Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Flora Finch

actrice britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Finch.
Flora Finch
Description de cette image, également commentée ci-après
Vers 1915
Nom de naissance Flora Brooks
Naissance
Londres
Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès (à 72 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Actrice et productrice
Films notables Uncle Tom's Cabin
Monsieur Beaucaire
La Volonté du mort
Laurel et Hardy au Far West

Flora Finch est une actrice et productrice anglaise, née Flora Brooks le à Londres (Angleterre), morte le à Los Angeles (Californie).

Sommaire

BiographieModifier

 
Publicité de 1917 pour sa compagnie de production

Flora Finch débute comme actrice au théâtre dans son pays natal, notamment dans le répertoire du vaudeville, où elle continue à se produire après avoir émigré aux États-Unis vers le début des années 1900. Elle apparaît deux fois à Broadway (New York), d'abord de décembre 1907 à janvier 1908, dans la comédie musicale-pantomime The Bad Boy and His Teddy Bears, puis en 1923 dans la pièce We've Got to Have Money (avec Jerome Cowan).

Au cinéma, elle débute dans les courts métrages Mrs. Jones Entertains (avec Florence Lawrence et John R. Cumpson) et The Helping Hand (avec Harry Solter et Linda Arvidson) de D. W. Griffith, sortis en décembre 1908 et produits par la Biograph Company. Au sein de ce studio, elle tourne d'autres courts métrages muets sortis jusqu'en 1910, dont plusieurs du même Griffith, comme Son nouveau chapeau (1909, avec Mack Sennett et Linda Arvidson) et His Wife's Mother (1909, avec Florence Lawrence et John R. Cumpson). Un de ses derniers films pour la Biograph est The Troublesome Baby de Paul Powell (1910, avec Dorothy Davenport et Jeanie Macpherson).

Flora Finch intègre ensuite la Vitagraph Company, où elle partage la vedette avec John Bunny dans de nombreux courts métrages (surnommés Bunnygraphs) sortis entre 1910 et 1914, tels Her Crowning Glory (en) (1911) et A Cure for Pokeritis (1912), tous deux réalisés par Laurence Trimble. Mentionnons aussi Uncle Tom's Cabin de J. Stuart Blackton (1910, avec Mary Fuller et Genevieve Tobin).

Après ses derniers films pour la Vitagraph sortis en 1916, elle crée sa propre compagnie de production, la Flora Finch Film Corporation, espérant ainsi retrouver le succès de son partenariat avec John Bunny, mort prématurément en 1915. Mais cette société ne produit que huit courts métrages, tous sortis en 1917.

Au total, l'actrice contribue à plus de deux-cent-cinquante films muets sortis jusqu'en 1929. Citons également Les Deux Orphelines de D. W. Griffith (1921, avec Lillian et Dorothy Gish dans les rôles-titre), Monsieur Beaucaire de Sidney Olcott (1924, avec Rudolph Valentino et Bebe Daniels), ainsi que La Volonté du mort de Paul Leni (1927, avec Laura La Plante et Forrest Stanley).

Après le passage au parlant, Flora Finch tient encore des petits rôles (généralement non crédités) dans une quinzaine de films, dont Laurel et Hardy au Far West de James W. Horne (1937, avec le duo comique). L'ultime est Femmes de George Cukor (avec Norma Shearer et Joan Crawford), sorti le , quatre mois avant sa mort.

Depuis 1960, pour son rôle pionnier dans l'histoire du cinéma américain, une étoile lui est dédiée sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard.

Théâtre à Broadway (intégrale)Modifier

Filmographie partielleModifier

 
Avec John Bunny et Mary Anderson (à d.), dans Father's Flirtation (1914)

Liens externesModifier