Dorothée de Danemark (1520-1580)

aristocrate danoise
Dorothée de Danemark
Dorothea af Danmark
Description de cette image, également commentée ci-après
La princesse Dorothée de Danemark par Michiel Coxcie.

Titre

Électrice consort palatine


(11 ans, 11 mois et 10 jours)

Prédécesseur Sibylle de Bavière
Successeur Marie de Brandebourg-Culmbach
Biographie
Titulature Princesse de Danemark et de Norvège
Princesse de Suède (1520/1523)
Dynastie Maison d'Oldenbourg
Nom de naissance Dorothea af Oldenborg
Naissance
Copenhague (Union de Kalmar)
Décès (à 59 ans)
Neumarkt in der Oberpfalz (Palatinat du Rhin)
Sépulture Église du Saint-Esprit (Heidelberg)
Père Christian II de Danemark
Mère Isabelle d'Autriche
Conjoint Frédéric II du Palatinat
Religion Catholique

Description de cette image, également commentée ci-après

Dorothée de Danemark (en danois : Dorothea af Danmark, Norge og Sverige) né le à Copenhague (Union de Kalmar) et morte le à Neumarkt in der Oberpfalz (Palatinat du Rhin), est une princesse de l'Union de Kalmar devenue par son mariage électrice consort palatine.

FamilleModifier

La princesse Dorothée est la fille du roi Christian II de Danemark et de la reine Isabelle d'Autriche et la nièce de Charles Quint.

Le roi Christian ayant été chassé de son trône en 1523, la famille royale se réfugie en Flandres, pays d'origine de la reine Isabelle. Celle-ci meurt en 1526 à l'âge de 25 ans. Le roi Christian est alors en résidence surveillée au Danemark après une tentative malheureuse pour reprendre sa couronne.

La princesse Dorothée, son frère le prince héritier Jean et sa sœur Christine sont élevés dans les Flandres par leur grand-tante Marguerite d'Autriche puis à la mort de celle-ci en 1530 par leur tante Marie de Hongrie. Ces deux princesses étant nommées régente des Pays-Bas par leur neveu et frère, l'empereur Charles Quint.

MariageModifier

Le , elle épouse à Heidelberg Frédéric II, électeur du Palatinat, le plus important des souverains allemands après l'empereur. Le promis a 53 ans et elle 15. Leur union qui durera plus de vingt ans restera sans postérité. L'électeur meurt en 1556 laissant le trône à son neveu Othon-Henri qui s'est converti à la Réforme.

ArmoiriesModifier

Accollé de Bavière et de Danemark[1].

RéférencesModifier

  1. (de) Verwirrspiel um Doppelwappen beendet, mittelbayerische.de

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier