Cimetière parisien de Pantin

cimetière situé à Pantin, en France

Le cimetière parisien de Pantin est un des cimetières parisiens extra muros. Il est situé avenue Jean-Jaurès, où se trouve l'entrée principale par l'avenue du Cimetière-Parisien, sur la commune de Pantin dans le département de Seine-Saint-Denis. Il est délimité par la rue Diderot, l'avenue de la Division-Leclerc à Bobigny et l'avenue du Général-Leclerc.

Cimetière parisien de Pantin
Pantin cimetiere parisien tombes juives en été 2.jpg
Une division israélite du cimetière de Pantin (division 88).
Pays
région
Île-de-France
Commune
Paris
Sur le territoire des communes de Pantin et Bobigny
Adresse
164, avenue Jean-Jaurès 93500 PantinVoir et modifier les données sur Wikidata
Religion(s)
Principalement catholiques, protestants, juifs sépharades
Superficie
107,6 hectares
Mise en service
1886
Coordonnées
Identifiants
Find a Grave
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg
Personnalités enterrées

Avec une superficie de 107,60 hectares, le cimetière parisien de Pantin est le plus grand cimetière de Paris, et le plus grand cimetière de France en activité[1].

DescriptionModifier

Il a été ouvert le en même temps que le cimetière parisien de Bagneux[2] et ces deux cimetières ont une porte d'entrée identique.

Il totalise près de 200 000 sépultures, regroupées dans 180 divisions pour une superficie de 107,6 hectares. Un million de personnes y ont été enterrées depuis sa création. Chaque année, 5 000 inhumations ont lieu au cimetière de Pantin.

 
Carré militaire du cimetière parisien de Pantin.

Le carré militaire de la première guerre mondiale comprend 3 201 tombes[3].

Il comporte de nombreuses divisions réservées aux israélites.

La nécropole ne compte pas moins de 8 000 arbres, d'une trentaine d'essences différentes.

HistoriqueModifier

Le 30 mars 1918, durant la Première Guerre mondiale, un obus lancé par la Grosse Bertha explose dans le cimetière parisien de Pantin[4]. Deux autres obus éclatent les 25 avril et 28 mai toujours dans le cimetière parisien de Pantin.

Personnalités inhumées au cimetière parisien de PantinModifier

 
La tombe de l'aviateur Jules Védrines.

Le cimetière étant rattaché administrativement à Paris, les personnes célèbres ou leurs familles ont le choix et préfèrent les sites intra-muros[5]. Cela explique pourquoi aussi peu de célébrités sont enterrées au cimetière parisien de Pantin.

Notes et référencesModifier

  1. Mairie de Paris, « Plan du cimetière parisien de Pantin », sur api-site.paris.fr,
  2. Pascal Moreaux, « Naissance, vie et mort des cimetières », Études sur la mort, Le Bouscat, L'Esprit du temps, vol. 2, no 136,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2016)
  3. « Cimetière Parisien de Pantin, carré militaire 14/18 (3 201 tombes) » (consulté le 30 novembre 2019)
  4. Excelsior du 9 janvier 1919 : Carte et liste officielles des obus lancés par le canon monstre et numérotés suivant leur ordre et leur date de chute
  5. Pour se faire enterrer dans un cimetière parisien, il faut être mort à Paris ou y être domicilié ou bien posséder une concession familiale. Le choix du cimetière est libre en fonction de la place disponible

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier