Fernand Nozière

dramaturge français
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Nozière.
Fernand Nozière
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
PauVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Fernand Nozière, nom de plume de Fernand Aaron Weyl, né le dans le 9e arrondissement de Paris[1] et mort le à Pau[2], est un homme de lettres français qui s'est consacré au théâtre en tant que critique dramatique, auteur dramatique, adaptateur et metteur en scène. Durant sa prime jeunesse, entre 1894 et 1900, il a aussi été un critique d'art très présent, signant "Fernand Weyl" un certain nombre d'articles dans la presse d'inspiration idéaliste (L'Art et la vie, L'Ermitage) à propos des artistes symbolistes, des Salons de la Rose+croix et des "peintres de l'âme".

Il a épousé en premières noces Madeleine Kahn, dite Madeleine Vernon (1876-1950), traductrice notamment de Rudyard Kipling en français. Leur fille Marcelle (1904-1982) a été mariée à l'affichiste Jean Carlu[3].

ThéâtreModifier

Pièces originalesModifier

Adaptations d'auteurs français et étrangersModifier

Pièces reprises après sa mortModifier

CinémaModifier

Scénario originalModifier

Adaptations de ses piècesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier