Fernando Camargo

coureur cycliste colombien
Fernando Camargo
Fernando Camargo.jpg
Fernando Camargo lors du Tour de Colombie 2012
Informations
Nom de naissance
Luis Fernando Camargo FlechasVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Veneno
Naissance
Nationalité
Spécialité
Équipes amateurs
2007Gobernación de Boyacá-Alcadía de Paipa
2009Lotería de Boyacá
2010Boyacá Orgullo de América
2011Boyacá Orgullo de América-Lotería de Boyacá
2012Lotería de Boyacá-EBSA
2013EBSA-Indeportes Boyacá
01.2014-05.2015Boyacá se atreve-LC Boyacá
05.2015-09.2015Formesan-Bogotá Humana
10.2015-12.2015Strongman-Campagnolo-Wilier
2016-2017Arroz Sonora-Dimonex

Luis Fernando Camargo Flechas (né le ) est un coureur cycliste colombien.

BiographieModifier

Tour de Colombie 2012Modifier

Toujours très incisif, il réussit, à près de 35 ans, un Tour de Colombie remarquable. Même s'il échoue de peu par deux fois, il persiste et remporte deux victoires d'étape. De plus, il s'octroie le classement du meilleur grimpeur, tout en terminant sixième au classement général final[1].

Dans la quatrième étape, il intègre une échappée d'une vingtaine de coureurs. Dans l'ascension de l'Alto de La Línea (classé en hors-catégorie), il impose le rythme et lâche, un à un, ses compagnons. Il franchit en solitaire le sommet, avec 2 min 47 s d'avance sur le groupe du leader Félix Cárdenas. Dans la descente, Juan Diego Ramírez descend le plus vite et forme un trio d'échappés, avec Camargo et son équipier Rodolfo Torres, qui l'ont pris en chasse. Fabio Duarte, Félix Cárdenas et Didier Sastoque reviennent dans les cent derniers mètres de l'étape sur Ramírez et Camargo. Cárdenas prend le meilleur sur Ramírez, à bout de force, Duarte sautant sur la ligne Camargo, pour la troisième place[2]. Ce jour-là, il s'empare du maillot du meilleur grimpeur[3], qu'il ne quittera plus jusqu'à la fin du Tour.

Dans la sixième étape, Fernando Camargo s'enfuit dans le premier col pour consolider son maillot de leader de la montagne. Il passe ensuite, seul en tête, les autres prix du meilleur grimpeur. Camargo est repris dans le dernier kilomètre de l'étape, par un groupe d'échappés [4], après soixante-dix kilomètres seul. Il se replace, néanmoins, à la septième place du classement général provisoire[4]. Camargo sort des dix premiers du général, à la suite d'une cassure à l'arrivée de la huitième étape[5].

Le lendemain, il arrive à ses fins en remportant sa première victoire d'étape. Au pied du col de première catégorie qui amène à Manizales (terme de l'étape), Fernando Camargo accélère, lâche le peloton et revient sur les échappés. Camargo réussit à terminer seul pour remporter l'étape, quelques secondes devant Félix Cárdenas. Il remonte ainsi au cinquième rang du classement général[6]. Dès le jour suivant, piètre descendeur, Camargo se fait piéger par le leader Félix Cárdenas, dans la descente de l'alto de Minas[7].

Fernando Camargo lui s'impose pour la seconde fois lors d'une arrivée d'étape, dans le contre-la-montre individuel qui clôt la 62e édition du Tour de Colombie. La première partie est plane puis l'épreuve se termine par l'ascension de l'alto de Las Palmas, difficulté classée en première catégorie. Il domine Félix Cárdenas (pourtant vainqueur de cette Vuelta), deuxième à une cinquantaine de secondes[8].

À la suite du refus du gouvernement du département de Boyacá d'allouer la subvention promise, la formation Boyacá se atreve doit cesser son activité au printemps 2015[9]. Fernando Camargo trouve, alors, rapidement refuge dans l'équipe Formesan-Bogotá Humana[10].

En novembre 2017, l'UCI signifie à Fernando Camargo qu'un contrôle effectué lors du Tour de Colombie s'est révélé positif au CERA. Dans une lettre ouverte publiée début décembre, le coureur dédouane la formation SuperGIROS, rejointe à peine quinze jours avant le début de l'épreuve, prenant entièrement sous sa responsabilité la « coûteuse erreur ». Il demande pardon pour sa « légèreté » et dit en assumer les conséquences au crépuscule de sa carrière sportive[11]. Il est suspendu pour une durée de quatre ans[12].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
UCI America Tour 245e[14] 203e[15] 37e[16] 14e[17] 264e[18] 78e[19] 62e[20]

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Le classement de la onzième étape et les différents classements finals du Tour de Colombie 2012 », sur docs.google.com (consulté le )
  2. (es) « Vuelta a Colombia: Félix Cárdenas ‘araña’ el triunfo en Armenia y reafirma su camiseta de líder. Fabio Duarte es segundo en la general », sur revistamundociclistico.com, (consulté le )
  3. (es) « Les différents classements de la quatrième étape du Tour de Colombie 2012 », sur docs.google.com (consulté le )
  4. a et b (es) « Fernando Camargo, héroe sin fortuna, en la Vuelta a Colombia  », sur www.biciciclismo.com, (consulté le )
  5. (es) « Vuelta a Colombia: Byron Guamá victorioso en Dosquebradas. Alejandro Ramírez un día más de líder », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le )
  6. (es) « Vuelta a Colombia: Fernando Camargo alcanzó la gloria en Manizales. Félix Cárdenas recuperó el liderato », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le )
  7. (es) « Vuelta a Colombia: Félix Cárdenas dio un golpe de autoridad en Medellín y se ratifica líder a un día del final », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le )
  8. (es) « Vuelta a Colombia: Félix “El Gato” Cárdenas saca las uñas y retiene su título de campeón », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le )
  9. (es) « Boyacá se Atreve terminó su temporada en Fusagasugá », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le )
  10. (es) « Fernando Camargo, nueva contratación de Formesan. Su debut será en Vuelta a Antioquia », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le )
  11. (es) « El SuperGIROS se desmarca del positivo de “Veneno” Camargo, que asume la responsabilidad », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le )
  12. (en) « Consequences Imposed on License-Holders as Result of Anti-Doping Rule Violations (ADRV) as per the UCI Anti-Doping Rules (ADR) » [PDF], sur www.uci.ch, (consulté le )
  13. (es) « Vuelta a Colombia: Fernando Camargo se lleva la cuarta etapa y es el nuevo líder. », sur www.esciclismo.com, (consulté le )
  14. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  15. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le )
  16. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  17. (en) « UCI America Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  18. (en) « UCI America Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  19. (en) « UCI America Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  20. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )

Liens externesModifier