Ouvrir le menu principal

Polin

chanteur de café-concert français
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Paulin.
Polin
Description de cette image, également commentée ci-après
Polin vers 1900.
Informations générales
Nom de naissance Pierre Paul Marsalès
Naissance
à Paris 9e
Décès (à 63 ans)
à La Frette-sur-Seine en Seine-et-Oise
Activité principale Chanteur
Activités annexes Acteur
Genre musical Comique troupier
Années actives De 1886 à 1925
Couverture du petit format de La Balance automatique, chanson créée par Polin.
Tombe de Polin.

Pierre Paul Marsalès dit Polin, né le à Paris 9e[1] et mort le à La Frette-sur-Seine (Seine-et-Oise)[2], est un chanteur de café-concert français.

Sommaire

ParcoursModifier

Né d'un père quercinois[3] et d'une mère basque[4], Polin fit ses débuts à Paris dans des salles de quartier (Concert de la Pépinière, 1886 ; Concert du Point du Jour) avant de se produire dans des salles plus importantes (Éden-Concert[5], Alcazar d'été).

Parvenu à la notoriété, il chante aux Ambassadeurs, puis, pendant vingt ans, à la Scala, boulevard de Strasbourg.

Il se spécialise dans le comique troupier, un genre où excellait déjà Éloi Ouvrard. Ses plus grands succès sont :

Ces succès sont enregistrés au départ sur les cylindres de l'époque, dont beaucoup ont été réédités ensuite jusqu'aux CD actuels.

Les comiques troupiers de la génération suivante (Bach, Raimu, Fernandel) s'inspireront de lui. Après 1910, il apparaît aussi au cinéma et au théâtre, notamment dans Le Grand Duc de Sacha Guitry, en 1921.

Ses interprétations étaient sobres et visaient à la nuance et à la finesse ; de ce fait elles tranchaient avec la tradition du café-concert.

Louis Leplée, directeur de cabaret et découvreur d'Édith Piaf, était son neveu.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (85e division)[7],[8].

ThéâtreModifier

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Acte de naissance n° 1523 (vue 3/31) avec mention marginale du mariage. Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 9ème arrondissement, registre des naissances de 1863.
  2. Polin est mort. Le Journal, 5 juin 1927, p. 1, disponible sur Gallica.
  3. Pierre Marsalès (1817-1880), garçon de bureau, était originaire de Gourdon (Lot).
  4. Marie Anne Etcheto (1824-1872), originaire de Mauléon-Licharre, avait épousé Pierre Marsalès en 1856 à Paris.
  5. L’Éden-Concert
  6. « Petite Tonkinoise Scotto, Vincent (1876-1952) », sur Bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris (consulté le 10 février 2018)
  7. Les théâtres. Les obsèques de Polin. Le Gaulois, 9 juin 1927, p. 2, disponible sur Gallica.
  8. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents, (ISBN 978-2914611480), p. 645-646
  9. Concerts et spectacles. Aux Folies-Dramatiques. Le Matin, 16 juin 1916, p. 4, disponible sur Gallica.
  10. La Rampe du cinéma. Pour les orphelins. La Rampe, 28 décembre 1916, p. 14, disponible sur Gallica.
  11. Les films de la semaine. Présentation de la Chambre syndicale. Hebdo-Film, 18 mars 1916, p. 5, disponible sur Gallica.
  12. Les films de la semaine. Présentation Chambre syndicale. Hebdo-Film, 30 décembre 1916, p. 12, disponible sur Gallica.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :