François Chaplin

pianiste français
François Chaplin
François Chaplin - Dudelange - 27-02-10.jpg
François Chaplin en concert à Dudelange en 2010
Biographie
Naissance
Formation
Activité
Autres informations
Instrument
Labels
Maîtres

François Chaplin est un pianiste français.

Formation et carrièreModifier

François Chaplin naît à Paris[1] dans une famille de peintres dont son trisaïeul, Charles Chaplin (peintre et graveur français) ainsi qu'Elisabeth Chaplin , artiste peintre post-impressionniste franco-toscane.

Il commence le piano à sept ans[2]et étudie le piano auprès du bulgare Ventsislav Yankoff au Conservatoire national supérieur de musique de Paris ainsi que la musique de chambre avec Jacqueline Robin où il obtient ses 1er prix de piano et en musique de chambre en 1987.

En 1988, il étudie avec Catherine Collard et rentre en cycle de perfectionnement dans la classe de Jean-Claude Pennetier .

François Chaplin mène une carrière internationale et il est l’invité du Wigmore Hall à Londres, du Théâtre des Champs Elysées, de la Philharmonie de Saint-Petersbourg, Art Gallery de Washington (USA), etc. Il est invité en soliste à Tokyo, Berlin, Moscou, Saint-Pétersbourg, Riga, Paris, Almati, Mexico et par de nombreux orchestres, comme l’Orchestre National de Lille, L’orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg, le Japan Philharmonic Orchestra, l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre Colonne, etc. Il participe régulièrement à de nombreux festivals prestigieux comme La Roque-d’Anthéron, le Festival de Saint-Bertrand-de-Comminges, les Rencontres internationales de Nohant (Chopin), le Festival de Pontlevoy, Les Flâneries Musicales de Reims, Piano en Valois, le Festival Chopin à Paris Bagatelle, le Festival international de Cervantino au Mexique, le Festival international de Yokohama au Japon.

François Chaplin, joue en musique de chambre, avec le Quatuor Talich, le Quatuor Voce, le quatuor Hermès, le quatuor Hanson, le violoncelliste François Salque et avec les clarinettistes Romain Guyot[3], Pierre Génisson ainsi qu'avec la mezzo-soprano Karine Deshayes.

François Chaplin , titulaire du CA de professeur de piano depuis 1992, enseigne le piano et la musique de chambre au Conservatoire National de région de Versailles (classes de licence , master et CPES) et donne des classes de maître en France[4] et à l'étranger.

Le répertoire de l'artiste est large et comprend des enregistrements de Chopin (Nocturnes, ballades, barcarolle), Scriabine (intégrale des Mazurkas), CPE Bach (choix de sonates), Mozart (concertos) et bien sûr Debussy, dont il a enregistré l'intégrale de l'œuvre pour piano, ainsi que les œuvres pour deux pianos et à quatre mains (avec Philippe Cassard). En 2017, Il enregistre un disque Mozart, les concertos n°23 et n°24 avec l'Orchestre Victor-Hugo Franche-Comté, sous la direction du chef, Jean-François Verdier[5].

Un album consacré à Brahms, ses derniers opus(117,118,119 et les rhapsodies opus 79) est paru en 2019 chez Aparté et l'intégrale des valses de Chopin vient de paraître en janvier 2022 chez Aparté.

PrixModifier

DiscographieModifier

SeulModifier

En duoModifier

ConcertosModifier

Notes et référencesModifier

  1. Who's Who in France : dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 48e édition 2017, éditée en 2016, 2367 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-058-9), notice « Chaplin, François », [lire en ligne].
  2. « François Chaplin », sur pianobleu.com.
  3. « François Chaplin », sur clairelaballery.com.
  4. Sophie Courageot & Franck Menestret, « La leçon de piano de François Chaplin », sur France3 bourgogne-franche-comte, [vidéo] 1,54 min.
  5. Jean-Michel Ogier, « François Chaplin en master class de piano avant d'enregistrer Mozart à Besançon », sur francetvinfo.fr, .
  6. Le volume 1 (PV700018), a été salué lors de sa sortie par Philippe Simon d'un « 9 » dans le magazine Répertoire no 143, février 2001, p. 48–49. Le volume 2 (PV700031), a été distingué d'un Diapason d'or no 488, janvier 2002 et d'un « 8 » par Laurent Barthel dans Répertoire no 153, janvier 2002, p. 61 ; le volume 3 (PV702101), d'un « 7 » par Laurent Barthel dans Répertoire no 164, janvier 2003, p. 53 et de « 4* » par Jean Roy, dans Le Monde de la musique no 272, janvier 2003, p. 76 ; le volume 4 (PV704091), par Stéphan Vincent-Lancrin d'un « 9 » dans Classica-Répertoire no 68, décembre 2004/janvier 2005, p. 81–82 ; le volume 5 (PV705111), par Stéphan Vincent-Lancrin d'un « 8 » dans Classica-Répertoire no 80, mars 2006, p. 76.
  7. a et b « Mozart – Concerto pour piano 23 & 24 », sur apartemusic.com Bref teaser [vidéo].
  8. Biographie sur francoischaplin.fr.

Liens externesModifier