Faranah

ville de la Guinée

Faranah est une ville de Guinée située sur les rives du Niger ainsi que sur le principal axe routier du pays, entre Conakry et Kissidougou. Elle se trouve dans la région naturelle de Haute-Guinée[1]. C'est le chef-lieu de la préfecture de Faranah et la capitale de la région de Faranah.

Faranah
Administration
Pays Drapeau de la Guinée Guinée
Région Région de Faranah
Préfecture Préfecture de Faranah
Région naturelle Haute-Guinée
Démographie
Population 83 333 hab. (2016)
Géographie
Coordonnées 10° 02′ 00″ nord, 10° 44′ 00″ ouest
Altitude 456 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Guinée
Voir sur la carte administrative de Guinée
City locator 14.svg
Faranah

Faranah possède un aéroport (code AITA : FAA).

PopulationModifier

En 2016, Faranah Centre comptait 83 333 habitants[2].

Faranah compte 12 quartiers presque 13, et la ville s'agrandit grâce à l'urbanisme et la démographie. Ses quartiers sont entre autres : Abattoir 1 et 2, Tonkölonkö 1 et 2, Marché 1 et 2, Siriköloni 1 et 2, Mosqué, Dandaya, Faranakoura, Ponkómah, Hamdallaye.

HistoireModifier

La ville bénéficie de l'accession à la présidence de la république, en 1958, de Ahmed Sékou Touré, qui y est né en 1922 quand ce n'était alors qu'un village du nom de Balandougou[3]. Les infrastructures se développent à la fin des années 1970 et au début des années 1980, mais son rayonnement régional s'accroît de manière significative en novembre 1980, lorsqu'elle accueille le sommet ouest-africain qui crée l'Autorité du bassin du Niger (ABN[4]).

PersonnalitésModifier

  • Dansa Kourouma (1980-), activiste politique, médecin et expert d'observation des élections en Afrique de l'Ouest, est né à Faranah.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (en) Mohamed Saliou Camara, Thomas O'Toole, Janice E. Baker, « Faranah », in Historical Dictionary of Guinea, Scarecrow Press, 2013 (5e éd.), p. 142 (ISBN 9780810879690)
  • Muriel Devey, « Faranah, la ville de Sékou Touré », in La Guinée, Karthala, 2009, p. 244-245 (ISBN 9782811100377)

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Nations online - administrative map of Guinea », sur http://www.nationsonline.org (consulté le )
  2. République de Guinée, Institut national de la statistique, Annuaire statistique 2016, p. 51 [1]
  3. Muriel Devey, « Faranah, la ville de Sékou Touré », in La Guinée, Karthala, 2009, p. 244 (ISBN 9782811100377)
  4. (en) Mohamed Saliou Camara, Thomas O'Toole, Janice E. Baker, « Faranah », in Historical Dictionary of Guinea, Scarecrow Press, 2013 (5e éd.), p. 142 (ISBN 9780810879690)