Clásico RCN 2014

Édition 2014 du Clásico RCN, course cycliste colombienne

Le Clásico RCN-Claro 2014 ou Duelo de Titanes est la cinquante-quatrième édition du Clásico RCN. Elle se dispute du 26 septembre au 5 octobre 2014, en Colombie.

Clásico RCN 2014
Généralités
Course
54e Clásico RCN
Étapes
Dix étapes
Date
Distance
1 504 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Partants
180Voir et modifier les données sur Wikidata
Coureurs au départ
177
Coureurs à l'arrivée
121
Vitesse moyenne
41,03 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur sprinteur
Meilleur jeune
Super-combatif
Vainqueur du combiné
Meilleure équipe

La course mène les coureurs de Riohacha (département de La Guajira) à Cajicá (département de Cundinamarca).

Dix-huit équipes disputent la compétition pour un total de 177 coureurs[1].

Le vainqueur de l'épreuve est le Bolivien Óscar Soliz[2].

Équipes participantesModifier

Le 15 août, la direction de la course publie le nom des seize équipes invitées. En même temps, elle réserve quatre coupons, pour d'autres formations qui respecteraient les exigences de l'organisation[3]. Au gré des désistements et des inscriptions de dernière minute, ce sont, finalement, dix-huit équipes qui disputent la course[1].

Équipe Principaux engagés
Formesan - Bogotá Humana - OSP - 40x40 Camilo Gómez, Félix Cárdenas, Edwin Sánchez, Óscar Sánchez, Didier Sastoque
Movistar Team América Freddy Montaña, Byron Guamá, Óscar Soliz, Cristian Talero
EPM - UNE - Área Metropolitana Óscar Sevilla, Jaime Castañeda
Aguardiente Antioqueño - IDEA - Lotería de Medellín Alex Cano, Mauricio Ortega, Jairo Salas
Coldeportes - Claro Luis Felipe Laverde
GW Shimano - Chaoyang Kixx - Envía - Gatorade Daniel Rozo
Fuerzas Armadas - Ejército Nacional Didier Chaparro, Remberto Jaramillo
4-72 Colombia Bernardo Suaza, Diego Ochoa
Rionegro con más futuro Jesús Castaño
Alcaldía de Montelíbano - Asolcaribe Johan Colón, Nelson Soto
Gobernación del Tolima - Indeportes - Pijaos - Carnaval del Pollo Camilo Tique, Wilson Cardona
EBSA - Indeportes Boyacá Óscar Rivera, Giovanni Báez
Lotería de Boyacá - Indeportes Boyacá - IRDET Juan Carlos Cruz, Wilmer Rodríguez
Aguardiente Néctar - STL - 4WD Rent a Car Freddy González, Daniel Balsero
Blanco del Valle - Super Giros - Redetrans - InderValle Víctor Hugo Peña, Francisco Colorado, Danny Osorio, Cristian Tamayo
Alcaldía de Manizales - Gobernación de Caldas Sebastián Tamayo
Boyacá se Atreve - Liciboy José Rujano, Fernando Camargo, Santiago Ojeda
Team Nariño - Aguardiente Nariño Guido Cárdenas, Edison Díaz

Récit de la courseModifier

Du 26 au 30 septembre : les cinq premières étapesModifier

Le Clásico RCN 2014 commence par cinq étapes de plat, disputés sous une chaleur accablante et toutes terminées par un sprint. Au jeu des bonifications, Jaime Castañeda est leader de l'épreuve quatre soirs sur cinq, seulement relayé par Cristian Tamayo, à l'arrivée à Santa Marta. Ce dernier, ancien spécialiste de la vitesse sur piste, s'impose deux fois, tandis que d'autres sprinteurs comme Castañeda et Byron Guamá gagne une fois. Seul Óscar Sevilla s'immisce dans ce tableau d'honneur, en l'emportant à Barranquilla[4].

1er octobre : sixième étapeModifier

Cette journée se révèle la plus importante de la compétition. la première étape de montagne voit le coureur bolivien Óscar Soliz s'imposer, après avoir terminé les quarante derniers kilomètres en solitaire. Il profite de la neutralisation des principaux favoris pour s'emparer, du même coup, du maillot de leader (qu'il garde jusqu'à la fin de l'épreuve). Si Sevilla, Alex Cano ou le vainqueur sortant Camilo Gómez n'ont qu'entre une minute et quatre-vingt secondes de retard, le Vénézuélien José Rujano perd six minutes[5], tandis que Félix Cárdenas et Óscar Sánchez abandonnent[6].

2 et 3 octobre : septième et huitième étapesModifier

Le 2 octobre, Giovanni Báez met un terme à près de deux ans sans victoire, en menant à bien une échappée. Soliz arrive min 44 s plus tard dans un petit peloton où tous les chefs de file figurent[7].
Le lendemain se dresse le mythique col de La Línea. Une attaque de Mauricio Ortega, dans la montée de celui-ci, désagrège le peloton. Une échappée de sept coureurs se forment alors, avec des leaders comme Alex Cano, Freddy Montaña, Camilo Gómez ou Óscar Soliz, en son sein. Le grand absent de cette fugue est le tenant du Tour de Colombie, et grand favori, Óscar Sevilla. Ce dernier arrive avec min 23 s de retard et perd toute chance de remporter la course. Cano s'impose à ses compagnons d'échappée et se place comme dauphin de Soliz, au classement général provisoire, à min 1 s[8].

4 octobre : neuvième étapeModifier

L'avant-dernière étape est la seule du cinquante-quatrième Clásico RCN à se terminer par une ascension. Les rivaux d'Óscar Soliz tentent de le déstabiliser en lançant, tout d'abord, des attaques par l'intermédiaire de leurs équipiers, ainsi Ortega a une nouvelle fois disloqué le peloton leader, puis en déclenchant eux-mêmes les hostilités. Mais Soliz résiste parfaitement, faisant, par là même, un grand pas vers la victoire finale. Il termine dans le même temps que Sevilla, Cano ou Gómez, dix-neuf secondes derrière le vainqueur du jour, Fernando Camargo. Avec une seconde d'avance sur Cano, Camargo devient le nouveau dauphin, à 51 s du Bolivien[9].

5 octobre : dixième et dernière étapeModifier

L'ultime étape en contre-la-montre se termine en apothéose pour Óscar Soliz, puisque non seulement, il s'impose au classement général final mais il dispose, également, de tous ses rivaux dans l'exercice solitaire. De plus, sa formation Movistar s'octroie le classement par équipes et son équipier Cristian Talero, le classement des sprints spéciaux. L'équipe Blanco del Valle, incertaine jusqu'au départ, faute de financement, se distingue en plaçant Danny Osorio, sur le podium et Francisco Colorado à la septième place finale. Alex Cano termine deuxième de l'épreuve, tandis que son équipier Jairo Salas s'adjuge le classement des étapes volantes[10].

Les étapesModifier

Étape Date Villes étapes km Vainqueur d'étape Leader du classement général
1re étape[11] 26 septembre Riohacha - Albania - Riohacha 201   Jaime Castañeda   Jaime Castañeda
2e étape[12] 27 septembre Riohacha - Santa Marta 162   Cristian Tamayo   Cristian Tamayo
3e étape[13] 28 septembre Santa Marta - Barranquilla 135   Óscar Sevilla   Jaime Castañeda
4e étape[14] 29 septembre Barranquilla - El Carmen de Bolívar 159   Byron Guamá   Jaime Castañeda
5e étape[15] 30 septembre Sincelejo - Montería 119   Cristian Tamayo   Jaime Castañeda
6e étape[16] 1er octobre Caucasia - Santa Rosa de Osos   211   Óscar Soliz   Óscar Soliz
7e étape[17] 2 octobre Caldas - Chinchiná   158   Giovanni Báez   Óscar Soliz
8e étape[18] 3 octobre Chinchiná - Ibagué   166   Alex Cano   Óscar Soliz
9e étape[19] 4 octobre Ibagué - Salto del Tequendama   169   Fernando Camargo   Óscar Soliz
10e étape[2] 5 octobre Subachoque - Cajicá 24 (CLM)   Óscar Soliz   Óscar Soliz

Classement généralModifier

121 coureurs terminent l'épreuve[2].

# Coureur Équipe Temps
1.   Óscar Soliz Movistar Team América en 36 h 41 min 6 s
2.   Alex Cano Aguardiente Antioqueño - IDEA - Lotería de Medellín + min 48 s
3.   Danny Osorio Blanco del Valle - Super Giros - Redetrans - InderValle min 19 s
4.   Fernando Camargo Boyacá se Atreve - Liciboy min 22 s
5.   Camilo Gómez Formesan - Bogotá Humana - OSP - 40x40 min 44 s
6.   Óscar Sevilla EPM - UNE - Área Metropolitana min 50 s
7.   Francisco Colorado Blanco del Valle - Super Giros - Redetrans - InderValle min 8 s
8.   Óscar Rivera EBSA - Indeportes Boyacá min 34 s
9.   Freddy Montaña Movistar Team América min 34 s
10.   Didier Sastoque Formesan - Bogotá Humana - OSP - 40x40 10 min 10 s

Évolution des classementsModifier

Étapes
Vainqueur
Classement général
 
Classement des moins de 23 ans
 
Classement de la montagne
 
Classement de la régularité
 
Classement des étapes volantes
 
Classement par équipes
 
1re étape[11] Jaime Castañeda Jaime Castañeda Diego Ochoa Non attribué Jaime Castañeda Daniel Balsero EPM - UNE - Área Metropolitana
2e étape[12] Cristian Tamayo Cristian Tamayo Edison Díaz Remberto Jaramillo Cristian Tamayo Jairo Salas
3e étape[13] Óscar Sevilla Jaime Castañeda Nelson Soto Jaime Castañeda Edwin Sánchez Coldeportes - Claro
4e étape[14] Byron Guamá Jairo Salas
5e étape[15] Cristian Tamayo
6e étape[16] Óscar Soliz Óscar Soliz Wilson Cardona Santiago Ojeda Movistar Team América
7e étape[17] Giovanni Báez
8e étape[18] Alex Cano
9e étape[19] Fernando Camargo Wilmer Rodríguez
10e étape[2] Óscar Soliz
Classements finals Óscar Soliz Wilmer Rodríguez Santiago Ojeda Jaime Castañeda Jairo Salas Movistar Team América

RéférencesModifier

  1. a et b (es) « Listado oficial de participantes », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 9 octobre 2014)
  2. a b c et d (es) « Les différents classements de la dixième et dernière étape », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 19 janvier 2016)
  3. (es) « 16 son los equipos invitados al Clásico RCN-Claro 2014 », sur www.clasicorcn.co, (consulté le 9 mai 2017)
  4. (es) « Noticias del Clásico RCN 2014 », sur www.esciclismo.com (consulté le 26 novembre 2015)
  5. (es) « Clásico RCN: Óscar Solíz ganó a lo grande en Santa Rosa de Osos y es nuevo líder del duelo de titanes », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 23 novembre 2016)
  6. (es) « Les différents classements de la sixième étape, cf p. 16 Comunicado N°08 - Jurado de comisarios », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 13 décembre 2014)
  7. (es) « Clásico RCN: Giovanni Báez ganó en Chinchiná. Óscar Solíz siguió líder en el preludio de La Línea », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 13 décembre 2014)
  8. (es) « Clásico RCN: Alex Cano ganó en Ibagué. Óscar Solíz defendió el liderato tras el paso por La Línea », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 13 décembre 2014)
  9. (es) « Clásico RCN: Fernando Camargo ganó en el Salto del Tequendama. Oscar Solíz sigue líder », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 13 décembre 2014)
  10. (es) « Oscar Solíz gran campeón del Clásico RCN 2014 », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 13 décembre 2014)
  11. a et b (es) « Les différents classements de la première étape », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 7 octobre 2014)
  12. a et b (es) « Les différents classements de la deuxième étape », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 7 octobre 2014)
  13. a et b (es) « Les différents classements de la troisième étape », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 7 octobre 2014)
  14. a et b (es) « Les différents classements de la quatrième étape », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 7 octobre 2014)
  15. a et b (es) « Les différents classements de la cinquième étape », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 7 octobre 2014)
  16. a et b (es) « Les différents classements de la sixième étape », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 7 octobre 2014)
  17. a et b (es) « Les différents classements de la septième étape », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 7 octobre 2014)
  18. a et b (es) « Les différents classements de la huitième étape », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 7 octobre 2014)
  19. a et b (es) « Les différents classements de la neuvième étape », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 7 octobre 2014)