Ouvrir le menu principal

Claude-Auguste Petit de Beauverger

personnalité politique française

BiographieModifier

Fils de Claude Petit (notaire et prévôt royal) et Jeanne Claudine Porteret, Claude-Auguste Petit naquit à Aignay-le-Duc (province de Bourgogne, auj. en Côte-d'Or), le . Il avait une sœur, Denise (1757-1832), mariée, en 1785, avec Nicolas Frochot (1761-1828)[2]. Petit exerçait la profession « d'homme de loi[3] » (avocat[2]) à Paris au moment de la Révolution française[3].

Sous l'Empire, il devint tout d'abord conseiller général et membre du collège électoral du département de la Seine[4] ; puis le Sénat conservateur le nomma pour ce département député au Corps législatif, le [3]. Il y « servit docilement la politique impériale »[3], reçut en récompense, de Napoléon Ier, les titres de chevalier de l'Empire () et de baron (), les fonctions de préfet de l'Ems-Occidental en 1813, puis celles de préfet du Lot qu'il remplit du [5] jusqu'en [6].

Retiré de la vie politique, il mourut, à Paris, le .

PostéritéModifier

La descendance du baron de Beauverger compte parmi les familles subsistantes de la noblesse d'Empire. Le caveau familial se situe dans la 17e division du cimetière du Père-Lachaise[2].

DistinctionsModifier

ArmoiriesModifier

Image Blasonnement
Armes du chevalier Petit et de l'Empire

D'argent à cinq arbres de sinople en sautoir, fruités chacun de trois pommes de gueules une et deux, à la bordure de gueules au signe des chevaliers posé au premier point en chef[8].

  Armes parlantes (Pommierverger ⇒ Beauverger).
  • Livrée : les couleurs de l'écu ; le verd en bordure seulement[8].
Armes du baron de Beauverger et de l'Empire

Écartelé au premier d'azur au pommier d'argent, fruité de gueules, soutenu de sinople. Au deuxième des Barons membres de Collège Electoral ; au troisième d'argent à trois chevrons l'un sur l'autre de gueules. Au quatrième d'azur au lévrier assis d'argent colleté d'or[9].

  Armes parlantes (Pommierverger ⇒ Beauverger).
  • Livrée : les couleurs de l'écu, le verd en bordure seulement[9].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

ChronologieModifier