Ouvrir le menu principal

Banque Physique et Technologie

PrésentationModifier

La banque physique et technologie est mise à disposition de toutes les écoles d'ingénieurs françaises recrutant des candidats issus de la classe préparatoire aux grandes écoles physique et technologie. Elle a été mise en œuvre par le concours commun Mines-Ponts, le concours École Polytechnique, le concours ENS, le concours Centrale-Supélec, les concours communs polytechniques et le concours e3a. La gestion des dossiers d'inscription et l'organisation des épreuves écrites est gérée par les Arts et Métiers ParisTech. Quant aux épreuves orales, elles sont assurées conjointement par les Arts et Métiers et l'ENS de Cachan. Néanmoins, les décisions d'admissibilité (après les épreuves écrites) et d'admissions (après les épreuves orales et pratiques) sont prises par les jurys des différents concours [2].

Chaque année, environ 2 000 places [3] sont offertes dans 121 écoles d’ingénieurs françaises différentes [4] et Centrale Casablanca au Maroc.

Détail des épreuvesModifier

L'admissibilitéModifier

Cette première sélection se fait par le biais d'au plus 13 épreuves écrites [5] :

Chaque école du concours commun attribue ses propres coefficients aux différentes épreuves, en adéquation avec le profil de candidats recherchés. Selon les écoles auxquelles le candidat a postulé, il n'a pas à passer toutes les épreuves.

Après correction de ces épreuves, les candidats dont la note dépasse une certaine barre sont déclarés admissibles, et doivent (en général) réussir ensuite les épreuves d'admission pour intégrer une école.

Les épreuves écrites se déroulent généralement sur deux semaines au mois de mai.

Sont admissibles tous les candidats ayant obtenu une moyenne supérieure ou égale à la moyenne minimale fixée par le jury. Les étudiants admissibles doivent alors passer des épreuves orales et pratiques [6].

L'admissionModifier

Les épreuves orales et pratiques se déroulent chaque année entre fin juin et début juillet.

L'épreuve de TIPE / ADS est commune à toutes les écoles, bien que certaines n'en tiennent pas compte ou organisent un entretien ou une épreuve d'ADS indépendants. Elle se déroule à l'IUT Paris Descartes.

Les candidats doivent passer au plus huit épreuves, organisées dans différents centres [7], [8] :

Selon les concours auxquels ils sont inscrits, les candidats ne passent pas forcément toutes ces épreuves.

En outre, certaines écoles imposent de passer des oraux spécifiques. Par exemple, l'école polytechnique ajoute trois épreuves : sport, informatique et analyse de documents (ADS).

Les écolesModifier

Concours École PolytechniqueModifier

Concours ENSModifier

Concours Centrale-SupélecModifier

Concours commun Mines-PontsModifier

Concours Mines-Télécom (CMT)Modifier

Concours communs polytechniques (CCP)Modifier

Concours commun e3aModifier

Concours PolytechModifier

Concours FESIC PrépaModifier

Autres écolesModifier

Pour approfondirModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles », sur École Centrale Casablanca (consulté le 2 novembre 2019)
  2. « Règlement filière PT : Principe - Banque PT », sur banquept.fr, (consulté le 12 août 2016)
  3. « Intégrer une école d'ingénieurs après une classe prépa », sur lesmetiers.net, (consulté le 12 août 2016)
  4. « Règlement filière PT : Effectifs - Banque PT », sur banquept.fr, (consulté le 12 août 2016)
  5. « Règlement filière PT : épreuves écrites - Banque PT », sur banquept.fr, (consulté le 12 août 2016)
  6. « Règlement filière PT : Résultats des écrits - Banque PT », sur banquept.fr, (consulté le 12 août 2016)
  7. « Règlement filière PT : Dates et Lieux des oraux - Banque PT », sur banquept.fr, (consulté le 12 août 2016)
  8. « Règlement filière PT : Nature des oraux - Banque PT », sur banquept.fr, (consulté le 12 août 2016)