Ouvrir le menu principal

Pfaffenthal-Kirchberg
Image illustrative de l’article Gare de Pfaffenthal-Kirchberg
La gare et le funiculaire, en .
Localisation
Pays Luxembourg
Commune Luxembourg
Quartier Pfaffenthal
Adresse Rue St Mathieu L-2138 Luxembourg
Avenue J.-F. Kennedy L-1855 Luxembourg
Coordonnées géographiques 49° 37′ 08″ nord, 6° 07′ 59″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire État luxembourgeois
Exploitant CFL
Services InterCity (IC)
Regional-Express (RE)
Regionalbunn (RB)
Caractéristiques
Ligne(s) 1, Luxembourg - Troisvierges-frontière
Voies 2
Quais 2
Altitude 258 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Funiculaire Pfaffenthal-Kirchberg
Tramway
(à distance)
à la station Rout Bréck — Pafendall, via le funiculaire
AVL (de façon directe) 23 City Shuttle
AVL et RGTR
(à distance)
à la station Rout Bréck — Pafendall, via le funiculaire

Géolocalisation sur la carte : Luxembourg

(Voir situation sur carte : Luxembourg)
Pfaffenthal-Kirchberg

Géolocalisation sur la carte : Canton de Luxembourg

(Voir situation sur carte : Canton de Luxembourg)
Pfaffenthal-Kirchberg

La gare de Pfaffenthal-Kirchberg est une gare ferroviaire de la ville de Luxembourg mise en service le . Elle est localisée au nord du centre-ville dans le quartier de Pfaffenthal, en contrebas du pont grande-duchesse Charlotte et surplombe la rivière Alzette. Elle est exploitée par la Société nationale des chemins de fer luxembourgeois (CFL), tout comme le funiculaire Pfaffenthal-Kirchberg dont la construction est menée conjointement à la gare.

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

Établie à 258 mètres d'altitude, la gare de Pfaffenthal-Kirchberg est située au point kilométrique (PK) 19,075 de la ligne 1 de Luxembourg à Troisvierges-frontière, entre les gares de Luxembourg et Dommeldange[1].

HistoireModifier

Le projet de gare et du funiculaire connexe est présenté le par le ministre Claude Wiseler et s'inscrit dans le cadre de la stratégie pour une mobilité durable (MoDu) du gouvernement[2]. Il a pour objectif de réduire le temps de parcours pour les voyageurs qui se rendent au Kirchberg en leur offrant un accès direct[2].

Les études d'avant-projet ont lieu entre 2013 et 2014, la loi de financement est votée vers l'été 2014[3]. La construction de la gare débute en par le défrichage du site, y compris pour le funiculaire[4]. Les terrassements débutent en [5].

La construction du bâtiment débuté en , pour un coût estimé, funiculaire compris de 96 millions d'euros[2]. La mise en service a lieu le [2].

L'aménagement de la gare est critiqué par les voyageurs en raison de l'absence de salle d'attente et d'abris de quais protégeant les voyageurs du vent ; si la création d'une salle d'attente est refusée par le ministère de la mobilité qui craint que ce lieu ne soit victime d'actes de vandalismes, la mise en place de protections contre le vent est, en avril 2019, à l'état d'études préliminaires[6].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Le passage d'un quai à l'autre s'effectue par une plateforme surplombant les voies, équipée d'ascenseurs et d'escalators, qui donne accès au funiculaire. Un guichet pour les titres de transports nationaux et internationaux se trouve à l'intérieur de la gare.

DesserteModifier

Pfaffenthal-Kirchberg est desservie par des trains InterCity (IC), Regional-Express (RE) et Regionalbunn (RB) qui exécutent les relations suivantes[7] :

La gare voit passer quatre trains par heure et par sens à son ouverture, ce nombre passera à six en 2020 une fois l'extension de la gare de Luxembourg et les travaux en gare de Dommeldange pour le rebroussement des trains achevés[8],[9].

IntermodalitéModifier

La gare est desservie par le funiculaire Pfaffenthal-Kirchberg construit conjointement à la gare et qui permet de rattraper le dénivelé avec le quartier du Kirchberg. Le funiculaire permet de faire la correspondance avec la ligne de tramway à la station Rout Bréck — Pafendall située à l'extrémité du pont grande-duchesse Charlotte, qui est aussi un pôle de correspondance avec les lignes 1, 8, 16, 18, 20 et 33 des autobus de la ville de Luxembourg et les lignes 120, 125, 142, 144, 165, 172, 192, 194, 195, 213, 222 et 740 du RGTR. En contrebas de la gare, sur le chemin repris 218, se trouve l'arrêt Pfaffenthal Halte CFL de la ligne 23 de ce même réseau d'autobus[10]. La ligne expérimentale City Shuttle de ce même réseau dessert aussi la gare, l'arrêt porte le nom de Funiculaire[11].

La gare possède deux parkings à vélo sécurisés mBox de 16 places chacun, plus un troisième de 46 places au niveau de la station de tramway[12],[13].

Notes et référencesModifier

  1. « Ligne 1 : Luxembourg - Troisvierges-frontière », dans Administration des chemins de fer, Réseau ferré luxembourgeois : Document de référence du réseau 2018 (version 1.1), Luxembourg, Ministère du développement durable et des infrastructures : département des transports, (lire en ligne [PDF]), Annexe 3A, p. 4-7.
  2. a b c et d « Gare de Pfaffenthal-Kirchberg », sur http://www.rail.lu (consulté le 18 juillet 2017).
  3. « Infrastructure ferroviaire Projets 2015 – 2024 Exemple: Funiculaire Arrêt Kirchberg - Pfaffenthal », sur https://www.mobiliteit.lu, (consulté le 18 juillet 2017).
  4. Jörg Tschürtz, « La gare du Pont rouge sur de bons rails », sur http://www.lessentiel.lu, (consulté le 18 juillet 2017).
  5. Thomas Holzer, « 63 secondes pour aller du Pfaffenthal au Kirchberg », sur http://www.lessentiel.lu, (consulté le 18 juillet 2017).
  6. « Des abris à la gare du Pfaffenthal sont envisagés », sur http://www.lessentiel.lu, (consulté le 26 avril 2019)
  7. CFL, « Carte du réseau », sur cfl.lu (consulté le 11 décembre 2017) ; cette page permet également l'accès aux fiches horaires réactualisées.
  8. « « Pfaffenthal-Kirchberg»: une nouvelle gare pour le 10 décembre 2017 », sur http://jeudi.lu, (consulté le 18 juillet 2017).
  9. Christelle Brucker, « Tram, funiculaire: derniers mois de préparation au Kirchberg », sur Luxemburger Wort, (consulté le 27 août 2017).
  10. « Plan du réseau AVL au 10 décembre 2017 », sur https://www.vdl.lu (consulté le 24 novembre 2017)
  11. « City Shuttle », sur https://www.vdl.lu (consulté le 21 septembre 2018)
  12. « Liste des mBox », sur https://www.mobiliteit.lu (consulté le 1er décembre 2017)
  13. « Set de données mBox du Géoportail luxembourgeois », sur http://map.geoportail.lu (consulté le 20 décembre 2017).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Luxembourg Luxembourg IC Mersch Liers
ou Liège-Guillemins
Luxembourg Luxembourg RE Dommeldange Troisvierges
ou Gouvy
Rodange Luxembourg RE Dommeldange Troisvierges
Rodange
ou Longwy
Luxembourg RE Dommeldange Mersch
Luxembourg Luxembourg RB Dommeldange Diekirch