Ouvrir le menu principal
Franck Corrihons

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (49 ans)
Taille 1,78 m (5 10)[1]
Surnom Coco
Poste demi de mêlée, ailier, arrière
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1990-1991
1991-1993
1993-2002
Boucau Tarnos stade
Biarritz olympique
FC Grenoble
? (?)
? (?)
? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
????-????Drapeau : France France sept? (?)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2004-2014FC Grenoble

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 28 janvier 2012.

Franck Corrihons, né le , est un joueur et entraîneur français de rugby à XV.

Sommaire

CarrièreModifier

En tant que joueurModifier

Franck Corrihons commença sa carrière à Saint-martin-de-Seignanx. Il arrive au FC Grenoble pendant l'ère des "Mammouths de Grenoble" qui viennent d’être privé du titre de champion de France 1993 à la suite d’une finale polémique après une erreur d’arbitrage[2]. Pour sa première saison, le club alpin atteint les demi-finales du championnat de France 1993-1994, défait 22 à 15 par l’AS Montferrand.

Le , il est invité avec les Barbarians français pour jouer contre Cambridge en Angleterre. Les Baa-Baas s'imposent 76 à 41[3]. Le , il joue de nouveau avec les Barbarians français contre l'Afrique du Sud à Brive. Les Baa-Baas s'imposent 30 à 22[4].

Malgré la crise vécue par Grenoble en 1997, il reste au club en compagnie, notamment, de Willy Taofifénua. Il jouera une autre demi-finale avec le club alpin en 1999, connaîtra une descente en 2001 suivi d’une remontée immédiate en élite. Il arrête alors sa carrière pour prendre en charge le centre de formation du club.

Le , il est invité une nouvelle fois avec les Barbarians français pour jouer contre le Lansdowne RFC à Dublin. Les Baa-Baas s'imposent 31 à 24[5]. Le , il joue avec les Baa-Baas contre l'Afrique du Sud à Biarritz. L’essentiel Baa-Baas s'imposent 40 à 22[6].

En juin 1999, il participe à la tournée des Barbarians français en Argentine. Il est titulaire contre le Buenos Aires Rugby Club à San Isidro. Les Baa-Baas s'imposent 52 à 17[7]. Puis, il est de nouveau titulaire contre les Barbarians Sud-Américains à La Plata. Les Baa-Baas français s'imposent 45 à 28[8].

Vif et technique, "Coco" peut évoluer aux postes d'ailier ou arrière, et même de demi de mêlée. Sa polyvalence fait de lui un joueur précieux qui peut changer de poste en fonction des blessés.

En parallèle de ses activités en club, il a été sélectionné à plusieurs reprises en équipe de France de rugby à sept dont il fut capitaine.

En tant qu'entraîneurModifier

Après la double relégation du FC Grenoble de Top 16 en Fédérale 1 à l'issue de la saison 2004-2005, Franck Corrihons accepte de prendre la fonction d'entraîneur de l'équipe première aux côtés d'un autre ancien joueur du club, Jean-François Martin-Culet. Ce duo participe à la remontée immédiate du XV alpin en Pro D2. En 2007, Sylvain Bégon remplace Martin-Culet alors que Corrihons conserve son poste. Au cours de ces trois premières saisons, le club se maintient en deuxième division sans parvenir à participer aux phases finales[9].

À l'aube la saison 2009, Fabrice Landreau est engagé en qualité de manageur responsable du secteur sportif. De fait, Franck Corrihons devient entraîneur des lignes arrière. Lors de la saison 2010-2011, le club termine second de la phase régulière à 2 points du champion, le Lyon OU, avec la meilleure attaque. La demi-finale d'accession se solde par une défaite à domicile face à l'Union Bordeaux Bègles, futur promu.

Il devient ensuite consultant sur le groupe Canal plus dans le cadre des World Series de rugby à sept[10].

En 2017, il revient au FC Grenoble en tant que directeur technique du club "avec une mission transversale sur l’ensemble du club"[11].

Saison Club Division Poste Classement Coupe d'Europe Challenge Européen
2005 - 2006 FC Grenoble   Fédérale 1 Arrières Éliminé en demi-finale - -
2006 - 2007 FC Grenoble   Pro D2 Arrières 14e - -
2007 - 2008 FC Grenoble   Pro D2 Arrières 8e - -
2008 - 2009 FC Grenoble   Pro D2 Arrières 10e - -
2009 - 2010 FC Grenoble   Pro D2 Arrières 6e - -
2010 - 2011 FC Grenoble   Pro D2 Arrières Éliminé en demi-finale - -
2011 - 2012 FC Grenoble   Pro D2 Arrières Champion de France Pro D2 - -
2012 - 2013 FC Grenoble   Top 14 Arrières 11e - Éliminé en poule
2013 - 2014 FC Grenoble   Top 14 Arrières 11e - Éliminé en poule

PalmarèsModifier

En tant que joueurModifier

En tant qu'entraîneurModifier

Distinction personnelleModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Corrihons Franck », sur www.itsrugby.fr (consulté le 28 janvier 2012)
  2. « Rugby », sur www.humanite.fr, L'Humanité, (consulté le 10 février 2014)
  3. « Cambridge vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 18 décembre 2016)
  4. « Barbarian Rugby Club vs Afrique du Sud », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 18 décembre 2016)
  5. « Lansdowne vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 19 décembre 2016)
  6. « Barbarian Rugby Club vs Afrique du Sud », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 19 décembre 2016)
  7. « Buenos Aires vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 20 décembre 2016)
  8. « Barbarians Sud-Américains vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 20 décembre 2016)
  9. Entre 2006 et 2009, le meilleur résultat de Grenoble est une place de 8e.
  10. « SEVENS - Franck Corrihons: "La France est un formidable outsider à Paris" », Rugbyrama,‎ (lire en ligne, consulté le 3 décembre 2016)
  11. Julien Morin, « FCG : un ticket Glas/Senekal à la tête du club la saison prochaine, Franck Corrihons directeur technique », sur www.francebleu.fr, France Bleu, (consulté le 20 avril 2018)

BibliographieModifier