Orléans Loiret Basket

club de basket-ball français
(Redirigé depuis Entente Orléanaise Loiret)

Orléans Loiret Basket, anciennement connu sous le nom d'Entente Orléanaise Loiret, est un club français de basket-ball, basé à Orléans dans le département du Loiret, disputant la saison 2022-2023 de PRO B, la 2ème division du championnat de France de basket.

Orléans Loiret Basket
Logo du Orléans Loiret Basket
Généralités
Nom complet Orléans Loiret Basket
Noms précédents Entente Orléanaise 45
Entente Orléanaise Loiret
Fondation 1993
Couleurs
Salle CO’met Arena
(10 000 places)
Siège 14bis rue Eugène Vignat
45000 Orléans
Championnat actuel Pro B
Président Olivier Rouet
Entraîneur Lamine Kébé
Site web orleansloiretbasket.fr
Palmarès principal
National[1] Championnat de 2e division (1)
Coupe de France (1)
Championnat de 4e division (1)

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Pro B 2023-2024
0
Voir l’image vierge
Le club est basé à Orléans.

Le club est issu de la réunion des clubs de trois villes, Orléans, Fleury-les-Aubrais et Saint-Jean-de-Braye, appartenant toutes à Orléans Métropole.

Le club remporte sa première compétition majeure, la Coupe de France, le [2].

Historique modifier

Origines et accession à l'élite (1993-2006) modifier

L'Entente orléanaise voit le jour lors de l'été 1993, avec le rapprochement du CJF Fleury-Les-Aubrais[3] qui vient juste de devenir champion de France de Nationale 3 et de l'ABC Saint-Jean-de-Braye alors en Nationale 2 et relégable en fin de saison.

Le club évolue en Nationale 2 lors de sa saison inaugurale. Les matchs se disputent alors à la halle des sports de Saint-Jean-de-Braye, dans une salle comble à chaque match. On y voit déjà de très beaux chocs notamment contre Saint-Quentin.

Longtemps réfractaire, Orléans se joint à la structure au printemps 1997. Le club déménage donc, et vient prendre ses quartiers dans un palais des sports d'Orléans fraîchement rénové, qui va pouvoir accueillir un public plus nombreux.

Le club devient champion de France de Nationale 2 en 1999.

L'équipe connaît une nouvelle montée en 2002, en terminant deuxième de Nationale 1, et accède cette fois-ci à l'étage professionnel, la Pro B.

Repêchée sur « tapis vert » lors de ses deux premiers exercices en Pro B (2002-2003 et 2003-2004), l'Entente termine à la porte des playoffs lors de sa troisième saison en 2004-2005, manquant la post-saison à la différence de points particulière. Cette saison marque également le départ de Philippe Pezet, le dernier joueur issu de la toute première équipe de l'Entente orléanaise.

Lors de la saison 2005-2006, avec le titre de Champion de France Pro B, l'accession en Pro A accompagne la qualification en finale de la Coupe de France face à Dijon, après avoir éliminé successivement Cholet et Hyères Toulon, deux clubs de Pro A. Pour la troisième année consécutive, l'EO termine avec la meilleure affluence de Pro B.

Une progression fulgurante (depuis 2006) modifier

 
Les joueurs de l'Entente à l'échauffement dans le palais des sports d'Orléans, le 23 mai 2009.

En 2006-2007, une nouvelle ère commence en Pro A avec l'organisation de plusieurs matchs au Zénith, dont le premier remporté face au champion de France en titre (Le Mans).

La saison 2008-2009 est la plus belle saison réalisée par le club dans son histoire. Seulement deux années après sa montée dans l’élite du basket français, l’Entente orléanaise Loiret se donne les moyens et opère un recrutement audacieux. En effet, six arrivées notables sont enregistrées : Laurent Sciarra, icône du basket français, grâce à son talent et son palmarès, Cedrick Banks, l’artificier du Maccabi Tel-Aviv et ancien Nancéien, Brian Greene, désigné successeur de Ben Dewar, Ryvon Covile, robuste pivot venu du championnat d’Espagne, Adrien Moerman, meilleur espoir de Pro B 2008 et Tony Dobbins, défenseur réputé en provenance de Cholet.

Les protégés de Philippe Hervé participent à deux finales, celle de la semaine des As et celle du championnat après les play-offs, toutes deux perdues. Mais cela ne gâche pas l’excellente saison réalisée par l'équipe qui finit ainsi vice-championne de France derrière l’ASVEL.

Ces résultats permettent à l’équipe de décrocher son billet pour le tour préliminaire de l'Euroligue, la coupe d’Europe la plus prestigieuse. L’Entente remporte ses deux confrontations sur matches aller-retour contre les Belges de Charleroi et les Italiens de Trévise. Cependant, durant la phase régulière de l'Euroligue, l'équipe ne peut rivaliser avec les meilleures formations européennes et est éliminée dès le premier tour, finissant dernière du groupe B, malgré deux victoires face à des adversaires de renom, le Partizan Belgrade et Malaga.

Lors de la saison 2009-2010, Orléans réalise un beau parcours en coupe de France, éliminant notamment Hyères Toulon, Poitiers et le Limoges CSP. Le 16 mai, l'Entente orléanaise Loiret gagne la coupe de France contre le BCM Gravelines Dunkerque, sur le score de 73 à 69. C'est la première fois qu'un club orléanais, tous sports collectifs confondus, s'impose dans une compétition nationale.

Depuis avril 2010, la ville de Saint-Jean-de-Braye ne subventionne plus l'Entente et celle de Fleury-les-Aubrais revoit sa participation financière à la baisse[4]. À partir de septembre 2010, l'équipe prend donc le nom d'Orléans Loiret Basket, du nom des deux principaux financeurs publics : la ville d'Orléans et le conseil général du Loiret[5].

Salle et supporters modifier

Le principal groupe de supporters se nomme les Magic-Sup.

L'OLB a disputé jusqu'au premier trimestre 2023 ses matchs au palais des sports d'Orléans qui dispose de 3 222 places (dernier match le 11 mars 2023 contre le Boulazac Basket Dordogne, gagné 74-67 par les orléanais). Lors de la phase aller de sa dernière saison dans cette salle, l'OLB a joué devant en moyenne 2 268 spectateurs.

Des matchs d'Euroligue et quelques matchs de championnat se sont déroulés au Zénith d'Orléans (5 500 places environ).

La plus grosse affluence pour un match de Pro A de l'Entente orléanaise à Orléans date du , avec 5 538 personnes au Zénith d'Orléans.

Le , l'OLB a réalisé son premier match officiel dans sa nouvelle salle, le CO'Met. Un double record a été battu pour l'occasion. Le record de la plus grosse affluence pour un match de Pro B (9 503 spectateurs - le précédent record était détenu par le CSP Limoges, 6 016 spectateurs contre le Boulazac Basket Dordogne, en 2012, au Palais des Sports de Beaublanc) et le record de la plus grosse affluence réalisée par un club français dans une enceinte où il est officiellement résident.

À cette date, la salle de l'Orléans Loiret Basket est la plus grande salle omnisports de France ayant pour résident un club de basket - la plus grande salle de basket permanente de France.

Projets Arena et CO'Met modifier

Depuis 2009, le maire d'Orléans Serge Grouard porte le projet contesté[6] d'une nouvelle salle (L'aréna) de 10 000 places située sur le site de l'ancienne usine Famar. Le coût de cette salle est estimé à plus de 100 millions d'Euros.

Le dossier de l'Arena orléanaise, une grande salle de 10 000 places pour 2014-2015, devait être examiné au ministère des Sports, pour une réponse sur la participation financière de l'État. Le projet, d'un montant de 103 M€, est celui d'une vaste salle de sport et de spectacles, implantée sur le site de l'ancienne usine Famar. Le maire d'Orléans Serge Grouard a annoncé qu'il ne réaliserait pas la structure en deçà d'une participation de 20 M€ de l'État. La Région, quant à elle, serait prête à apporter 12 M€, et le Conseil général du Loiret entre 7,5 et 10 M€[7].

Le projet Arena, porté par Serge Grouard et contesté pour son coût, a été abandonné[8],[9],[10],[11]. Il a été remplacé par le projet CO'Met, d'un coût dépassant les 100 millions d'euros[12].

Le projet Arena est converti en projet, tout aussi ambitieux, de CO'Met, sur le site de l'ancien parc des expositions. En cours de construction sur l'ancien emplacement du parc des expositions, le CO'Met comprendra une salle de sport spécialement créée pour l'équipe Orléans Loiret Basket et pouvant accueillir 10 000 spectateurs, et un palais des congrès.

Le 24 janvier 2023, le président Olivier Rouet annonce que le club va jouer son premier match au CO'Met le 01/04/2023 face à l'Étoile Angers Basket.

Le 1er avril 2023, le CO'Met a effectivement accueilli le premier match de l'OLB, son nouveau club résident. Il s'est déroulé à guichet fermé, devant 9 503 spectateurs. L'Orléans Loiret Basket a pour l'occasion battu l'Etoile Angers Basket 98-78.

Palmarès modifier

Palmarès d'Orléans Loiret Basket
Compétitions nationales Compétitions internationales

Néant

Compétitions de jeunes

Néant

Effectifs actuels modifier

Professionnels modifier

 Orléans Loiret Basket v · d · m 
Joueurs Entraîneurs
P. # Nat. Nom Taille Âge Contrat Ancien Club
Meneur   Rudy Demahis-Ballou 1,91 22 2025 Champagne Basket
Arrière   Mérédis Houmounou 1,88 35 2026 SLUC Nancy
Ailier 17   Lorenzo Thirouard-Samson 1.97 23 2025 Lille Métropole Basket Club
Ailier   Babacar Niasse 1,93 24 2025 Denain
Ailier 66   Noah Bolanga 2,03 21 2025 formé au club
Ailier fort 8   Ludovic Negrobar   2,08 32 2025 Sharks d'Antibes
Ailier fort   Tomislav Gabric 2,04 28 2025 Start Lublin
Pivot 7   Mamadou Ndieye Niang 2,09 29 2025 CB Granada
Entraîneur
Assistant
Assistant

Légende
  • P. : Poste
  • # : Numéro de maillot
  • Nat. : Nationalité
  •   : Capitaine
  •   : joueur blessé actuellement
  • (E) : Espoir (centre de formation)
  • Pi. : Pigiste médical
Joueurs prêtés pour la saison 2021-2022
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt


Saison par saison modifier

Saison 2005-2006 modifier

  • Le club évolue en Pro B.
  • En saison régulière, l'Entente se classe seconde.
  • Le club échoue en finale de la coupe de France, malgré un beau parcours.
  • Vainqueur des play-offs de ProB, l'Entente jouera en ProA la saison 2006-2007.
Entraîneur : Philippe Hervé, Assistant : David Legris
Joueurs : Ahmed Fellah, Zainoul Bah, Bruno Hamm, Johan Blot, Laurent Bernard, Daniel Oyono, Wilfried Aka, Mo Kante, Ben Dewar, David Da Silva, Christophe Humbert, William McFarrlan, John Petterson.

Saison 2006-2007 modifier

  • L'Entente évolue en Pro A pour la première fois de son histoire et se classe 12e (8e ex-aequo) au terme de la saison régulière et donc se maintient avec brio.
  • Accession à la semaine des As où elle échouera en quart de finale contre le SLUC Nancy, club organisateur et favori.
  • Le meneur de l'entente, Ahmed Fellah, est sélectionné dans le 5 majeur français du All Star Game, et le pivot Terrence Dials dans l'équipe étrangère.
  • Terrence Dials est élu MVP du mois de novembre.
Entraîneur : Philippe Hervé, Assistant : Jean-Christophe Prat
Joueurs : Ahmed Fellah, Johan Blot, Jermaine Boyette, Wilfried Aka, Ben Dewar, Terrence Dials, Zeb Cope, Pierric Poupet, Gilles Chigard, Laurent Bernard, Cristophe Humbert.

Saison 2008-2009 modifier

Saison 2009-2010 modifier

Saison 2010-2011 modifier

Saison 2011-2012 modifier

Marc-Antoine Pellin s'engage pour Orléans Loiret Basket Brian Greene (basket-ball) signe à OLB.

Saison 2012-2013 modifier

Saison 2013-2014 modifier

Saison 2014-2015 modifier

  • L'Orléans Loiret Basket évolue en Pro A.
  • Février 2015 : après 9 défaites sur les 10 dernières rencontres, François Peronnet (nommé le 24 mars 2014) est remplacé au poste d'entraîneur par Pierre Vincent[16].
  • Mai 2015 :
    • Le club obtient le maintien en Pro A, et termine 16e sur 18.
    • À la suite de l'obtention du maintien, le président Christophe Dupont démissionne de ses fonctions après six ans passés à la tête du club[17] en Pro A.
    • La semaine suivante, Laurent Lhomme est nommé président[18] (du directoire) d'Orléans Loiret Basket.
    • Dans la foulée, Pierre Vincent est reconduit pour trois ans[18] au poste d'entraîneur, après son arrivée 3 mois auparavant à ce poste.

Saison 2016-2017 modifier

  • Après différentes querelles internes et externes, l'Orléans Loiret Basket termine la saison 2016-2017 en 17e position sur 18 du championnat de Pro A avec 9 victoires et 25 défaites. L'Orléans Loiret Basket évoluera durant la saison 2017-2018 en Pro B, 11 ans après avoir quitté ce championnat.
  • Décembre 2016 : Après les fêtes de fin d'année 2016, Pierre Vincent est limogé par la direction de l'OLB et remplacé par son adjoint, Thomas Drouot, ancien entraineur du Saint Thomas Basket Le Havre après 11 défaites et 4 victoires à la suite de son délicat début de championnat[19].
  • Avril 2017 : Avant le match de son équipe contre le Champagne Châlons Reims Basket à la lutte aussi pour le maintien en Pro A, Laurent Lhomme, président du directoire de l'Orléans Loiret Basket, annonce qu'il démissionnera de son poste de président à la fin de la saison 2016-2017.

Saison 2020-2021 modifier

  • Orléans Loiret Basket fait une très belle année en occupant la 8e place du championnat et en jouant les Play-offs contre la JDA Dijon Basket au premier tour. Ils perdent au premier tour mais sont satisfaits de la saison avec un bilan de 19 victoires et 15 défaites.
  • Le meneur de jeu Paris Lee, qui finit meilleur passeur du championnat, part pour Monaco. Chima Moneke part en Espagne pour la Menresa. Le pivot américain Luke Fischer quitte le Loiret pour rejoindre Nanterre 92. Gary Florimont part à Metz en National 2[réf. nécessaire].

Saison 2021-2022 modifier

  • Concernant l'effectif, il y a la prolongation de Malela Mutuale pour une cinquième saison de suite. Lamonte Ulmer prolonge à Orléans Loiret Basket pour une deuxième saison. Jean-Philippe Dally qui revient dans sa ville d'origine et arrive en provenance d'Évreux en Pro B. Bruno Cingala-Mata arrive en provenance du SLUC Nancy en Pro B. Kevin Dinal revient dans le Loiret en provenance de Gries-Oberhoffen en Pro B. Youssou Ndoye arrive en provenance de Séville en Espagne. Chris Warren arrive en provenance de Nanterre et signe pour une saison. Marcus Paige arrive en provenance du Partizan Belgrade et signe pour une saison. Kyvon Davenport clot le recrutement orléanais et s'engage pour une saison.
  • Orléans Loiret Basket prête deux espoirs en Pro B. Jean Fabrice Dossou part en prêt à Blois. Difuidi lui, part en prêt à Saint-Quentin[20].
  • Le 01/03/2022 Olivier Rouet est nommé président du club jusqu'en 2026, il succède à Didier Nourault qui était en poste depuis 2017[21].

Saison 2022-2023 modifier

  • Avec la descente en Pro B, il va y avoir un gros changement dans l'effectif. Le club commence par la prolongation de contrat de deux ans pour Difuidi et Dossou. Première recrue chez l'OLB, Jérémy Leloup signe pour deux saisons en provenance de l'Elan béarnais[22]. Nianta Diarra arrive en provenance de Cholet et signe pour deux saisons dans le Loiret[23]. Tyran De Lattibeaudiere arrive en provenance de Tours, il a joué plusieurs saisons en Pro B, il a signé pour une saison. Ensuite, Jarred Ogungbemi-Jackson arrive en provenance de Bakken Bears, Danemark, il a signé pour une saison. Toni Perkovic arrive en provenance de Split, international croate, il a signé pour une saison. Malela Mutuale lui, prolonge une nouvelle fois à Orléans et reste capitaine malgré la relégation[24]. Difuidi et Dossou, respectivement prêtés à Blois et Saint-Quentin lors de la saison précédente font leur retour à Orléans[20].
  • Au cours de la saison, le club change de lieu de résidence : il quitte le Palais des Sports d'Orléans pour rejoindre le CO'Met Arena où il joue son premier match le 1er avril 2023 contre l'Etoile Angers Basket. Dans cette salle, le club bas successivement deux records d'affluence de spectateurs en deux mois, établissant le 30 mai 2023 un record de 9530 spectateurs pour le match de Playoffs contre Champagne Basket.

Saison 2023-2024 modifier

Avec la défaite en demi-finale des play-offs, le club reste en Pro B. Plusieurs changements sont planifiés pour remodeler l'effectif. La première recrue est Lorenzo Thirouard-Samson qui signe pour deux saisons alors que le capitaine Malela Mutuale annonce son départ après six saisons passées au club. Dans le sens des départs, Neftali Difuidi a annoncé son départ également du club, il lui restait encore un an de contrat. Jean Michel Mipoka a annoncé également qu’il quittait le club. Le club annonce la deuxième recrue avec Marcus Gomis qui signe pour un an. Le club annonce la troisième recrue avec Ludovic Negrobar, en provenance des Sharks d'Antibes. Il signe pour une saison. Le 26 juin 2023, le club annonce sa première recrue étrangère avec Noah Horchler, en provenance d'Aris Salonique, première division Grec. Lors de la saison, le club résilie son contrat avec Noah Horchler et Khalil Dukes. Orléans Loiret Basket recrute Romuald Morency et Darius Johnson-Odom.

Saison 2024-2025 modifier

Avec la défaite en quart de finale des play-offs, le club reste en Pro B. Plusieurs changements sont prévus et le premier n'est pas des moindres, Lamine Kébé remplace Germain Castano comme coach de l'équipe première. Le staff change également Steeve Bourgeois intègre le staff comme préparateur et Pierre Tillay reste. Première recrue de l'Orléans Loiret Basket en la personne de Rudy Demahis-Ballou.

Les faits marquants modifier

Bilan par saison modifier

Saison Journées Matches Classement final Playoffs Participation européenne Équipe
2004-2005
Pro B
32 14V-15D 9e - -
2005-2006
Pro B
34 21V-13D 2e Champion - Ahmed Fellah, Zainoul Bah, Bruno Hamm, Johan Blot, Laurent Bernard, Daniel Oyono, Wilfried Aka, Mo Kante,
Ben Dewar, David Da Silva, Christophe Humbert, William McFarrlan, John Petterson
Encadrement : Philippe Hervé (entraîneur)
2006-2007
Pro A
34 18V-16D 11e - - Ahmed Fellah, Johan Blot, Jermaine Boyette, Wilfried Aka, Ben Dewar, Terence Dials,
Zeb Cope, Pierric Poupet, Gilles Chigard, Laurent Bernard, Cristophe Humbert
Encadrement : Philippe Hervé (entraîneur)
2007-2008
Pro A
30 12V-18D 13e - - Encadrement : Philippe Hervé (entraîneur)
2008-2009
Pro A
30 21V-9D 2e 2e - Encadrement : Philippe Hervé (entraîneur)
2009-2010
Pro A
30 18V-12D 6e 1/4 de finale Euroligue
(1er tour)
Encadrement : Philippe Hervé (entraîneur)
2010-2011
Pro A
30 12V-18D 11e - EuroChallenge
(1er tour)
Encadrement : Philippe Hervé (entraîneur)
2011-2012
Pro A
30 21V-9D 3e 1/2 de finale - Encadrement : Philippe Hervé (entraîneur)
2012-2013
Pro A
30 15V-15D 9e - Eurocup
(1er tour)
Encadrement : Philippe Hervé (entraîneur)
2013-2014
Pro A
30 16V-14D 9e - - Encadrement : Philippe Hervé (entraîneur)
2014-2015
Pro A
34 10V-24D 16e - - Encadrement : François Peronnet (entraîneur jusqu'en février 2015),
puis Pierre Vincent (entraîneur à partir de février 2015)
2015-2016
Pro A
34 17V-17D 11e - - Encadrement : Pierre Vincent (entraîneur)
2016-2017
Pro A
34 9V-25D 17e - - Encadrement : Pierre Vincent (entraîneur jusqu'en janvier 2017)puis Thomas Drouot (entraîneur à partir de janvier 2017)
2017-2018
Pro B
34 25V-9D 3e 1/4 de finale - Encadrement : Germain Castano (entraîneur)

Thomas Drouot (assistant)

2018-2019
Pro B
34 25V-9D 2e Vainqueur - Encadrement : Germain Castano (entraîneur)

Thomas Drouot (assistant)

2019-2020
Pro A
25 10V-15D 13e - Encadrement : Germain Castano (entraîneur)

Thomas Drouot (assistant)

2020-2021
Pro A
34 19V-15D 8e 1/4 de finale - Encadrement : Germain Castano (entraîneur)

Thomas Drouot (assistant)

2021-2022
Pro A
34 12V-22D 17e - Encadrement : Germain Castano (entraîneur)

Thomas Drouot (assistant)

2022-2023
Pro B
34 18V-16D 7e 1/2 finale - Encadrement : Germain Castano (entraîneur)

Emmanuel Coeuret (assistant)

2023-2024
Pro B
34 20V-14D 4e 1/4 finale - Encadrement : Germain Castano (entraîneur)

Emmanuel Coeuret (assistant)

Logos modifier

Budgets modifier

Sur ce tableau, figure ci-dessous, les budgets de Orléans Loiret Basket en Pro A, à partir de l'exercice 2006-2007:

Budgets et masses salariales du club saison après saison
Saison Budget total
(en millions d'euros)
Commentaires Sources
2006-2007 2,50 - [25]
2007-2008 2,90 - [25]
2008-2009 4,40 - [25]
2009-2010 5,00 - [25]
2010-2011 4,60 - [25]
2011-2012 4,80 - [25]
2012-2013 4,60 - [25]
2013-2014 4,40 Dont masse salariale: 1,51 million d'euros. [25],[26]
2014-2015 4,40 Avec 4,4 million d'euros, le club est le 10e budget de cette saisons de Pro A.
Dont 1,2 million provient de la ville d'Orléans (1er financeur).
[18],[26]
2015-2016 4,50 Sensiblement le même que les 2 saisons précédentes. [25],[26]
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019-2020
2020-2021
2021-2022
2022-2023 4,21 Masse salariale 1,3 M [27]

Notes et références modifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Centre France, « Orléans - Que sont devenus les vainqueurs de la Coupe de France de basket 2010 ? », sur www.larep.fr, (consulté le )
  3. « Orléans Loiret Basket, l'histoire du club », sur France 3 Centre-Val de Loire (consulté le )
  4. « Communiqué Entente Orléanaise Loiret »
  5. Coursimault L, Adieu l'Entente orléanaise, bonjour Orléans Loiret basket !, La République du Centre, 24 juillet 2010, p. 23
  6. « Orléans: le Modem demande (à nouveau) un référendum sur l’Arena », sur magcentre.fr, (consulté le )
  7. la Tribune d'Orléans no 247, jeudi 9 février 2012, p. 3
  8. Arena : Bouygues Construction a convaincu, La République du Centre, 28 septembre 2012
  9. Contesté de toutes parts, le projet de grand stade a du plomb dans l'aile., Le Point, 13 juin 2013
  10. Le projet de salle Arena à Orléans remis en selle, La Gazette des communes, 19 septembre 2013
  11. La ville d’Orléans abandonne son projet d’Arena, La Gazette des communes, 12 novembre 2013
  12. Orléans aura finalement sa grande salle, France Bleu,
  13. « Orléans Loiret Basket : chronique d'une descente annoncée ! », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  14. Centre France, « Laurent Sciarra : « Orléans reste dans un coin de ma tête… » », sur www.larep.fr, (consulté le )
  15. a et b « Sangaré signe à Orléans », sur lequipe.fr (consulté le )
  16. « Pierre Vincent nouvel entraîneur d’Orléans », Le Progrès,
  17. Thierry Bougot, « Christophe Dupont, président de l'OLB, démissionne », La République du Centre,
  18. a b et c Alban Gourgousse, « Vincent maintenu, Lhomme président : Orléans Loiret Basket s’engage dans un nouveau cycle », La République du Centre,
  19. « Pierre Vincent mis à pied, il n'est plus l'entraîneur de l'OLB », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  20. a et b « Orléans confirme les retours de prêt de Neftali Difuidi et Jean-Fabrice Dossou », sur BeBasket, (consulté le ).
  21. « Olivier Rouet, nouveau président de l'Orléans Loiret Basket présente sa feuille de route », sur ici, par France Bleu et France 3 (consulté le )
  22. « Jérémy Leloup, une première recrue d'expérience, intègre les rangs de l'Orléans Loiret Basket », La République du Centre,‎ (lire en ligne).
  23. « Cinq choses à savoir sur Nianta Diarra, solide recrue "JFL" d'Orléans Loiret Basket », La République du Centre,‎ (lire en ligne).
  24. Centre France, « Sports - Malgré la descente en ProB, Malela Mutuale va rempiler avec Orléans Loiret Basket », sur www.larep.fr, (consulté le )
  25. a b c d e f g h et i Antoine Lessard, « Où en est l'OLB? Sans repères. », Basket News, no 624,‎ , p. 19
  26. a b et c « ProA : nouveau cycle à Orléans Loiret Basket », sur larep.fr,
  27. Centre France, « Sports - Orléans Loiret Basket sera armé du 2e budget et de la 2e masse salariale de ProB », sur www.larep.fr, (consulté le )

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :