Déesse

divinité féminine

Une déesse est une divinité féminine. Les déesses ont été liées à des vertus telles que la beauté, l'amour, la maternité et la fertilité (culte de la déesse-mère dans les temps préhistoriques). Elles ont également été associées à des idées telles que la guerre, la création et la mort.

Statue de Cérès, déesse romaine de l'agriculture.

Dans certaines religions, une figure féminine sacrée occupe une place centrale dans la prière et le culte religieux. Le shaktisme, le culte de la force féminine qui anime le monde, est par exemple l'une des trois principales sectes de l'hindouisme.

Les religions polythéistes honorent les déesses multiples et les dieux, et les considèrent généralement comme des êtres distincts et séparés. Ces divinités peuvent faire partie d'un Panthéon ou être tutélaires de différentes régions.

Dans certains cas, la déesse se confond avec le sexe masculin qui constitue l'un des aspects d'une divinité hermaphrodite.

Aspects de la DéesseModifier

Les déesses de différentes cultures et religionsModifier

ÉgypteModifier

GrèceModifier

Rome antiqueModifier

MésopotamieModifier

HindouismeModifier

TaoïsmeModifier

BouddhismeModifier

Shintoïsme (ou, en japonais, shintō (神道?))Modifier

  • Amaterasu Omikami (天照皇大神?, « La Grande Déesse impériale du Soleil brilliant ») : associée à la force maternelle de la création[1].
  • Izanami

Religion celtiqueModifier

Religion germaniqueModifier

Contenu dans la mythologie germanique nombreuses divinités et femmes géantes.

GnosticismeModifier

WiccaModifier

Notes et référencesModifier

  1. Campbell, Joseph. Le Héros aux mille visages, 1988, p. 210

Voir aussiModifier