Ouvrir le menu principal

District de Grandvilliers

ancienne division territoriale française
District de Grandvilliers

1790–1795

Description de cette image, également commentée ci-après
Carte du district en 1790
Informations générales
Statut Ancien district français
Chef-lieu Grandvilliers
Histoire et événements
Création
Suppression

Entités suivantes :

Le district de Grandvilliers est une ancienne division territoriale française du département de l'Oise de 1790 à 1795 dont le chef-lieu était fixé à Grandvilliers.

GéographieModifier

Le district était localisé au nord-ouest de l'Oise et se constituait autour de la commune de Grandvilliers. Il était limitrophe des districts d'Amiens au nord, de Breteuil à l'est, de Beauvais au sud et de Neufchâtel et Gournay à l'ouest.

HistoireModifier

Le 22 décembre 1789 est voté la loi relative à la constitution des assemblées primaires et des assemblées administratives qui vise à diviser le royaume de France en départements et en districts[1].

CompositionModifier

ComplémentsModifier

RéférencesModifier

  1. « Loi du 22 décembre 1789 relative à la constitution des assemblées primaires et des assemblées administratives », sur assemblee-nationale.fr (consulté le 21 août 2012)
  2. « Notice communale de Grandvilliers », sur École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 novembre 2010)
  3. « Notice communale de Feuquières », sur École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 novembre 2010)
  4. « Notice communale de Formerie », sur École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 novembre 2010)
  5. « Notice communale du Hamel », sur École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 novembre 2010)
  6. « Notice communale de Marseille-en-Beauvaisis », sur École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 novembre 2010)
  7. « Notice communale de Romescamps », sur École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 novembre 2010)
  8. « Notice communale de Sarcus », sur École des hautes études en sciences sociales (consulté le 4 novembre 2010)
  9. « Notice communale de Sommereux », sur École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 novembre 2010)
  10. « Notice communale de Songeons », sur École des hautes études en sciences sociales (consulté le 2 novembre 2010)

BibliographieModifier

  • Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglemens et avis du Conseil d'état, A. Guyot et Scribe,