Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec la gare de Longueville-sur-Scie, dans le département de la Seine-Maritime.

Longueville
Image illustrative de l’article Gare de Longueville
Le bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Longueville
Adresse Rue de Verdun
77650 Longueville
Coordonnées géographiques 48° 30′ 49″ nord, 3° 15′ 00″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TransilienLigne P du Transilien
TER Grand Est
Caractéristiques
Ligne(s) Paris à Mulhouse
Longueville à Esternay
Voies 4 (+ voies de service)
Quais 3
Transit annuel 897 085 voyageurs (2017)
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 83 m
Historique
Mise en service
Protection rotonde ferroviaire SNCF
 Inscrit MH (1984)
Correspondances
Bus et cars voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Longueville

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Longueville

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

(Voir situation sur carte : Seine-et-Marne)
Longueville

Géolocalisation sur la carte : Longueville (Seine-et-Marne)

(Voir situation sur carte : Longueville (Seine-et-Marne))
Longueville

La gare de Longueville est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville, située sur le territoire de la commune de Longueville, dans le département de Seine-et-Marne, en région Île-de-France.

Longueville est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains régionaux du réseau TER Grand Est et par des rames de la ligne P du réseau Transilien.

À proximité de la gare, dans l'ancien dépôt de locomotives, on peut voir la rotonde ferroviaire, monument historique, mise en service en 1911 par la Compagnie des chemins de fer de l'Est et utilisée par la SNCF jusqu'en 1967. Elle abrite depuis 1971 l'Association de jeunes pour l'entretien et la conservation des trains d'autrefois (AJECTA), qui y a ouvert le musée vivant du chemin de fer.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 83 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Longueville est située au point kilométrique (PK) 88,176 de la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville, entre la gare de Nangis, dont elle est séparée par le viaduc de Besnard sur la Voulzie, et la gare de Flamboin-Gouaix. Elle est également la gare d'origine de la ligne de Longueville à Esternay, qui permet notamment de relier la gare de Provins.

 
La gare de Longueville.

HistoireModifier

Lorsque, en 1848[1], la Compagnie du chemin de fer de Montereau à Troyes met en service sa ligne, les trains passent à la gare de Flamboin située à quelques kilomètres de Longueville. Il faut attendre la reprise de cette société par la Compagnie des chemins de fer de l'Est qui construit, entre 1855 et 1857, une ligne de Noisy-le-Sec à la gare de Flamboin afin d'établir une liaison directe entre Montereau et Paris, pour assister à la création de la gare de Longueville.

 
Gare de Longueville au début du siècle.

Après sa mise en service en 1857, la gare devient le 11 décembre 1858[2] l'origine d'un embranchement, concédé le 18 janvier 1855[3], permettant la connexion avec la ville de Provins. Longueville reste néanmoins une petite gare pendant les années 1860 et 1870 car le trafic, essentiellement régional, utilise les petites locomotives du dépôt de Flamboin. Au début des années 1880, le trafic évolue ; l'embranchement de Provins est prolongé jusqu'à Esternay et la ligne principale est parcourue par des trains de grandes lignes circulant notamment entre la gare de Paris-Est et Bâle via Troyes, mais aussi par un trafic omnibus en lien avec la grande banlieue de Paris. Les locomotives sont plus importantes et plus nombreuses ; le dépôt de Flamboin étant saturé et sans espace disponible, la compagnie de l'Est décide un transfert progressif vers Longueville. Le projet prévoit deux rotondes ; finalement, une seule est édifiée, sur un modèle des années 1880, et mise en service en 1911.

La fin de la vapeur, pour la traction des trains, amène la fermeture du dépôt par la SNCF en 1967[4].

La gare était fréquentée par 1575 voyageurs par jour en 2004 ; cette fréquence diminuera fortement en 2008 en passant à 1140 voyageurs par jour[5]. En 2001, elle accueillait 900 voyageurs par jour[6]. En 2011, 1580 voyageurs sont montés dans un train dans cette gare[7].

Elle reste la gare la plus fréquentée de la branche Paris – Provins (hormis Paris-Est). Cette réduction de la fréquentation pouvait alors s'expliquer par la disparition de l'arrêt en gare de Longueville de la plupart des relations TER Champagne-Ardenne allant à Troyes et au-delà, qui permettait d'effectuer un trajet sans arrêt entre Paris et Longueville[8].

En 2017, la SNCF estime la fréquentation annuelle de cette gare à 897 085 voyageurs, contre 876 377 en 2016[9].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

La gare dispose d'un bâtiment voyageurs, avec un guichet ouvert tous les jours, et de distributeurs automatiques de billets Transilien[10]. Des parkings à vélos et pour véhicules sont aménagés, avec des places réservées pour les personnes à mobilité réduite[10].

DesserteModifier

 
Train B82500 en gare de Longueville.

La gare est desservie par les trains de la ligne P du Transilien (réseau Paris-Est). Elle est configurée pour permettre le rebroussement des trains Transilien venant de Paris et devant continuer vers Provins.

Pour les trains TER à destination de Troyes, il s'agit de la dernière gare en Île-de-France avant la région Grand Est ; la tarification du Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) ne s'applique donc pas au-delà.

IntermodalitéModifier

Des lignes de transports en commun des réseaux de bus Cars Moreau, Procars et Les Courriers de l'Aube ont un arrêt à proximité de la gare SNCF.

Durant l'été 2017, est ouvert un parking de 395 places, sur trois niveaux, deux fois plus grand que l'ancien[11],[12].

Ancien dépôt de locomotivesModifier

Rotonde ferroviaireModifier

 
Rotonde, musée et locomotive de l'AJECTA

L'ancienne rotonde du dépôt n'a pas disparu après sa fermeture par la SNCF. Dès 1971, elle est réutilisée par une jeune association, l'AJECTA, dont l'objet est de sauvegarder et restaurer du matériel roulant ancien. Réutilisée dans ses fonctions d'origine, l'ancienne rotonde est inscrite en 1984[4] à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques[13], avant de bénéficier d'une importante restauration dans le cadre d'une convention signée en 2006[14] entre l'association, Total[4] et la Fondation du patrimoine. Après sa remise en état, elle est inaugurée le 19 juin 2008[14].

Musée vivant du chemin de ferModifier

Situés à quelques centaines de mètres de la gare SNCF, l'ancien dépôt et sa rotonde abritent une importante[15] collection de matériel roulant ferroviaire. Restaurés, en partie ou en totalité, par les bénévoles de l'AJECTA, la douzaine[16] de locomotives à vapeur, ainsi que les voitures et wagons, sont visibles toute l'année. Des machines en fonctionnement et des trains spéciaux permettent des circulations sur le réseau ferré national[17].

Article détaillé : Musée vivant du chemin de fer.

Train touristique AJECTAModifier

 
Un train touristique de l’AJECTA encadré de deux locomotives, quitte la gare de Longueville.

La ligne de Longueville à Esternay ouverte au trafic voyageurs uniquement entre Longueville et Provins, est exploitée pour le fret au-delà de Provins jusqu'à Villiers-Saint-Georges et déposée au-delà. Cependant, il arrive que l'AJECTA organise des voyages en trains de Longueville à Villiers-Saint-Georges en passant par Provins, lors des Journées du patrimoine en septembre. Les rames alors utilisées sont d'anciens trains à vapeur. L'opération s'est également déroulée au mois d'août en 2002, 2003 et 2004, en avril 2005 et en avril 2007[18].

Plus régulièrement, lors de ces Journées du patrimoine, un navette touristique relie Longueville à Provins en dix minutes en effectuant trois allers-retours dans une journée[19]. Le tarif de la navette est généralement de 10 euros pour les plus de 11 ans, 5 euros pour les 6-11 ans, et gratuit en dessous (dans la limite d'un enfant par place payante)[20].

Une locomotive 141 TB 407 est généralement utilisée[21]. Ce voyage permet d'associer la visite du musée du chemin de fer de Longueville et le site historique et touristique de Provins.

Le 23 mars 2008, un train touristique de l'AJECTA a été organisé de Paris-Est à Provins, pour la chasse aux œufs dans la ville médiévale de Provins[22]. Il s'arrêtait à Verneuil et à Longueville[23]. Plusieurs autres opérations ont aussi fait l'objet de ce circuit comme les nombreux « rétromobile pièce jaunes », par exemple en janvier 2010[24] et en mars 2010[25]. L'AJECTA effectue ces voyages touristiques depuis le 5 juin 1983[26].

Le train touristique de l'AJECTA figurait dans la brochure de la mairie de Provins pour les Journées européennes du patrimoine des 18 et 19 septembre 2010[27].

Les 17 et 18 septembre 2011, à l'occasion des Journées du patrimoine et pour célébrer les 100 ans de la rotonde de Longueville, l'AJECTA a organisé une manifestation exceptionnelle qui a rassemblé simultanément huit locomotives à vapeur en chauffe. Plusieurs trains spéciaux furent organisés sur ces deux jours, depuis la gare de l'Est mais également entre Longueville et Provins ainsi qu'entre Longueville et Romilly-sur-Seine. Un train de marchandises en traction vapeur fut même mis en route pour un trajet aller et retour entre Flamboin-Gouaix et Verneuil-l'Étang. Des locomotives Diesel historiques étaient également présentes[28].

ProjetsModifier

 
Rame Z 22500 en gare de Gretz-Armainvilliers où s'arrête, pour le moment, l'électrification (vers Longueville et Provins).

Un projet d'électrification entre la gare de Gretz et la gare de Troyes est prévu pour les objectifs de service 2015 - 2030 de la SNCF. La ligne serait électrifiée avec la partie Gretz-Armainvilliers - Troyes de la ligne Paris - Mulhouse. Cette opération est inscrite partiellement aux CPER des régions Champagne-Ardenne et Île-de-France. Les objectifs de ce projet sont la modernisation et l'amélioration de la qualité de l’offre sur les relations Paris – Provins (et Paris – Troyes)[29].

La SNCF compte aussi installer des écrans du système d'informations Infogare de la gare de Verneuil-l'Étang à la gare de Provins ainsi que dans l'ensemble des gares Transilien P[30].

Notes et référencesModifier

  1. « Flamboin-Gouaix — Montereau », sur metro-pole.net, article de (consulté le 21 février 2017) ; ce document est une archive.
  2. François et Maguy Palau, Le rail en France - Tome II, 1858 - 1863, Palau, 2001, 223 p. (ISBN 9782950942128), p. 57
  3. Henri Lambert, Réseau de l'Est: précis historique, statistique et financier..., H. Dunod et E. Pinat, 1907, p. 31 extrait en ligne (consulté le 16 octobre 2010).
  4. a b et c Site Bati Journal, Restauration de la rotonde ferroviaire de Longueville, lire en ligne (consulté le 16 octobre 2010).
  5. [PDF] STIF : Présentation de la SNCF au comité de ligne Paris Est - Provins - Coulommiers du 17 mars 2009, consulté le 17 juin 2011.
  6. La SNCF prend des mesures contre la pollution du Diesel, consulté le 17 juin 2011.
  7. [PDF]« Délibération n°2011-0930 relative au schéma directeur d’information voyageur », sur le site du STIF, (consulté le 24 août 2013), p. 14.
  8. « L’Est étoffe ses dessertes », sur metro-pole.net, article du (consulté le 23 décembre 2016) ; ce document est une archive.
  9. « Fréquentation en gares : Longueville », sur SNCF Open Data, traitement du [cf. l'onglet des informations] (consulté le 6 avril 2019).
  10. a et b « Gare Longueville », sur https://www.transilien.com, (consulté le 26 juillet 2017) : « voir les rubriques Équipements, Stationnement, Accessibilité ».
  11. « La gare de Longueville fait peau neuve! », transilien.com, (consulté le 3 décembre 2017).
  12. Sé.B, « Longueville : le parking de la gare est enfin ouvert », leparisien.fr, (consulté le 3 décembre 2017).
  13. « Rotonde SNCF », notice no PA00087064, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. a et b Site Fondation du Patrimoine, Région Île-de-France : Inauguration de la Rotonde ferroviaire de Longueville lire en ligne (consulté le 16 octobre 2010).
  15. Site La France vue du rail, Musée-vivant du chemin de fer (AJECTA) lire en ligne (consulté le 16 octobre 2010).
  16. Site Citylien, les sorties à Paris et en Île-de-France, Musée vivant du Chemin de fer, La Rotonde de Longueville, À la gloire du train vapeur, visite toute l'année lire en ligne (consulté le 16 octobre 2010).
  17. Site l'Union Presse, Remonter le temps à toute vapeur : Ajecta, l’une des plus grosses structures associatives ferroviaires de France ouvre ses portes et sa collection de locomotives au public lire en ligne (consulté le 16 octobre 2010).
  18. Blog de l'AJECTA section Vidéo, consultée le 29 mars 2011
  19. Horaires des navettes vapeur Longueville / Provins du 19 septembre 2010
  20. Blog de l'AJECTA
  21. Blog de l'AJECTA LE 07/09/2008
  22. Blog de l'AJECTA Partie "Provins"
  23. Nosbambins: Chasse aux œufs de Pâques à Provins dimanche 23 mars... Venez en train à vapeur !
  24. Autoplus Rétromobile un train pour les Pièces Jaunes
  25. Made in provins
  26. Blog de l'Ajecta Section 1983
  27. Les journées européennes du patrimoine de septembre 2010,sur le site de la mairie de Provins, consulté le 26 mars 2011
  28. 17 et 18 septembre 2011: La rotonde de Longueville à 100 ans, sur ajecta.org. Consulté le 17 janvier 2012.
  29. Contribution SNCF Projet de Territoire CG 77 -04-12-09, p. 6, consultée le 4 avril 2011
  30. Projet_de_service_Ligne_P extrait associations, consulté le 4 avril 2011.

Voir aussiModifier

IconographieModifier

  • Longueville (S.-et-M.) - arrivée du train de Paris, collection C..., carte postale ancienne (voir)
  • Longueville - La gare, collection C..., carte postale ancienne, avant 1912 (voir)
  • Longueville (S.-et-M.) - le dépôt de machines, collection C..., carte postale ancienne, avant 1923 (voir)

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Paris-Est Paris-Est TER Grand Est
(en semaine)
Nogent-sur-Seine Troyes
ou Chaumont
ou Culmont - Chalindrey
Paris-Est Nangis     Sainte-Colombe-Septveilles Provins
Terminus Terminus Train touristique Provins Provins
ou Villiers-Saint-Georges