Baccalauréat européen

Le baccalauréat européen est attribué aux étudiants réussissant entièrement le cursus d'une école européenne, dont la plupart sont des enfants de personnes travaillant pour une institution européenne (il existe actuellement treize écoles européennes réparties dans six États membres).

Le baccalauréat européen (EB) ne peut être confondu avec le baccalauréat international (IB), il s'agit d'un cursus et donc d'un diplôme complètement différent.

Le baccalauréat européen est reconnu par tous les États membres de l'Union européenne. Les matières étudiées étant à la fois diversifiés et nombreuses, le baccalauréat européen peut être comparé au baccalauréat français ou à l'Abitur allemand.

Le diplômeModifier

GénéralitésModifier

Le baccalauréat européen est passé à la fin de la septième année du cycle secondaire et est délivré uniquement dans une des écoles européennes.

Les détails de l'examen sont donnés par l'annexe des statuts de l'école européenne et les modalités de l'examen sont disponibles dans les écoles.

Le baccalauréat européen est délivré par des personnes extérieures à l'école, ce sont les membres du bureau d'examen. Ce bureau d'examen compte jusqu'à trois représentants de chaque pays membre qui doivent respecter les conditions de leurs pays d'origine.

Le président est un universitaire d'un État membre, différent chaque année, assisté par un membre du bureau des inspecteurs des écoles.

EnseignementModifier

Le baccalauréat européen évalue les connaissances acquises par les élèves dans les matières des deux dernières années : six et sept dans une école européenne.

Le baccalauréat européen est noté en pourcentage et, contrairement à certains autres systèmes nationaux (exemple : A-level, comprend des matières obligatoirement différentes incluant une langue étrangère commencée en primaire — français, allemand ou anglais — et différente de la langue dans laquelle l'enfant est scolarisé), une science, mathématiques, philosophie, sport et histoire-géographie (ces deux dernières matières étudiées dans la première langue étrangère).

Matière étudiéeModifier

ObligatoireModifier

  • Langue 1 (langue dans laquelle le cursus entier est suivi ou langue maternelle).
  • Langue 2 (première langue vivante de l'élève : français, allemand ou anglais...).
  • Mathématiques (trois ou cinq fois quarante-cinq minutes hebdomadaires).
  • Sport.
  • Religion ou morale et éducation civique.

Options obligatoiresModifier

Quatre périodes hebdomadaires par matière :

  • Langue 3 (choix des langues de l'UE, et parfois d'autres ex. russe)
  • Langue 4 (choix des langues de l'UE, et parfois d'autres ex. russe)
  • Économie
  • Physique
  • Chimie
  • Biologie, quatre périodes
  • Latin
  • Grec ancien
  • Philosophie, quatre périodes
  • Histoire
  • Géographie
  • Art

Obligatoires s'ils n'ont pas été choisis en options obligatoires :

  • Histoire, deux périodes
  • Géographie, deux périodes
  • Philosophie, deux périodes
  • Biologie (obligatoire sauf si une science expérimentale a été retenue dans les options obligatoires), deux périodes.

Option matière renforcéeModifier

  • Mathématiques approfondies (possible uniquement si l'option mathématiques (5 périodes/semaine) a été choisie).
  • Langue 1 approfondie.
  • Langue 2 approfondie.

Option supplémentaireModifier

  • Sociologie
  • Introduction aux sciences économiques (possible seulement si l'option Économie n'a pas été choisie comme option obligatoire)
  • Langue 5 (dépendamment des écoles)
  • Sciences politiques (dépendemment des écoles)
  • Laboratoire de physique, chimie ou biologie
  • Sport
  • Théâtre (dépendamment des écoles)
  • Danse (dépendamment des écoles)
  • Art (possible seulement si l'option Art n'a pas été choisie comme option obligatoire)
  • Musique

ÉvaluationModifier

Le total des points se décompose comme suit:

  • 20 % du travail de septième année ;
  • 30 % des examens en janvier ;
  • Le reste, 50 % des examens oraux et écrits de la fin de septième année.

ReconnaissanceModifier

Le diplôme délivré à l’issue des examens est reconnu dans tous les pays de l’Union européenne ainsi que dans un certain nombre d’autres pays. Depuis la Convention portant Statut des Ecoles européennes (Luxembourg, 1994), les lauréats du Baccalauréat européen disposent d’un droit à la reconnaissance automatique de leur diplôme dans les 28 Etats membres de l’Union européenne, sans qu’il soit besoin d’accomplir d’autre formalité[1].

Les pays européens comme les Pays bas ou la Grande Bretagne mettent bien en valeur ce baccalauréat à l'exception des Français qui, n'ayant pas d'école de catégorie I sur le territoire, restent peu informés.

Les Ecoles EuropéennesModifier

Les écoles Européennes, financées entièrement par les membres de l'union Européenne sont les suivantes[2]:

Allemagne

- Ecole Européenne de Frankfort

- Ecole Européenne de Munich

- Ecole Européenne de Karlsruhre

Belgique

- Ecole Européenne de Bruxelles I (Uccle + Berkendael)

- Ecole Européenne de Bruxelles II (Woluwé)

- Ecole Européenne de Bruxelles III (Ixelles)

- Ecole Européenne de Bruxelles IV (Laeken)

- Ecole Européenne de Mol

Italie

- Ecole Européenne de Varese

Espagne

- Ecole Européenne de Alicante

Luxembourg

- Ecole Européenne de Luxembourg I (Kirchberg)

- Ecole Européenne de Luxembourg II (Mamer)

Pays-Bas

- Ecole Européenne de Bergen

Ecoles Européennes accréditéesModifier

En principe, le diplôme est seulement délivré par des écoles européennes dites officielles, c'est-à-dire financées par l'Union Européenne. Certaines écoles nationales reçoivent le droit de préparer leurs élèves à cet examen, grâce à un agrément spécial. Toutefois, elles ne reçoivent pas de financement de l'Union Européenne.

Les écoles suivantes ont reçu une accréditation[3]:

- Parme (Italie) ,

- Brindisi (Italie),

- Manosque (France)

- Bruxelles-Argenteuil (Belgique), à ne pas confondre avec les Ecoles Européennes officielles de Bruxelles I, II, III, et IV

- Copenhage (Danemark)

- Talinn (Estonie),

- Helinski (Finlande),

- Strasbourg (France),

- RheinMain (Allemnagne)

- Heraklion (Crète, Grèce),

- Dunshaughlin (Irlande)

- La Haye (Pays-Bas)

- Culham (Europa School UK) (à la suite de la fermeture de l’école européenne officielle de Culham en 2017),

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier