Ouvrir le menu principal

Discorama
Illustration.
Genre Émission musicale et culturelle
Création Denise Glaser
Réalisation Raoul Sangla
Jacques Audoir
Présentation Georges de Caunes
Claude Darget
Jean Desailly
Pierre Tchernia
Philippe Noiret
Jean-Pierre Darras
Denise Glaser
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Production
Durée 50 minutes
Format d’image 4/3 noir et blanc
Format audio Mono
Production Denise Glaser
Société de production RTF
ORTF
Diffusion
Diffusion Première chaîne de l'ORTF
Ancienne diffusion RTF Télévision
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêtée
Public conseillé Tout public

Discorama est une émission de télévision musicale et culturelle française, créée et présentée par Denise Glaser, sur une proposition de Jean d'Arcy, et diffusée du au , sur RTF Télévision puis sur la première chaîne de l'ORTF, d'abord sur un rythme hebdomadaire (le dimanche à 12 h 30), puis mensuel dans les dernières années.

HistoriqueModifier

C'est Denise Glaser qui propose à Jean d'Arcy, alors directeur de la télévision, le principe de l'émission. Ne lui trouvant pas de titre, son ami Frédéric Rossif lui suggère celui de "Discorama"[1].

PrésentationModifier

De 1959 à 1962, Denise Glaser ne présente pas l'émission ; elle commence par faire appel à Jean Desailly, mais celui-ci étant trop occupé par le théâtre, est remplacé par le duo Jean-Pierre Darras et Philippe Noiret (« Darras et Noiret »), ou par l'un ou l'autre, jusqu'à ce qu'ils décident de quitter l'émission, étant pris par leurs carrières de comédiens.

C'est alors que Lucien Morisse suggère à Denise Glaser de présenter elle-même l'émission, ce qu'elle fait.

Clairement ancrée à gauche, Denise Glaser finit par être remerciée à la suite de l'élection de Valéry Giscard d’Estaing à la présidence de la République en 1974.

RéalisationModifier

Les réalisateurs sont : Raoul Sangla (1964-1966), Jacques Audoir (1966-1969), etc.

Caractéristiques de l'émissionModifier

Discorama est un rendez-vous consacré à l'actualité de la chanson, du disque, du théâtre et du cinéma où alternent chansons et interviews par Denise Glaser qui sait manier le silence et parvient à faire se dévoiler tous les artistes, y compris les plus réservés, sachant que la meilleure façon de faire parler quelqu’un est de l’écouter et de se taire.

Discorama s’intéresse autant aux grandes vedettes qu’aux débutants, que Denise Glaser découvre souvent au hasard d’un concert. Elle a ainsi considérablement aidé Barbara[2], Sylvie Vartan, Catherine Lara, Maxime Le Forestier, Michel Sardou, Nana Mouskouri[3] et reçu les plus grandes stars comme Jeanne Moreau, Serge Gainsbourg[4], Claude François[5], Brigitte Fontaine[6], Jacques Higelin[7], Véronique Sanson, Michel Polnareff, Johnny Hallyday[8], Charles Trenet, Henri Betti, Jacques Brel[9], Yves Simon, Georges Moustaki[10] ou encore Léo Ferré[11].

D'abord diffusée tous les dimanches de 12 h à 12 h 30, au début de l'année 1973 l'émission n'est plus diffusée qu'un vendredi par mois, de 22 h 30 à 23 h 30[12].

Le génériqueModifier

L'indicatif musical du générique de l'émission reprend la chanson « J'ai du bon tabac »[13].

Le décorModifier

Discorama est réalisée dans le studio 2 du Centre Alfred Lelluch, situé aux numéros 13-15 de la rue Cognacq-Jay, qui est affecté aux émissions légères. L'émission, dotée de faibles moyens, adopte un décor minimaliste : deux chaises se détachant sur un fond blanc.

À son arrivée en 1964, Raoul Sangla prend le parti de ne rien dissimuler : les caméras sont désormais en vue, ainsi que les micros et les échelles.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier