Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Le général d'armée est présent dans certaines armées, dont il est souvent le plus haut des grades d'officiers généraux.

Sommaire

FranceModifier

Le rang de « général d'armée » est la position la plus haute dans la hiérarchie de l’Armée de terre, de la Gendarmerie nationale et de l’Armée de l'air (le titre est alors celui de « général d'armée aérienne »).

Il n'existe en fait que deux grades dans le corps des officiers généraux : celui de général de brigade et celui de général de division. Un général de division est ensuite « élevé aux rang et appellation » de général de corps d'armée puis de général d'armée, selon un décret du [1],[2],[3].

Bien qu’un maréchal de France soit, d’un point de vue protocolaire, situé à un rang supérieur à celui d'un général d'armée, il n'a pas d'autorité hiérarchique à son égard. En effet, le maréchalat n'est pas un grade ou un rang mais une « dignité dans l'État ».

Un général d'armée (ou d’armée aérienne) commande en principe une armée, unité composée généralement de plusieurs corps d'armée. Son insigne comporte cinq étoiles.

Le grade équivalent est celui d’amiral dans la Marine nationale.

Les généraux d'armée (ou d’armée aérienne) peuvent se voir attribuer différents postes :

  France Grades de
l'Armée de terre
Précédé par
Général de corps d'armée
Général d'armée
 
Suivi par
Maréchal de France (dignité)
  France Grades de la
Gendarmerie nationale
Précédé par
Général de corps d'armée
Général d'armée
 
Suivi par
Maréchal de France (dignité)
  France Grades de l'Armée de l'air
Précédé par
Général de corps aérien
Général d'armée aérienne
 
Suivi par
Néant

AllemagneModifier

Article détaillé : Generaloberst.

Le grade de « général d'armée » correspondait au grade de Generaloberst dans l'armée austro-hongroise et dans l'armée allemande. Contrairement à la RFA, la RDA a maintenu un grade de général d'armée (Armeegeneral en allemand) qui était le second plus haut grade militaire après celui de Marschall der DDR (maréchal de la RDA), grade honorifique qui ne fut jamais décerné.

PologneModifier

Le grade de général d'armée (generał armii) fut utilisé brièvement en Pologne entre 1954 et 1956, puis entre 1981 et 1995 sur le modèle de l'armée soviétique. Il s'agissait du second grade militaire, après celui de maréchal de Pologne.

RussieModifier

Le grade de « général d'armée » (генерал армии, general armii) est le plus haut grade militaire après celui de maréchal de la Fédération de Russie. Son insigne est composé de quatre étoiles.

Autres paysModifier

Grades équivalentsModifier

Dans les armées de tradition anglo-saxonne (Canada, États-Unis, Royaume-Uni par exemple), le grade correspondant à celui de général d'armée est celui de general.

Le grade de General of the Army, existant dans l'armée américaine, est en fait un grade supérieur. Il est quelquefois comparé aux maréchaux français ou russes, mais maréchal est une dignité et non un grade.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier