRI - DGESIP A1-2
  2. « Concours Geipi-Polytech », Studyrama Grandes Ecoles,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2017)
  3. « Accueil », sur www.polytech-reseau.org (consulté le 22 novembre 2017)
  4. Plaquette Geipi-Polytech, (lire en ligne)
  5. « Rentrée 2009 : succès du concours GEIPI-Polytech et plus de candidats sur titres recrutés », Polytech'Nantes Infos n°3,‎ (lire en ligne)
  6. « Le Concours GEIPI-Polytech accueille 2 nouvelles écoles », sur https://www.dimension-ingenieur.com/,
  7. Laurence Picolo, « En 20 ans, l'Ensim a formé 600 ingénieurs », Ouest France Le Mans,‎ (lire en ligne)
  8. « Changement de mode d'admission Bac pour la rentrée 2014 à Grenoble INP – Esisar », sur http://esisar.grenoble-inp.fr,
  9. « L'ENIT intègre le groupe Geipi Polytech », Pyrénées Info,‎ (lire en ligne)
  10. « Une nouvelle école d'ingénieurs rejoint le Concours Geipi Polytech », sur http://www.geipi-polytech.org,
  11. « L'Ecole d'Ingénieurs entre dans le réseau Geipi Polytech », sur http://www-actus.univ-ubs.fr/,
  12. « LES ENI DE BREST ET DE METZ ADHÈRENT AU CONCOURS GEIPI POLYTECH », sur https://www.sup-admission.com/,
  13. « Le Concours Geipi Polytech accueille l’ENISE », sur https://www.studyrama.com/, Studyrama (consulté le 17 mars 2019)
  14. « Les écoles du Concours Geipi Polytech | Concours Geipi Polytech », sur www.geipi-polytech.org (consulté le 22 novembre 2017)
  15. Christine Lagoutte, « Il est désormais possible de devenir ingénieur après un bac technologique », sur etudiant.lefigaro.fr, (consulté le 21 novembre 2017).
  16. a b c d e et f « Analyses statistiques - concours 2013 S », sur http://www.geipi-polytech.org (consulté le 20 mai 2018)
  17. « Analyses statistiques - concours 2013 STI2D-STL », sur http://www.geipi-polytech.org (consulté le 20 mai 2018)
  18. a et b « Analyses statistiques - concours 2015 S », sur http://www.geipi-polytech.org (consulté le 20 mai 2018)
  19. a et b « Le concours Geipi-Polytech toujours en progression », sur http://int.polytech.univ-smb.fr (consulté le 20 mai 2018)
  20. « Concours Geipi Polytech : un bilan 2016 très satisfaisant », sur https://polytech.univ-amu.fr (consulté le 20 mai 2018)
  21. « Écoles d’ingénieurs postbac : le concours Geipi-Polytech, mode d’emploi », sur https://www.letudiant.fr (consulté le 20 mai 2018)
  22. « Plus de 20 000 candidats inscrits au concours Geipi Polytech 2018 », sur https://grandes-ecoles.studyrama.com/ecoles-d-ingenieurs/ (consulté le 20 mai 2018)
  23. « Plus de 21 000 candidats inscrits au concours Geipi Polytech 2019 », sur http://www.mondedesgrandesecoles.fr, (consulté le 9 juin 2019)
  24. a et b « Plaquette du concours GEIPI-Polytech 2010 », sur http://www.geipi-polytech.org (consulté le 20 mai 2018)
  25. « Plaquette du concours GEIPI-Polytech 2011 », sur http://www.geipi-polytech.org (consulté le 20 mai 2018)
  26. « Foire aux questions 2014 », sur http://www.geipi-polytech.org (consulté le 20 mai 2018)
  27. « Foire aux questions 2015 », sur http://www.geipi-polytech.org (consulté le 20 mai 2018)
  28. « Foire aux questions 2016 », sur http://www.geipi-polytech.org (consulté le 20 mai 2018)
  29. « Foire aux questions 2017 », sur http://www.geipi-polytech.org (consulté le 20 mai 2018)
  30. « Combien y a-t-il de candidats ? Pour combien de places ? », sur http://www.geipi-polytech.org (consulté le 20 mai 2018)
  31. « Nombre de places au concours S », sur http://www.geipi-polytech.org (consulté le 20 mai 2018)
  32. « Nombre de places au concours STI2D-STL », sur http://www.geipi-polytech.org (consulté le 20 mai 2018)
  33. « Assemblée générale 2019 du concours Geipi Polytech », sur http://www.polytech-reseau.org/, (consulté le 9 juin 2019)
  34. « Histoire et missions de la CTI – CTI – Commission des Titres d'Ingénieur », sur www.cti-commission.fr (consulté le 22 novembre 2017)
  35. Angèle Guicharnaud, « Et pourquoi pas une école d'ingénieurs juste après le bac ? », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  36. « Annales du Concours Geipi Polytech | Concours Geipi Polytech | Préparez-vous aux épreuves grâce aux annales », sur www.geipi-polytech.org (consulté le 22 novembre 2017)
  37. « Admission Post-Bac : Concours Geipi Polytech, série S », sur www.admission-postbac.fr (consulté le 13 juillet 2017)
  38. « Epreuves du Concours S Geipi Polytech | Concours Geipi Polytech | Etude de dossier puis Entretien ou Epreuve écrite », sur www.geipi-polytech.org (consulté le 22 novembre 2017)
  39. « Epreuves du concours STI2D-STL | Concours Geipi Polytech | Déroulement du Concours Geipi Polytech STI2D-STL », sur www.geipi-polytech.org (consulté le 22 novembre 2017)