Dansa Kourouma

Président du conseil national de la transition guinéen

Dansa Kourouma, né le à Faranah en république de Guinée, est un acteur de la société civile, médecin et expert électoral.

Dansa Kourouma
Image dans Infobox.
Fonctions
Président
Conseil national de la transition
depuis le
Président du conseil d'administration
CNOSCG (d)
-
Biographie
Naissance
(42 ans)
Faranah
Nationalité
guinéenne
Domicile
Formation
Médecine
Activités
Militant, médecinVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Organisation
Conseil national des organisations de la société civile guinéenne - (CNOSCG)
Domaine
Dansa Kourouma

Il est le président du conseil national de la transition de Guinée depuis le [1].

Il était président du conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG)[2],[3], vice-Président du réseau ouest africain de surveillance électorale et président de la plateforme citoyenne de surveillance des élections en Guinée (Regard du peuple_RdP).

Il a été rapporteur et membre du conseil national de la transition de 2010 à 2014[4],[5].

BiographieModifier

JeunesseModifier

Dansa Kourouma fait ses études pré-universitaires à Faranah notamment à l'école primaire Alpha Yaya Diallo de Faranah de 1984 en 1990, le collège de Faranah entre 1990 et 1994 et au lycée Gamal Abdel Nasser de Faranah de 1994 à 1997.

Après le bac, il rejoint la capitale Conakry pour des études de médecine à l'université Gamal Abdel Nasser de Conakry de 1998 en 2004 d'où il est doctorant en médecine.

De 2007 à 2009, il fait une licence professionnelle en gestion des programmes et projets de l'institut professionnel de formation en gestion de Conakry.

Puis de 2009 à 2013, il devient diplômé en expertise médicale en réparation juridique du dommage corporel de l'université Cheikh-Anta-Diop de Dakar.

Depuis 2018, il est chargé de cours en master gouvernance et élections à l’Université Cheick Modibo Diarra.

Parcours professionnelModifier

 
Dansa Kourouma

Il est Président de la plateforme citoyenne de surveillance des élections en Guinée (Regard du peuple RdP) et président du conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG) depuis 2014[6].

Dr. Dansa Kourouma est le directeur exécutif de l’observatoire de gouvernance et de la redevabilité (OCGR)[7], cumulativement président par intérim du forum de la société civile de la CEDEAO[8],[9].

Il est élu en 2017 à Accra, vice-président du réseau ouest africain de surveillance électorale (WAEON-Ghana)[10] et en 2019 à Lomé, vice-président du réseau panafricain sur la lutte contre la prolifération des armes en Afrique (REPPA).

Lors du double scrutin du 22 mars 2020, il est le coordinateur général de la plate-forme nationale de surveillance électorale (REGARD du Peuple).

D'octobre à novembre 2018, il est membre du groupe d’experts nationaux pour la relecture du code électoral et président du comité de suivi des recommandations de Kindia sur les réformes électorales.

Depuis 2016, il est membre du conseil national de la statistique. L'année précédente, il est élu président de la plate-forme de surveillance électorale « Regard citoyen » une coalition qui a observé les élections présidentielles de 2015 en Guinée.

De 2010 à 2014, il est membre du parlement transitoire en tant que troisième secrétaire exécutif et porte-parole du conseil national de la transition de la Guinée (CNT).

Après le coup d'état du 5 septembre 2021, le CNRD met en place le conseil national de la transition de Guinée fin 2021 dont il devient le président le 22 janvier 2022[11].

Prix et reconnaissancesModifier

  • 2019 : Prix de la performance décerné par la structure COPE-Guinée.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier

  1. « Urgent : Dansa Kourouma nommé président du CNT... », sur Africa Guinee | Actualité sur la Guinée et l'Afrique (consulté le )
  2. admin, « CNOSCG: Dansa Kourouma. Que peut-il changer? », sur Guineedirect.org, (consulté le ).
  3. « Le Débat BBC Afrique- Africa no 1 Paris du 10/02/2018 », sur BBC News Afrique, (consulté le ).
  4. « Dansa Kourouma, Porte-Parole du CNT », sur VOA (consulté le ).
  5. « Loi organique portant statut des magistrats », 2013,‎ (lire en ligne).
  6. Guineematin, « Faits marquants 2017 : Dansa Kourouma fait le bilan du CNOSCG (entretien) », sur Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, (consulté le ).
  7. « Guinée : Naissance de l’Observatoire Citoyen de la Gouvernance et de la Redevabilité », sur Mosaiqueguinee.com, (consulté le ).
  8. « Forum de la société civile de l’Afrique de l’ouest : Vers une redynamisation au Mali – MALI 24 INFO » (consulté le ).
  9. ledjely, « DANSA KOUROUMA : « Je ne peux pas dire que le Niger est plus démocratique que la Guinée » », sur Ledjely.com, (consulté le ).
  10. Deutsche Welle (www.dw.com), « "Les anomalies du premier tour ont été corrigées" (Dansa Kourouma Réseau ouest africain pour la surveillance des élections) | DW | 27.12.2017 », sur DW.COM (consulté le ).
  11. « Dr Dansa Kourouma nommé président du CNT (décret) », sur Mediaguinee.org, (consulté le )