Ouvrir le menu principal

Citry

commune française du département de Seine-et-Marne

Citry
Citry
La mairie.
Blason de Citry
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Meaux
Canton La Ferté-sous-Jouarre
Intercommunalité Communauté d'agglomération Coulommiers Pays de Brie
Maire
Mandat
Thierry Fleischman
2014-2020
Code postal 77730
Code commune 77117
Démographie
Gentilé Citryats
Population
municipale
900 hab. (2016 en augmentation de 11,39 % par rapport à 2011)
Densité 179 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 58′ 07″ nord, 3° 14′ 19″ est
Altitude Min. 54 m
Max. 191 m
Superficie 5,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Citry

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Citry

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Citry

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Citry
Liens
Site web citry.fr

Citry est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Citryats.

GéographieModifier

LocalisationModifier

À la bordure du département de l'Aisne, la commune est située le long de la Marne rive gauche face à Crouttes-sur-Marne (Aisne) sur l'autre rive.

Lieux-dits et écartsModifier

Villaré.

HydrographieModifier

Le système hydrographique de la commune se compose de trois cours d'eau référencés :

Par ailleurs, son territoire est également traversé par l'aqueduc de la Dhuis.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 6,94 km[4].

ToponymieModifier

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Citri en 1225[5] ; Citeri en vers 1240[6] ; Citriacum en 1246[7] ; Citri en 1325[8],[9].

Ce toponyme provient de l'agglutination nom de personne gallo-romain citterius et du suffixe acum qui signifie : la « terre de citterius ».

HistoireModifier

Il est certain que Citry existait vraisemblablement dans un passé très lointain puisqu’il a été trouvé un racloir en silex vers les plâtrières de Pisseloup (hameau de Citry pour partie). Un peu en aval de ce hameau existait un gué pavé, aboutissement de la voie romaine. Citry était écrit Sitri. À cette époque, le village était complètement isolé au pied d’une falaise[10].

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2008 En cours Thierry Fleischman[11]   Inspecteur académique

Politique environnementaleModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[13].

En 2016, la commune comptait 900 habitants[Note 1], en augmentation de 11,39 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
667756726715744737752794766
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
735711735663676695680668674
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
621586603579612575517475502
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
452428422459640682746808900
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Manifestations culturelles et festivitésModifier

ÉconomieModifier

  • Exploitations agricoles.
  • La commune est comprise dans la zone d'appellation contrôlée "champagne".
  • Il existe d'anciennes mines de gypse exploitées jusqu'au XIXe siècle.

Culture locale et patrimoineModifier

 
Portail de l'église Saint-Ponce.

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Héraldique, devise et logotypeModifier

  Blason De gueules aux deux pals d’or, au chef d’argent chargé d’une masse de carrière de sable accostée de deux doloires affrontées de gueules.
Ornements extérieurs 
Timbre : couronne murale
Support : rameaux de vigne et de pêcher garnis de fruits.
Détails
Conçu par Jean-Claude Molinier. Le chef rend hommage aux seigneurs de Renty.
Adopté le

Composé par monsieur Jean-Claude Molinier, le blason a été adopté le .

  • Le « gueules », ou rouge, est la couleur traditionnelle de la Brie à laquelle appartient Citry.
  • Les deux pals représentent les deux cours d'eau du village que sont la Marne et l'aqueduc de la Dhuys[16].
  • La couleur jaune exprime à la fois le nom du village qui vient d'un dénommé Citrius (jaune comme le citron, donc blond) et la culture céréalière, notamment le blé. *Le chef blanc avec les deux doloires rouges reprend une partie de blason du seigneur de Renty qui possédait Citry. Son blason exact était d'argent à trois doloires de gueules celles du chef affrontées.
  • La masse de carrier symbolise les plâtrières de la commune[16].

Les ornements représentent des pampres ou vigne pour honorer la viticulture du village sous le label de champagne et du pêcher pour rappeler cette autre culture importante du village actuellement quasiment disparue. La couronne de tours est le symbole échu aux communes[16].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Sandre, « La Marne »
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Marne (F6221501) »
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Cours d'Eau 01 de la Cour d'Artois (F6221000) »
  4. Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 26 octobre 2018
  5. Archives nationales, S 5176.
  6. Longnon, I, p. 186.
  7. Rôles des fiefs, 199.
  8. Longnon, II, 233.
  9. Henri Stein et Jean Hubert, Dictionnaire topographique du département de la Seine-et-Marne, Paris, (lire en ligne), p. 128.
  10. « La commune de CITRY », sur Citry, site officiel (consulté le 23 septembre 2012)
  11. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en juin 2018).
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  16. a b et c « Blason », sur Citry, site officiel (consulté le 23 septembre 2012)