Ouvrir le menu principal

Dorino Serafini

pilote automobile
Dorino Serafini

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Drapeau de l'Italie Pesaro, Marches, Italie
Date de décès (à 90 ans)
Lieu de décès Drapeau de l'Italie Pesaro, Marches, Italie
Nationalité Drapeau : Italie italien
Carrière
Années d'activité 1950
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Scuderia Ferrari
Statistiques
Nombre de courses 1
Pole positions 0
Podiums 1
Victoires 0

Teodoro "Dorino" Serafini (né à Pesaro le et mort le dans la même ville) était un coureur motocycliste et automobile italien.

BiographieModifier

Dorino Serafini commence la compétition moto en 1928 au guidon d'une Benelli 175 cm3, il devient champion d'Italie dans cette catégorie sur une moto de la firme MM, dirigée par Alfonso Morini et Mario Mazzetti. En 1935, il passe en catégorie 500 cm3 dans l'écurie Bianchi. Recruté par Gilera, il devient champion d'Europe en 1939 dans la catégorie 500 cm3, après avoir remporté trois courses, dont le Grand Prix d'Allemagne[1].

Après la seconde guerre mondiale, Dorino Serafini s'oriente vers la compétition automobile. Il prend part au Tour de Sicile 1948 sur Healey et termine à la 2e place. En 1950 il se classe également second de la Mille Miglia, cette fois sur Ferrari. Il est contraint à l'abandon lors de la 18e édition des 24 heures du Mans, qu'il dispute sur Ferrari 195S Berlinetta avec le pilote français Raymond Sommer[1].

Dorino Serafini court également en monoplace et termine second du Grand Prix Maria Eva Duarte Peron, disputé à Buenos Aires, au volant d'une des premières monoplaces conçues par la Scuderia Ferrari. En 1950 il se classe 3e du Grand Prix de Genève, une épreuve de Formule 2 hors championnat. Alors âgé de 41 ans, il prend part au Grand Prix d'Italie 1950, son unique participation en Formule 1. Après s'être qualifié en 6e position, il doit partager les 6 points de la seconde place avec un autre pilote Ferrari. Serafini doit en effet laisser sa voiture à Alberto Ascari, victime d'un incident technique, afin que celui-ci puisse terminer la course. À la suite d'une sortie de route lors de l'édition 1951 de la Mille Miglia, Dorino Serafini doit mettre un terme à sa carrière en compétition[1].

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1950 Scuderia Ferrari 375 Ferrari V12 Pirelli 1 3 13e

Notes et référencesModifier